Ouragan

08 septembre 2017 18:24; Act: 09.09.2017 06:42 Print

Irma va frapper la Floride, José menace les Caraïbes

Après avoir ravagé les Caraïbes, Irma va s'attaquer à la Floride, pendant que les ouragans José et Katia arrivent à leur tour dans la région.

Voir le diaporama en grand »
L'assurance Zurich a estimé que les ouragans Harvey, Irma et Maria lui coûteraient quelque 700 millions de dollars, soit 680 millions de francs environ. Un chiffre qui peut évoluer, étant donné la nature des événements. (Jeudi 19 octobre 2017) Quand ils se sont inscrits à l'université dans les Caraïbes, ils pensaient arriver dans une île paradisiaque... Jusqu'à ce que l'ouragan Irma dévaste Saint-Martin et qu'ils se retrouvent dans un coin pluvieux du nord de l'Angleterre. (Samedi 7 octobre 2017) Le nouveau décompte des autorités établit à 72 le nombre de morts en Floride après le passage de l'ouragan Irma. (Mardi 26 septembre 2017) Les dirigeants de plusieurs îles des Caraïbes, dont le premier ministre des îles d'Antigua-et-Barbuda, ont réclamé une aide des grandes puissances responsables du réchauffement climatique. (Vendredi 22 septembre 2017) Selon un nouveau décompte, lundi 18 septembre 2017, l'ouragan Irma a fait au moins 50 morts en Floride. Ce bilan reste toujours provisoire. (Image d'illustration) Le Programme alimentaire mondial aidera Cuba,très affectée, à se remettre, a annoncé son directeur exécutif, David Beasley (centre). (Image - vendredi 16 septmbre 2017) Aux Pays-Bas, les Néerlandais avaient déjà versé samedi plus de 13 millions d'euros (15 millions de francs) pour financer l'aide aux habitants de Sint-Maarten victimes de l'ouragan Irma. (AFP PHOTO / ANP / Gerben van Es) Huit retraités d'une maison de retraite de Miami sont morts après le passage de l'ouragan Irma, en raison de la chaleur. L'air conditionné est venu à manquer, entraînant le décès de ces personnes âgées. (Jeudi 14 septembre 2017) Le téléthon d'aide aux victimes des ouragans Harvey et Irma, «Hand in Hand», auquel ont participé de nombreuses stars comme George Clooney et Gwen Stefani, a permis de lever 44 millions de dollars. (Mercredi 13 septembre 2017) Au moins six pensionnaires d'une maison de retraite de Hollywood, en Floride, sont morts à la suite d'une coupure d'électricité après le passage de l'ouragan Irma. Au total, ce sont quelques 120 résidents qui ont été évacués «à cause de la chaleur intense et de l'absence d'électricité» (Mercredi 13 septembre 2017) Plusieurs dizaines de célébrités américaines se sont mobilisées mardi lors d'un téléthon destiné aux victimes des ouragans Harvey et Irma. Ici l'on peut observer Justin Bieber. (12 septembre 2017) Nicki Minaj a répondu présente aussi pour l'appel de dons. (12 septembre 2017) Matthew McConaughey a participé au téléthon. (12 septembre 2017) Will Smith, aussi présent, a appelé à protéger notre planète dans un tweet. (12 septembre 2017) Di Caprio et Jamie Foxx ont répondu aussi présents pour l'appel de dons en faveur des sinistrés des ouragans. (12 septembre 2017) Un nouveau bilan fait état de 30 morts en Floride. (Mardi 12 septembre 2017) 25% des maisons ont été détruites sur l'archipel des Keys, dans le sud de la Floride. Presque toutes ont été impactées par la tempête. (Mardi 12 septembre 2017) Plusieurs aéroports importants de Floride où le trafic aérien de passagers avait cessé à cause du passage d'Irma doivent reprendre mardi un service limité.Ce sera notamment le cas à l'aéroport international