Terrorisme

08 août 2012 20:27; Act: 08.08.2012 20:34 Print

Arrestation d'un membre présumé d'ETA

Un militant présumé du groupe armé basque ETA, sous le coup d'un mandat d'arrêt européen depuis 2001, a été arrêté mercredi à Londres.

Sur ce sujet
Une faute?
Signalez-la nous!
Envoyer

A l'issue d'une première audience, Kemen Uranga Artola a été placé en détention jusqu'à sa prochaine comparution devant la justice britannique prévue le 15 août.

L'homme, âgé de 43 ans, a été arrêté mercredi matin par la police britannique dans le nord-ouest de Londres «en vertu d'un mandat d'arrêt européen l'accusant de participation à des actes liés au terrorisme en Espagne», a indiqué Scotland Yard.

Selon les autorités espagnoles, Kemen Uranga Artola, né le 25 mai 1969 au Pays basque espagnol, était lié au commando «Vizcaya» de l'ETA.

Il avait pris la fuite en 2000 après le démantèlement de ce commando, avec lequel il a collaboré en entreposant des explosifs et en hébergeant deux de ses membres, a indiqué le ministère espagnol de l'Intérieur.

L'homme figure depuis le 26 février 2002 sur la liste des personnes les plus recherchées établie par le Département du Trésor américain. Il était sous le coup d'un mandat d'arrêt européen depuis 2001 pour «collaboration avec un groupe armé».

Il s'agit du quatrième etarra présumé arrêté depuis la fin juin au Royaume-Uni.


Listé comme organisation terroriste


L'ETA, placé sur la liste des organisations terroristes par les Etats-Unis et l'Union européenne, est tenu pour responsable de la mort de 829 personnes. Son dernier attentat sur le sol espagnol remonte à août 2009.

Les arrestations se sont multipliées ces derniers mois dans les rangs de l'ETA qui avait annoncé le 20 octobre 2011 mettre fin définitivement à la violence, après plus de 40 ans de lutte armée pour l'indépendance du Pays basque et de la Navarre.

Le groupe, dont seuls quelques dizaines de membres actifs seraient encore en liberté, refuse cependant de se dissoudre et de rendre les armes, comme le réclament l'Espagne et la France.


Une vingtaine d'arrestations en 2012


Au total, 19 militants présumés de l'ETA ont été arrêtés depuis le début de l'année, selon le ministère espagnol de l'Intérieur.

Le 13 juillet, Beñat Atorrasagasti Ordoñez, âgé de 36 ans, avait été arrêté à Edinbourg, en Ecosse. Il faisait l'objet d'un mandat d'arrêt européen pour appartenance à un commando qui «effectuait du transport de matériel et de personnes entre la France et l'Espagne pour l'ETA», selon les autorités espagnoles.

Le 29 juin, la police britannique avait arrêté à Londres deux autres militants du groupe: Antonio Troitino Arranz, âgé de 55 ans, un ancien membre du «commando Madrid», auteur d'attentats parmi les plus meurtriers de l'ETA et lui-même accusé de 22 assassinats, et Ignacio Lerin Sanchez, 39 ans.

(ats)

Immobiliers

powered by

Trouvez des immobiliers

NPA
Loyer à
Pièces à

Trouver des locataires? Passer une annonce maintenant sur homegate.ch