Egypte

13 août 2017 09:07; Act: 13.08.2017 09:17 Print

Secouristes sanctionnés pour des selfies

Des photos d'un équipage d'ambulance prenant des selfies devant l'épave d'un des trains accidentés ont provoqué la colère sur les réseaux sociaux.

Voir le diaporama en grand »
Six secouristes égyptiens ont été sanctionnés pour avoir pris des selfies avec leurs téléphones mobiles sur les lieux de la catastrophe ferroviaire survenue vendredi près d'Alexandrie. (Dimanche 13 août 2017) La collision aurait été causée par l'arrêt de l'un des deux trains sur les voies après une panne, a rapporté la télévision d'Etat citant des responsables du ministère des Transports. (Vendredi 11 août 2017) La majorité des blessés ont été pris en charge et transportés dans plusieurs hôpitaux d'Alexandrie, la métropole du nord de l'Egypte. (Vendredi 11 août 2017) Les deux trains se sont percutés près de la ville côtière d'Alexandrie. (Vendredi 11 août 2017) L'Egypte connaît régulièrement de graves accidents routiers ou ferroviaires. Ceux-ci sont dus à une circulation anarchique, des véhicules vétustes, des routes et des voies ferrées mal entretenues et peu surveillées. (Vendredi 11 août 2017) Après la collision, les blessés ont été extraits des voitures de chemin de fer. Ils ont été placés sur des couvertures le long des rails, dans un champ situé en périphérie de la grande ville méditerranéenne. (Vendredi 11 août 2017) L'armée a été mobilisée. (Vendredi 11 août 2017) La collision aurait été causée par l'arrêt de l'un des deux trains sur les voies après une panne, a rapporté la télévision d'Etat. (Vendredi 11 août 2017) Au moins 42 personnes sont mortes et 133 ont été blessées. Environ 25 ambulances ont été dépêchées sur les lieux. (Vendredi 11 août 2017)

Sur ce sujet
Une faute?

Six secouristes égyptiens ont été sanctionnés pour avoir pris des selfies avec leurs téléphones mobiles sur les lieux de la catastrophe ferroviaire survenue vendredi près d'Alexandrie, a indiqué samedi soir le ministère de la Santé. Plus de 40 personnes sont mortes dans la collision de deux trains, l'un des pires accidents ferroviaires en Egypte ces dernières années.

Des photos d'un équipage d'ambulance prenant des selfies devant l'épave d'un des trains accidentés ont provoqué la colère sur les réseaux sociaux. Un internaute a notamment posté une photo des secouristes accompagnée d'un hashtag clamant: «La conscience dans le coma».

«Attitude déplacée»

Le directeur des services d'urgence du ministère de la Santé, Ahmed al-Ansari, a dit à l'AFP que les six secouristes avaient été transférés dans l'oasis de Siwa (ouest de l'Egypte) en guise de sanction. C'était une «attitude déplacée», a-t-il estimé.

Le travail des secouristes égyptiens a été salué par le passé en raison de leur présence appréciée lors des manifestations du Printemps arabe en 2011 et après.

(nxp/afp)