de Miami (photo), l'un des plus fréquentés des Etats-Unis. (12 septembre 2017) A Saint-Martin, certains commerces rouvrent avec de petites plages horaires et des groupes électrogènes. (Lundi 11 septembre 2017) En Floride, si l'ouragan Irma a été moins puissant que dans les Caraïbes, les dégâts restent néanmoins importants. (Lundi 11 septembre 2017) Les 54 chats à six doigts, que les touristes peuvent observer dans la maison d'Ernest Hemingway à Key West, en Floride, sont sains et saufs. (Lundi 11 septembre 2017) Le roi des Pays-Bas Willem-Alexander (2e à droite) et son ministre de l'Intérieur Ronald Plasterk (2e à gauche) se sont rendus à Saint-Martin. (Lundi 11 septembre 2017) A Haïti, un homme âgé est mort en tentant de traverser une rivière. Un autre est disparu. (Lundi 11 septembre 2017) Une mission d'évaluation a estimé qu'un envoi d'experts suisses à Haïti n'était pas nécessaire. Caritas a par contre débloqué 500'000 francs. (Lundi 11 septembre 2017) Dans le quartier de Cojimar à la Havane, les dégâts causés par Irma sont très importants. (Dimanche 10 septembre 2017) La force des vents a fait reculer la mer de plusieurs dizaines de mètres à de nombreux endroits de la côte occidentale de la Floride. (Dimanche 10 septembre 2017) Après le passage d'Irma, les rues de la Havane ont été largement inondées. (Dimanche 10 septembre 2017) Donald Trump a déclaré l'état de catastrophe naturelle pour la Floride dimanche. Le président américain a annoncé sa venue sur place «très vite». (Dimanche 10 septembre 2017) A Cuba, les habitants de La Havane ont pu constater dimanche dans la journée les dégâts causés par le passage d'Irma. (Dimanche 10 septembre 2017) La Miami River, envahie par les courants, a débordé dans les rues de Miami. (Dimanche 10 septembre 2017) Dans le comté de Brevard (Floride), un officier de police constate les dégâts occasionnés par l'ouragan Irma sur une maison de deux étages. (Dimanche 10 septembre 2017) Sur l'île de Tortola, dans les Iles Vierges britanniques, l'armée britannique a apporté son aide à la population par hélicoptère. (Dimanche 10 septembre 2017) Les rues d'Oakland Park, en Floride, ont été envahies par les eaux. (Dimanche 10 septembre 2017) L'ouragan Irma a fait trois morts dimanche en Floride, ont indiqué les autorités. (Dimanche 10 septembre 2017) Le vrai danger d'un ouragan comme Irma est la «marée de tempête», soit une montée soudaine du niveau de la mer qui s'abat comme un mur d'eau sur les côtes. (Dimanche 10 septembre 2017) Les rues de Miami sont balayées par la pluie et les vents violents. (Dimanche 10 septembre 2017) L'ouragan Irma a frappé de plein fouet dimanche matin l'île de Key West à l'extrême-sud de la Floride avec des vents de 215 km/h. (Dimanche 10 septembre 2017) L'ouragan Irma, remonté en catégorie 4, s'est renforcé dimanche en s'approchant de la Floride. A 8h (heure suisse), il tournoyait à environ 115 km au sud/sud-est de Key West dans l'archipel des Keys. Les vagues pourraient dépasser 4,6 mètres. Irma menace la Floride vers laquelle il se dirige lentement avec des vents allant jusqu'à 210 km/h. (Dimanche 10 septembre 2017) Samedi soir, ce sont les îles Keys, près de la Floride, qui risquaient des intempéries dévastatrices. Irma a quitté le nord de Cuba et se déplaçait vers la Floride dans la nuit de samedi à dimanche. Un bilan provisoire fait état de 25 morts. (image d'illustration) Initialement de catégorie 5, rétrogradé en catégorie 3 à l'issue de son passage