Selon Didier Burkhalter

08 juin 2017 07:43; Act: 08.06.2017 08:13 Print

Moscou, indispensable pour la stabilité de l'Europe

Le chef du Département fédéral des affaires étrangères plaide pour une amélioration des relations entre la communauté internationale et Moscou.

storybild

Didier Burkhalter milite pour une relation de confiance entre Berne et Moscou.

Sur ce sujet
Une faute?

«On ne peut pas régler les problèmes du monde sans la Russie». Fort de ce constat, le conseiller fédéral Didier Burkhalter plaide pour une amélioration des relations entre la communauté internationale et Moscou, indispensable pour la stabilité de l'Europe.

«Il faut certes demander à Moscou de faire un effort dans ses relations avec les autres. Mais seule une relation de confiance établie peut nous permettre de l'en convaincre», confie le ministre des affaires étrangères lors d'un entretien publié jeudi par «Le Matin».

Pour Didier Burkhalter, c'est le «dialogue extrêmement intense» de Berne avec Moscou qui «nous donne la capacité d'échanger avec Vladimir Poutine, les yeux dans les yeux, sur tous les sujets». Il avertit toutefois sans détour: «être proches ne signifie pas être d'accord sur tout».

Et la neutralité n'empêche aucunement la Suisse d'avoir des avis, complète le Neuchâtelois, interrogé sur ce point-là. Berne, rappelle-t-il, a condamné l'annexion de la Crimée par la Russie. Et la Confédération n'est «pas neutre par rapport au terrorisme».

Des deux côtés

Cet entretien avec le quotidien intervient alors que Didier Burkhalter a effectué une visite de deux jours en Ukraine avec pour objectif de renforcer les relations entre les deux pays. Il y a notamment rencontré le président Petro Porochenko.

Le chef du DFAE a également assisté au départ d'un transport humanitaire suisse. L'aide humanitaire helvétique est distribuée des deux côtés de la ligne de contact qui sépare les zones contrôlées par le gouvernement ukrainien de celles sous contrôle des séparatistes.

Sur place, le conseiller fédéral a appelé Kiev à renforcer ses efforts pour assurer la paix dans le pays. «Si l'Ukraine partait en morceaux, l'impact serait immense sur l'Europe», explique encore le chef de la diplomatie suisse au quotidien orange.
Or, poursuit-il, «la sécurité de la Suisse dépend de la stabilité européenne et cette stabilité n'est pas du tout naturelle». En contribuant à la paix en Europe de l'Est, via l'apport de la culture helvétique du consensus notamment, la Suisse tente donc d'assurer sa propre sécurité, estime Didier Burkhalter.

(ats)

Les commentaires les plus populaires

  • Heiden le 08.06.2017 08:21 Report dénoncer ce commentaire

    bonne résolution 2017

    Pour une fois il a raison . il faut être ami avec ses voisins. La Russie nous a toujours montré son vrai visage, pas comme les Etats unis.

  • Nourka le 08.06.2017 08:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bien dit

    Absolument d'accord avec lui.

  • HopSuisse le 08.06.2017 09:39 Report dénoncer ce commentaire

    Intelligent

    Enfin des mots intelligent sortant de la bouche d'un dirigeant. La Russie est un acteur majeur et a une influence considérable sur l'économie et la politique mondiale. Il est impensable de penser que les problèmes peuvent être réglé sans les russes à la table des négociations. C'est une nation avec un axe politique très différent de l'Europe, cependant ce n'est pas rédhibitoire et des concession doivent être faites des deux cotés pour parvenir à une entente.

Les derniers commentaires

  • Paul Émique le 08.06.2017 22:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il a enfin grandi...

    Et maman dans tour ça... on la voit plus ?

  • Roquetire le 08.06.2017 12:05 Report dénoncer ce commentaire

    et oui encore et toujours

    Il aurait fallu faire cela depuis bien longtemps !

  • robain quiboit le 08.06.2017 11:43 Report dénoncer ce commentaire

    mon dieu

    On ne peut pas régler les problèmes du monde sans la Russie, on ne peut pas voir sans les yeux, on peut pas parler sans la langue, des âneries de ce genre à 400K par année moi j'en ponds 3 par jour et je suis pas le meilleur citoyen de tous les temps

  • Maisoui le 08.06.2017 11:34 Report dénoncer ce commentaire

    Effectivement

    AAAhhh eh bien !!! il autre fait chose que de compatir....c'est le moment !!!!, mais faire quand même attention à la suite de ce qu'il va effectivement faire.

  • C'est bien le 08.06.2017 10:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    merci

    enfin un qui réfléchit un peu