Allemagne

06 octobre 2017 23:13; Act: 06.10.2017 23:33 Print

Reprise «progressive» du trafic après la tempête

Le trafic ferroviaire, très perturbé par le passage de Xavier, doit revenir à la normale presque partout en Allemagne, samedi.

Voir le diaporama en grand »

Une faute?

Le trafic ferroviaire va reprendre «progressivement» à partir de samedi, selon la compagnie de chemins de fer Deutsche Bahn. Il a été perturbé vendredi dans le nord et l'est de l'Allemagne après le passage la veille d'une tempête qui a fait sept morts.

A la suite de la tempête «Xavier», l'une «des pires de ces dernières années», «beaucoup de voies ferrées (...) continuaient à être coupées» vendredi en début de soirée, mais «le trafic va reprendre progressivement dans les jours qui viennent», a annoncé dans un communiqué l'opérateur du rail allemand.

A partir de samedi, la circulation des trains va ainsi reprendre entre Berlin et Hanovre et Hambourg et Hanovre, trois villes particulièrement touchées par la tempête, tandis que la ligne Berlin-Leipzig était de nouveau partiellement praticable depuis 11h00, a expliqué Deutsche Bahn.

En revanche, les liaisons Hambourg-Berlin, une ligne «particulièrement touchée», ne reprendront pas avant lundi, selon la même source. Les trains grandes lignes partant de Berlin et à destination de Francfort ou de Munich ont dû être déviés, a précisé Deutsche Bahn.

Aviation normale

Vendredi soir, la circulation des trains régionaux et des trains urbains (RER) à Berlin subissait toujours des perturbations qui «devraient avoir totalement disparu lundi matin», selon Deutsche Bahn.

Le trafic aérien dans les aéroports berlinois de Tegel et de Schönefeld, un temps perturbé par la tempête, s'est normalisé dans le cours de la journée, d'après l'agence de presse allemande dpa.

Sept morts

Jeudi, la tempête Xavier, avec des rafales de vent dépassant par endroit les 130 km/h, a provoqué le chaos dans le trafic routier et ferroviaire, notamment dans la capitale touchée à l'heure de la sortie des bureaux.

Sept automobilistes ont été tués par des chutes d'arbres ou de branches et des centaines de passagers ont dû passer la nuit dans des gares, pour les plus chanceux dans des trains mis à disposition par la Deutsche Bahn.

Dans l'Etat régional du Mecklembourg-Poméranie occidentale, 4000 personnes étaient par ailleurs toujours sans électricité vendredi après-midi, contre 35'000 juste après le passage de «Xavier», selon dpa.

(nxp/ats)