dévastateur à Cuba, Irma pourrait remonter en violence et être requalifié en catégorie 4 lorsqu'il touche le sol de Floride, ont averti les autorités, samedi soir. (Image d'illustration) 6,3 millions d'habitants de Floride ont reçu l'ordre d'évacuer avant l'arrivée d'Irma et pouvaient être hébergés dans des centres d'accueil. Les autorités ont martelé l'importance de respecter l'injonction d'évacuation, ce qui n'a pas empêché quelques sceptiques de rester chez eux. (Image - samedi 9 septembre 2017) Samedi, Irma a déferlé sur Cuba, avec ses rafales de plus de 200 km/h, provoquant des inondations jusque dans La Havane et de nombreuses destructions dans le centre et l'est de Cuba, selon les autorités cubaines. Vers minuit (heure suisse), l'ouragan mettait les voiles vers la Floride. (Image - samedi 9 septembre 2017) La Havane et les provinces voisines de Mayabeque et d'Artemisa, dans l'ouest du pays, devraient continuer à subir les effets d'Irma jusqu'à dimanche après-midi : forte houle, vagues jusqu'à huit mètres et pénétrations maritimes importantes. La défense civile a placé les trois provinces en phase d'alarme. (9 septembre 2017) En Floride, un couvre-feu a été déclaré samedi à Miami (à l'image) et dans plusieurs villes plus au nord, comme Fort Lauderdale. Quelque «4,1 millions d'utilisateurs vont se retrouver sans électricité à cause d'Irma», a averti le producteur Florida Power and Light (FPL). (Samedi 9 septembre 2017) La compagnie Swiss a annoncé samedi soir qu'elle suspendait sa liaison Zurich-Miami, ou inversement, jusqu'à lundi. La compagnie Edelweiss supprime pour sa part ses vols de dimanche entre la Suisse et Tampa en Floride, ou inversement. (Samedi 9 septembre 2017) Les îles caribéennes de Saint-Martin (à l'image) et de Saint-Barthélemy ont été placées en alerte «violette», le degré maximal, à l'approche de l'ouragan José, de catégorie 4. La population a été appelée «à ne sortir sous aucun prétexte». (Samedi 9 septembre 2017) La population de Floride faisait la queue devant les salles omnisports qui vont leur servir d'abri pendant le passage d'Irma. (Samedi 9 septembre 2017) En Floride, 6,3 millions d'habitants ont reçu l'ordre d'évacuer samedi. (Samedi 9 septembre 2017) La Havane a été placée samedi en «alerte» cyclonique par les autorités cubaines face au risque d'inondations au passage d'Irma, qui frappe le centre de l'île. Des vagues de 8 mètres sont craintes, a indiqué un météorologue cubain. (Samedi 9 septembre 2017) Les premières rafales de vent se font sentir en Floride. (Samedi 9 septembre 2017) Des nuages menaçants se forment au-dessus de Fisher Island. (Samedi 9 septembre 2017) Les secours étaient engagés samedi dans une course contre la montre dans les îles caribéennes de Saint-Martin et Saint-Barthélemy, déjà dévastées par le passage d'Irma, avant l'arrivée de l'ouragan José qui promet une nouvelle épreuve pour des habitants sous le choc. (Samedi 9 septembre 2017) Les autorités ont appelé 6,3 millions de personnes à évacuer la Floride alors qu'approche l'ouragan Irma, repassé en catégorie 5, a annoncé la direction des opérations d'urgence. (Samedi 9 septembre 2017) Le passage d'Irma aux Bahamas n'a pas fait autant de dégâts que sur d'autres îles, selon les premiers bilans. (Vendredi 8 septembre 2017) A l'approche d'Irma, les magasins de Port Saint John, non loin du Kennedy Space Center en Floride, ont été pris d'assaut par les habitants. (Vendredi 8 septembre 2017) Sur l'île française de