Monde

09 novembre 2017 13:18; Act: 09.11.2017 14:08 Print

L'armée syrienne a repris la dernière ville de l'EI

La ville de Boukamal a été libérée du joug du groupe Etat islamique. L'organisation terroriste n'est désormais plus présente en Syrie.

storybild

Un bâtiment endommagé dans la ville de Boukamal, en Syrie. (Photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

L'armée syrienne a annoncé, jeudi 9 novembre 2017, avoir repris le contrôle total de Boukamal. C'était la dernière ville encore aux mains du groupe djihadiste Etat islamique (EI) en Syrie. «Les unités de nos forces armées, en coopération avec les forces supplétives et alliées, ont libéré la ville de Boukamal», située dans l'est de la Syrie, selon un communiqué de l'armée repris par les médias officiels.

Début novembre, l'EI avait perdu la ville de Deir Ezzor, chef-lieu de la province du même nom et dernière grande ville sous son contrôle en Syrie mais aussi en Irak voisin. Bien que Boukamal soit une ville moins grande, sa capture priverait l'EI de la dernière zone urbaine de son «califat» autoproclamé en 2014 sur les vastes territoires conquis à cheval entre l'Irak et la Syrie, et qui s'est effondré.

(ats)