Pédophilie en Belgique

24 novembre 2012 11:48; Act: 24.11.2012 11:57 Print

Dutroux demande sa libération conditionnelle

Les familles des victimes et les victimes survivantes du pédophile belge ont indiqué avoir reçu les documents de demande officielle de mise en liberté de Marc Dutroux, écrit samedi «Le Soir».

storybild

Selon la loi, Marc Dutroux pourrait être libérable à compter du 30 avril 2013. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

À compter du 30 avril 2013, Marc Dutroux sera potentiellement libérable et pourra soumettre une demande de libération conditionnelle. Dans cette optique, le pédophile belge a fait parvenir aux familles de victimes et à ses victimes survivantes les documents nécessaires à cette démarche comme l'exige la loi belge, indique samedi le quotidien «Le Soir».

Conformément au droit en Belgique, le condamné à la prison à perpétuité a envoyé «les fiches victimes», ces documents où les victimes font part de leurs conditions pour qu'une telle libération ait lieu, que ce soit aussi bien en termes d'indemnisation, que de logement ou de mesure d'éloignement. À noter que les victimes et leurs familles ne sont pas les seules à décider d'une éventuelle libération, Marc Dutroux comme l'ensemble des prisonniers condamnés, doit bénéficier de l'avis positif de la direction de la prison dans laquelle il se trouve et être examiné par des psychiatres et/ou des psychologues quant à son état mental et ses risques de récidive.


Marc Dutroux a été condamné en 2004 à la perpétuité, assortie d'une mise à disposition du gouvernement de 10 ans, ce qui semble rendre illusoire un renvoi dans la société, fût-il assorti de conditions strictes, ajoute la quotidien belge. En avril dernier, le prisonnier le plus célèbre de Belgique avait déjà sollicité, sans succès, des congés pénitentiaires.

(jmh/lessentiel.lu)

Immobiliers

powered by

Trouvez des immobiliers

NPA
Loyer à
Pièces à

Trouver des locataires? Passer une annonce maintenant sur homegate.ch