Saint-Martin, l'heure est au bilan après Irma. Le passage redouté de l'ouragan Jose, samedi soir, aura finalement relativement épargné l'île: sa trajectoire l'a fait passer plus loin que prévu de l'île meurtrie par Irma. (Image - Vendredi 8 septembre 2017) Sur une plage près de Jacksonville, avant l'arrivée de l'ouragan Irma. (8 septembre 2017) Une femme prie dans une église cubaine pour que l'ouragan Irma fasse le moins de dégâts possibles. (8 septembre 2017) Les autorités cubaines ont évacué par voie aérienne les six pensionnaires d'un delphinarium de Cayo Guillermo, ont annoncé les autorités cubaines. (8 septembre 2017) Les autorités cubaines ont évacué par voie aérienne les six pensionnaires d'un delphinarium de Cayo Guillermo, ont annoncé les autorités cubaines. (8 septembre 2017) Sur la plage de Miami déserte en attendant l'ouragan Irma. (8 septembre 2017) Murs tagués à Miami Beach. (8 septembre 2017) Des Cubains devant le poste de télévision en quête des dernières nouvelles sur l'ouragan Irma qui va s'abattre sur l'île. (8 septembre 2017) Les Cubains mettent leurs affaires à l'abri avant l'arrivée de l'ouragan Irma. (8 septembre 2017) Cuba est menacée par le puissant ouragan Irma. (8 septembre 2017) Les Cubains protègent leur maison avant l'arrivée d'Irma. (8 septembre 2017) Les habitants de la ville côtière cubaine de Caibarién tentent de sécuriser leurs habitations à l'approche de l'ouragan Irma. (Vendredi 8 septembre 2017) L'hôtel Mercure à Saint-Martin, détruit jeudi. L'ouragan Irma, rétrogradé vendredi en catégorie 4, se déchaînait dans les Caraïbes. Au moins 17 personnes ont péri. (Vendredi 8 septembre 2017) Mobilisation populaire en Floride. Les citoyens font la queue pour remplir des sacs de sable. (Vendredi 8 septembre 2017) Les habitants de Miami s'activent pour sécuiser leurs maison avant l'arrivée de l'Ouragan Irma. (Vendredi 8 septembre 2017) South Beach à Miami est normalement un des endroits les plus populaires, grouillant de vie. Mais les habitants de la région ont préféré fuir devant Irma. (Vendredi 8 septembre 2017) Pour l'instant, la Suisse concentre son engagement humanitaire dans la région d'Haïti. Trois avions-cargos ont décollé vendredi, afin d'apporter de l'eau à la population. (Vendredi 8 septembre 2017) Brock Long, administrateur de l'Agence fédérale de gestion des urgences (Federal Emergency Management Agency - FEMA) met en garde contre les risques qu'Irma fait peser sur le sud-est des Etats-Unis. (Vendredi 8 septembre 2017) Des militaires dans la partie néerlandaise de l'île de Saint Martin, dévastée par l'ouragan Irma. Ils tentent d'imposer un retour à l'ordre après des pillages. (Vendredi 8 septembre 2017) L'ïle est soumise à une double souveraineté, française et néerlandaise. La partie néerlandaise, Sint Maarten, compte 45'000 habitants. (Vendredi 8 septembre 2017) Des prisonniers du pénitencier de Brevard County sont mobilisés en vue du passage de l'ouragan en Floride. (Vendredi 8 septembre 2017) Fuir avant l'arrivée d'Irma. A Atlanta, un trafic saturé, des bouchons. Il a fallu pour certains automobiliste 14 heures pour arriver à Orlando. Plusieurs personnes en train de dévaliser un petit commerce à Quartier-d'Orléans à Saint-Martin. La ministre française des Outre-mer Annick Girardin a évoquédes «pillages» qui se sont produits sous ses yeux. (Vendredi 8 septembre 2017) A Caibarien, à l'est du pays, les Cubains mettent leurs affaires à l'abri avant l'arrivée d'Irma. (Vendredi 8 septembre 