Danemark

22 août 2017 11:46; Act: 22.08.2017 11:50 Print

Un torse découvert en mer, celui de la journaliste?

Les autorités danoises ont déclaré avoir repêché un torse de femme lundi près de la baie de Køge. Ils ne peuvent encore affirmer qu'il s'agit bien du cadavre de la journaliste suédoise Kim Wall.

storybild

Kim Wall était une journaliste indépendante. elle avait notamment collaboré avec The Guadian et le New York Times. (Photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

La police danoise a annoncé lundi avoir retrouvé un torse de femme près de la baie de Køge, à environ 50 kilomètres au sud de Copenhague, là où le concepteur du sous-marin artisanal Nautilus a avoué avoir jeté à la mer le corps de la journaliste suédoise Kim Wall. «Quand je dis un torse, je parle d'un corps sans tête, sans bras et sans jambe», a déclaré la cheffe de la police Jens Moller Jensen lors d'une conférence de presse, ajoutant cependant qu'il était trop tôt pour dire s'il s'agissait de celui de la journaliste.

D'intenses recherches sont menées depuis plusieurs jours, effectuées à l'aide d'hélicoptères, de bateaux et de plongeurs. Le 11 août, la défense danoise avait annoncé chercher le Nautilus, long de 18 m, qui avait disparu la veille au soir dans le détroit d'Öresund, entre Danemark et Suède, avec deux personnes à son bord.

Son propriétaire avait été secouru mais les autorités étaient à la recherche de Kim Wall, âgée de 30 ans. Le sous-marin avait été localisé dans la journée du 11 août dans la baie de Køge. Il avait été renfloué et fouillé, sans que les autorités parviennent à trouver trace de la journaliste. Pour la police danoise, il a été délibérément coulé.

Peter Madsen, 46 ans, avait alors été soupçonné d'homicide involontaire, et avait été présenté devant un juge le 12 août. Les audiences se sont depuis déroulées à huit clos, si bien que la date de ses révélations reste inconnue.

(20 minutes/afp)