France

27 octobre 2017 13:14; Act: 27.10.2017 13:14 Print

Furax, Macron traque une taupe à l'Elysée

L'annonce de la nomination de Christophe Castaner à la tête de La République en Marche! n'était pas censée paraître aussi rapidement dans les médias. Le président français n'est pas content.

Sur ce sujet
Une faute?

Lundi soir, Emmanuel Macron et une dizaine de ses proches du parti La République en Marche! (LREM) se sont réunis à l'Elysée pour un repas confidentiel. A cette occasion, le président de la République a désigné Christophe Castaner, actuel porte-parole du gouvernement, pour prendre la tête de LREM. Cette nomination était censée rester dans les murs de l'Elysée encore quelque temps, mais l'information est parue dans les colonnes du journal «Les Echos», lundi.

Du coup, Emmanuel Macron et sa garde rapprochée ne sont pas contents du tout, rapporte «Le Parisien». Ils cherchent à savoir qui a pu faire fuiter cette annonce dans la presse. «Ils sont furieux! Ils cherchent qui a parlé», confie un membre de LREM. «Gérard Collomb va demander les relevés téléphoniques», ajoute-t-il, sans préciser s'il s'agit là d'une plaisanterie. Dans un premier temps, l'Elysée a refusé de confirmer l'information parue dans «Les Echos».

C'est finalement Christophe Castaner lui-même qui s'en est chargé, mercredi: «Si Emmanuel Macron m'a choisi et s'il a soutenu ma candidature (...), c'est parce qu'aujourd'hui j'ai aussi le soutien, je pense, de la base des militants de LREM», a-t-il expliqué sur RTL.

(joc)