2017) En Floride, on tente de sécuriser au mieux les toits avant l'arrivée de l'ouragan. (Vendredi 8 septembre 2017) Trois ouragans menacent la zone : Katia (golfe du Mexique), Irma (Caraïbes) et Jose (Atlantique). Les autorités des îles Vierges américaines ont annoncé quatre nouveaux morts. (Jeudi 7 septembre 2017) A Cuba, les habitants font la queue devant un magasins pour faire des provisions. (Jeudi 7 septembre 2017) A l'aéroport international de Miami, beaucoup de personnes ont choisi de quitter la Floride. (Jeudi 7 septembre 2017) En Georgie aussi on se prépare à l'arrivée d'Irma. (Jeudi 7 septembre 2017) La plage quasi-déserte de Miami Beach. (Jeudi 7 septembre 2017) Le passage de l'ouragan Irma a commencé à provoquer des inondations et a fait ses premiers blessés dans le nord-est d'Haïti. (7 septembre 2017) Haïti confronté à l'ouragan Irma, moins d'un an après le drame de Matthew. (7 septembre 2017) Haïti confronté à l'ouragan Irma, moins d'un an après le drame de Matthew. (7 septembre 2017) Le passage de l'ouragan Irma a commencé à provoquer des inondations et a fait ses premiers blessés dans le nord-est d'Haïti. (7 septembre 2017) Le passage de l'ouragan Irma a commencé à provoquer des inondations et a fait ses premiers blessés dans le nord-est d'Haïti. (7 septembre 2017) Miami se prépare à affronter Irma. (7 septembre 2017) Miami se prépare à affronter Irma.(7 septembre 2017) Les habitants de Miami font des provisions avant l'arrivée d'Irma. (7 septembre 2017) Les Bahamas se préparaient à faire face à l'ouragan Irma. Mais, malgré le danger, certains ont décidé de ne pas évacuer. (Jeudi 7 septembre 2017) Le gouverneur de Floride Rick Scott a déclaré que l'ouragan Irma était plus grand que l'Etat et que la mer allait gonfler de trois mètres. (Jeudi 7 septembre 2017) Des Haïtiens font face à la pluie à l'approche de l'ouragan Irma. (Jeudi 7 septembre 2017) Le président américain a déclaré son inquiétude avant l'arrivée de l'ouragan Irma. (Jeudi 7 septembre 2017) A Miami Beach, en Floride, les fenêtres sont recouvertes de structures en métal. (Jeudi 7 septembre 2017) A Key Biscayne, en Floride, les préparatifs avant l'arrivée de l'Ouragan Irma. (Jeudi 7 septembre 2017) En Floride, les préparatifs s'accélèrent pour pouvoir affronter l'ouragan Irma. (Jeudi 7 septembre 2017) Opération de sauvetage à Fajardo à Porto Rico, frappée par l'ouragan Irma. 900'000 personnes sont privées d'électricité. (Jeudi 7 septembre 2017) Porto Rico, ancienne colonie espagnole devenue territoire américain à la fin du XIXe siècle, a reçu de plein fouet les assaut de l'ouragan Irma. (Jeudi 7 septembre 2017) Au Cap-Haïtien en Haïti, la préparation laisse à désirer. On apprenait l'arrivée de l'ouragan Irma au gré des conversations. (Jeudi 7 septembre 2017) Au Cap-Haïtien, des pêcheurs haïtiens sortent leur bateau de l'eau. Au Cap-Haïtien en Haïti, la population semble démunie (Jeudi 7 septembre 2017) Scène de désolation à Saint Martin, détruite à 95% après le passage d'Irma.(Jeudi 7 septembre 2017) Une vue aérienne de Philipsburg, à Saint-Martin, une île «détruite à 95%» pour ce qui est du côté français. (Jeudi 7 septembre 2017) «Nous étions face à un phénomène d'une ampleur inégalée», a déclaré un journaliste d'Outre-mer 1ere, Steve Prudent. «Tout ce qui n'avait pas un minimum de solidité n'existe plus», a-t-il ajouté.