Italie

11 octobre 2017 15:56; Act: 11.10.2017 15:59 Print

Tour de vis sur l'alcool à Vintimille

En raison d'incidents répétés, la consommation d'alcool est désormais fortement encadrée dans la ville située à la frontière avec la France.

storybild

(Image prétexte) De nombreux Français viennent à Vintimille pour s'approvisionner en alcool et cigarettes. (Mercredi 11 octobre 2017) (Photo: AFP)

Une faute?

La ville italienne de Vintimille, connue pour ses nombreuses boutiques de vins et alcools à la frontière avec la France, a annoncé de sévères restrictions sur la vente d'alcool à emporter et sa consommation. Une multiplication des incidents justifie sa décision.

Individus ivres

«C'est une mesure qui ne plaît à personne, mais nous sommes inquiets des incidents récurrents qui se sont produits dans des jardins publics, des parkings...», a expliqué l'adjointe au maire Silvia Sciandra. «Rien de grave, aucun dégât mais les gens se sont plaints d'être importunés par des personnes ivres insistant pour avoir de l'argent, une cigarette, et la police a confirmé la fréquence croissance de phénomène de rixes», a-t-elle ajouté.

Vintimille, qui s'efforce de se relancer sur le plan touristique avant la mise en service du port acheté par Monaco et ses propriétaires de yachts, est pour l'instant un haut lieu du tourisme douanier: de nombreux Français y viennent pour s'approvisionner en alcool et cigarettes.

Prix avantageux

La différence de taxe et de prix est particulièrement avantageuse pour le whisky et plus généralement les boissons titrant 22 degrés d'alcool et plus. La législation autorise à rapporter jusqu'à 10 litres d'alcool pur et 90 litres de vin en France.

«Il y a beaucoup de magasins qui vendent des alcools et du vin, c'est une grande part de l'activité économique, mais si c'est consommé à Vintimille cela crée des problèmes», a ajouté Mme Sciandra.

Horaires adaptés

La consommation sur la voie publique est désormais interdite à Vintimille tous les jours, y compris à la plage, sauf dans les bars, restaurants et autres lieux sous licence. Aucun alcool ne peut être servi entre 2h00 et 6h00 du matin, sauf en discothèque. Et à partir de 19h30, la vente à emporter est bannie jusqu'à 6h00 du matin dans les supérettes, hôtels, pizzerias, etc.

En juin, plusieurs grandes villes italiennes avaient pris des mesures de restrictions, mais uniquement pour la saison estivale: pas de vente à emporter à partir de 20h00 dans les rues de la «movida» à Turin, pas de consommation sur la voie publique à partir de 18h00 les week-ends d'août à Venise.

A Rome, jusqu'à fin octobre, la vente à emporter et la consommation dans la rue sont interdites à partir de minuit.

(nxp/ats)