Négociations

14 novembre 2017 07:04; Act: 14.11.2017 07:07 Print

Ryad va réunir l'opposition syrienne

Ryad accueillera fin novembre plusieurs branches de l'opposition syrienne, dans l'espoir d'un rapprochement avant les négociations de Genève.

storybild

Riad avait déjà accueilli une réunion de différentes factions d'opposition, en août 2017 (ici). (Photo: AFP)

Une faute?

L'Arabie saoudite a annoncé qu'elle accueillerait une «réunion plénière» de différentes factions de l'opposition syrienne du 22 au 24 novembre à Ryad.

Le gouvernement saoudien, qui parraine le Haut Comité des Négociations (HCN) regroupant des groupes rebelles opposés au régime syrien de Bachar el-Assad, a laissé entendre dans son annonce lundi soir que cette réunion serait élargie à d'autres factions soutenues par d'autres pays.

Elle visera à «resserrer les rangs» et à «unifier les plateformes» en vue d'une «reprise des négociations directes à Genève sous les auspices des Nations unies», a indiqué l'agence officielle saoudienne SPA.

Composition mystère

Le gouvernement saoudien a aussi affirmé qu'il soutenait «tous les efforts pour amener la paix et affronter le terrorisme» et que son initiative de «réunion plénière» était lancée «en réponse à une demande de différentes factions de l'opposition syrienne».

Aucune information n'a été donnée sur l'identité des groupes qui seraient invités à la réunion.

L'annonce de Ryad intervient alors que le groupe djihadiste, Etat islamique a subi d'importants revers en Syrie et en Irak ces derniers mois.

(nxp/afp)