(Jeudi 7 septembre 2017) Saint-Martin sous les eaux. (Jeudi 7 septembre 2017) St-Martin, dévastée, après le passage d'Irma. (Jeudi 7 septembre 2017) L'île franco-néerlandaise de St-Martin.a été ravagée. (Jeudi 7 septembre 2017) Irma menace aussi la Floride. Le sud se préparait déjà. Et l'évacuation des Keys, chapelet d'îles dans l'extrême sud de l'Etat, a été ordonnée. (Jeudi 7 septembre 2017) David Amendt protège sa maison à Key West en Floride, avant l'arrivée de l'ouragan Irma. (Mercredi 6 septembre 2017) L'île française de Saint-Martin a été fortement touchée par l'ouragan Irma qui a causé de nombreuses inondations. (Mercredi 6 septembre 2017) Porto Rico se préparait à recevoir Irma. (Mercredi 6 septembre 2017) La Floride se préparait également à sa manière l'ouragan Irma. (Mercredi 6 septembre 2017) Des voitures sont bloquées par une route envahie d'eau, lors du passage d'Irma, à la Barbade. (Mercredi 6 septembre 2017) Une image satellite montre l'oeil du cyclone d'Irma, d'un diamètre de près de 50 kilomètres. L'ouragan est qualifié de «sans précédent». (Mercredi 6 septembre 2017) L'ouragan Irma, au centre, est suivi par la tempête tropicale José (à droite), comme le montre cette image de la NASA. (Mercredi 6 septembre 2017) Irma slammed into the French Caribbean islands on Wednesday after making landfall in Barbuda, packing ferocious winds and causing major flooding in low-lying areas. As the rare Category Five storm barreled its way across the Caribbean, it brought gusting winds of up to 185 miles per hour (294 kilometers per hour), weather experts said. / AFP PHOTO / NASA/GOES Project / HO / RESTRICTED TO EDITORIAL USE - MANDATORY CREDIT 'AFP PHOTO / NASA/GOES Project' - NO MARKETING NO ADVERTISING CAMPAIGNS - DISTRIBUTED AS A SERVICE TO CLIENTS En Floride, la population se préparait mercredi à l'arrivée de l'ouragan, classé dans la catégorie 5, soit la plus élevée. (Mercredi 6 septembre 2017) L'ouragan Irma a touché plusieurs îles, comme Saint-Barthélémy ou Saint-Martin, occasionnant de nombreux dégâts matériels, comme l'a déclaré Annick Girardin, la ministre française des Outre-mer. (Mercredi 6 septembre 2017) A Puerto Rico, les habitants se préparent. (Mardi 5 septembre 2017) Irma devrait aussi toucher Puerto Rico, un territoire américain de 3,5 millions d'habitants. Les Guadeloupéens font la queue pour se ravitailler avant le passage d'Irma. (Mardi 5 septembre 2017) En Guadeloupe, la tempête est déjà là. (Mardi 5 septembre 2017) Les habitants de Saint-Martin barricadent leurs fenêtres. (Mardi 5 septembre 2017) Saint-Martin, minuscule île des Antilles françaises, pourrait être gravement touchée. (Mardi 5 septembre 2017) A Saint-Barthelemy, dans les Antilles françaises, les maisons sont barricadées avant le passage d'Irma. (Mardi 5 septembre 2017) En Haïti, les habitants s'attendent au pire. (Mardi 5 septembre 2017) En Haïti, les habitants s'attendent au pire. (Mardi 5 septembre 2017) Les rayons des magasins sont déjà vides à Homestead, en Floride. (Mardi 5 septembre 2017) Les habitants font la queue pour acheter de l'essence avant le passage d'Irma, à Homestead, en Floride. (Mardi 5 septembre 2017) A Homestead, en Floride, des habitants barricadent leurs fenêtres avant le passage d'Irma. (Mardi 5 septembre 2017) Un habitant de St Petersburg, en Floride, fait des réserves d'eau. (Mardi 5 septembre 2017) A St Petersburg, en Floride, les habitants remplissent des sacs de sable pour fabriquer des digues. (Mardi 5 septembre 2017) Après Harvey, voici l'ouragan Irma, qui se dirige vers les Caraïbes et la Floride. (Mardi 5 septembre 2017)

Une faute?

Alors que la Floride attend son arrivée avec angoisse, l'ouragan Irma, repassé en catégorie 5, a atteint Cuba au bout de la nuit vendredi soir, après avoir laissé une traînée mortelle à travers les Caraïbes désormais menacées par un autre ouragan, Jose.

Irma, rétrogradée en catégorie 4 vendredi matin, a finalement repris de la vigueur dans la nuit de vendredi à samedi, retrouvant son niveau 5, le plus élevé, à l'heure de frapper Cuba. Après avoir fait au moins 19 morts durant son passage sur les Caraïbes depuis mercredi, l'ouragan a abordé Cuba par l'archipel de Camaguey à 03h00 GMT samedi, avec des rafales à 260 km/h, selon le Centre national américain des ouragans (NHC).

Avant l'arrivée d'Irma, des pluies diluviennes s'étaient déjà abattues sur l'île, où un million de personnes ont été évacuées par précaution. Dans les zones touristiques de la côte nord de Cuba, plus de 10'000 touristes étrangers et plusieurs milliers de vacanciers cubains ont été transportés en lieu sûr, et la capitale La Havane était en état d'alerte.

Des ordres d'évacuation obligatoires ont été donnés pour au moins un million de résidents de Floride, mais certaines estimations sont beaucoup plus élevées. Des centaines de milliers d'automobilistes se sont jetés vendredi sur les deux autoroutes surchargées qui longent les côtes du «Sunshine State», pour fuir vers le nord.

«Il n'est pas certain qu'il soit possible de survivre à cette situation pour quiconque se trouve encore dans les Keys», a mis en garde Ed Rappoport, directeur du Centre américain des ouragans (NHC). La police passait vendredi dans les zones menacées avec des haut-parleurs pour tenter de convaincre les résidents réticents d'évacuer, selon des images de la chaîne CNN. «AUCUN ENDROIT DANS LES FLORIDA KEYS NE SERA SÛR. VOUS AVEZ ENCORE LE TEMPS D'EVACUER», a tweeté (en majuscules) le service météorologique de Key West.

A Miami, dans le quartier de Sunnyside, où habitent surtout des Cubains aux revenus modestes, les résidents tentaient tant bien que mal de protéger leurs mobile-homes avec des planches de bois ou de zinc. «Les toitures vont s'envoler de toute façon, ces mobile-homes sont pourris», a confié Pedro Marti, un plombier cubain de 49 ans à l'AFP, en fixant des planches de contreplaqué qu'il qualifiait lui-même de «ridicules» sur son habitation. «Je ne retrouverai rien quand je reviendrai.»

A Cuba, plus d'un million de personnes ont été contraintes vendredi de quitter préventivement leur domicile, dans l'est et le centre de l'île.

Nouvel ouragan

Dans les Caraïbes, les îles dévastées par Irma doivent maintenant se préparer au passage de José, un nouvel ouragan de catégorie 4, sur une échelle de 5, compliquant encore les efforts pour acheminer des secours et lutter contre les pillages.

De nouvelles alertes ouragan sont en place dans les îles françaises de Saint-Barthélemy, franco-néerlandaise de Saint-Martin, de Barbuda et d'Anguilla. Sur l'île de Saint-Martin, l'ampleur des dégâts provoqués par l'ouragan Irma saute aux yeux: les collines habituellement couvertes d'une végétation tropicale luxuriante sont désormais brunes, comme brûlées.

Dans la ville de Marigot, chef-lieu de la partie française de Saint-Martin, c'est le chaos: les toitures sont crevées, éventrées, des débris de tôle, de ferraille et de végétaux jonchent le sol. «L'eau est montée jusqu'au deuxième étage, on n'avait plus d'eau, plus d'électricité, plus d'informations, juste du bruit, du bruit, un bruit assourdissant», a expliqué Gary Epstein, un touriste américain.

«Dégagez de sa route»

Aux Etats-Unis, l'état d'urgence déjà en vigueur en Floride, en Géorgie et en Caroline du Sud a été étendu à la Virginie plus au nord. «L'ouragan Irma a des proportions épiques, peut-être le plus gros que nous ayons jamais vu. Soyez en sécurité et dégagez de sa route, si possible», a tweeté le président américain Donald Trump.

L'US Navy a annoncé vendredi l'envoi depuis le port de Norfolk, en Virginie, d'un porte-avion, l'USS Abraham Lincoln, de deux véhicules de débarquement amphibies et d'un destroyer pour venir en aide aux autorités fédérales ou locales. Ces quatre navires transportent 300 hommes et 27 hélicoptères doivent apporter si besoin une aide médicale, maritime, logistique et sécuritaire aux personnes affectées par l'ouragan Irma, a précisé la marine américaine dans un communiqué.

L'ambiance dans les rues de Miami Beach, une station balnéaire au style art déco d'ordinaire remplie de touristes, était lunaire avec de nombreux magasins fermés. Irma pourrait toucher cet endroit d'ordinaire haut lieu de l'hédonisme de plein fouet et provoquer des inondations dévastatrices. «J'espère que (l'ouragan) arrivera par le sud et y restera, sinon la tempête sera plus intense», dit David Wallack, 67 ans, le patron de la boîte de nuit Mango's.

L'ouragan Andrew, qui a laminé la majeure partie du sud de la Floride en 1992, «était un ouragan de catégorie 5 très, très petit, compact, comparé à ce à quoi nous assistons avec Irma», a rappelé le patron de l'Agence américaine de gestion des situations d'urgence (Fema), Brock Long.

Traînée mortelle

Avec des vents ayant atteint 295 km/h, Irma a déjà laissé une traînée de destruction et tué au moins 19 personnes. Au moins deux personnes ont été tuées à Porto Rico, quatre dans les Iles Vierges américaines et dix à Saint-Martin et Saint-Barthélemy, qui comptent également sept disparus. Deux personnes sont mortes dans la partie néerlandaise de Saint-Martin et une à Barbuda. Les autorités des Iles Vierges britanniques ont fait état de «morts».

A Porto Rico, plus de la moitié des trois millions d'habitants se retrouvait sans électricité. A Haïti, plus de 10'000 personnes sont réfugiés dans des abris provisoires. Un chauffeur de moto emporté par les eaux est porté disparu. En République dominicaine, une centaine de maisons ont été détruites jeudi soir par des vents de 285 km/h et de fortes pluies. L'île de Barbuda (1600 habitants) est «totalement dévastée», selon Gaston Browne, le Premier ministre d'Antigua-et-Barbuda, territoire indépendant, comme l'île britannique d'Anguilla.

«Le pire est devant nous», a averti vendredi le ministre français de la Transition écologique Nicolas Hulot, évoquant l'ouragan Irma et les conséquences du changement climatique dans une interview sur France 2. «Ce qui est l'exception dans beaucoup de domaines, y compris chez nous la canicule, va devenir parfois la norme», a-t-il souligné.

Un troisième ouragan, Katia, rétrogradé en catégorie 1, a lui atteint la côte atlantique du Mexique, pays déjà meurtri par un terrible séisme qui a fait 61 morts vendredi sur sa façade Pacifique.

«Le pire va mettre du temps à arriver», a déjà prédit Ricardo Pardiñas, 35 ans, guide touristique originaire de Tecolutla, cette ville de 8000 habitants proche du point d'impact d'Irma sur la côte. Car ici, c'est surtout la rivière et une éventuelle crue qu'on craint.

(nxp/ats)