Russie

04 août 2017 20:50; Act: 04.08.2017 21:25 Print

Moscou juge les sanctions de l'UE «hostiles»

Accusés d'avoir détourné des turbines de Siemens vers la Crimée, des entreprises et responsables russes ont été sanctionnés par Bruxelles.

storybild

«Nous considérons cette mesure, prise à l'initiative de Berlin, comme hostile et infondée» a déclaré le ministère russe des Affaires étrangères. (Vendredi 4 août 2017)

Sur ce sujet
Une faute?

Les nouvelles sanctions de l'Union européenne (UE) contre des responsables et entreprises russes, que Bruxelles accuse d'avoir détourné des turbines de gaz de l'allemand Siemens vers la Crimée, sont «hostiles et infondées», a estimé vendredi le ministère russe des Affaires étrangères.

«Déçu par la politisation absurde»

«La décision de Bruxelles d'inclure dans la liste des sanctions de l'UE plusieurs responsables politiques et entreprises russes, en guise de mesure de rétorsion à la soi-disant illégitime livraison à la Crimée de turbines de gaz du groupe Siemens est profondément regrettable», a poursuivi le ministère dans un communiqué.

«Nous considérons cette mesure, prise à l'initiative de Berlin, comme hostile et infondée», a-t-il ajouté, se disant «déçu par la politisation absurde d'une question qui est en réalité un contentieux commercial».

«Nous considérons comme absolument artificielles les raisons ayant abouti à ces nouvelles mesures restrictives contre nos pays et nous nous réservons le droit de prendre des mesures de rétorsion», a déclaré le ministère, pour qui les sanctions européennes sont «contraires à la fois au droit international et au principe général des relations internationales.»

Liste noire de l'UE

«Nous rejetons avec fermeté les tentatives de s'en servir comme d'un exemple de la mauvaise foi des compagnies russes», a-t-il ajouté, prévenant que «la responsabilité de cette décision, y compris les éventuelles pertes économiques pour Siemens et les entreprises allemandes ou européennes travaillant en Russie, est entièrement celle de l'UE et du gouvernement allemand».

Trois responsables russes - le vice-ministre russe de l'Energie Andreï Tcherezov, un chef de service du ministère et le directeur de la société russe qui avait acquis les turbines auprès de Siemens - figurent depuis vendredi sur la liste noire de l'UE qui leur interdit de voyager dans l'Union et gèle leurs fonds sur son territoire.

Trois entreprises russes sont également visées.

Commerce et investissements interdits

En juillet, Siemens avait déclaré que des turbines, livrées par le groupe allemand à des entreprises russes, avaient été détournées «contre (sa) volonté» vers la Crimée, péninsule ukrainienne annexée par Moscou en mars 2014, et souvent confrontée à des coupures de courant massives.

Le détournement des turbines est «en violation des dispositions contractuelles liées à la vente initiale de ces turbines par» Siemens, a estimé vendredi dans sa décision l'UE qui a édicté en 2014 une série de sanctions contre la Russie.

Certaines de ces sanctions interdisent aux entreprises européennes, comme Siemens, de commercer avec la Crimée ou d'y investir.

(nxp/afp)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Larmailli le 04.08.2017 22:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les méfaits de l'UE

    L'agressivité de l'UE n'a d'égale que sa folie expansionniste digne des empires colonialistes du 19ème siècle. Pire, les récentes menaces de l'UE contre un état membre, (la Pologne), sont une démonstration flagrante de la dangerosité de cette organisation faite de briques et de broc. N'en déplaise à la majorité de nos conseillers fédéraux.

  • Deeznutz le 05.08.2017 00:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Comme si les sanctionneurs étaient innocents

    Ça commence à faire beaucoup de sanctions uniquement contre la Russie. Beaucoup de personnes commencent enfin à les trouver absurdes et non justifiables, et cela va un jour se retourner contre l'UE et les USA. Le pire c'est que l'UE s'auto-pénalisent à chaque sanctions. Cette fois, c'est une firme allemande qui est touchée. Ça ne m'étonnerais même pas que l'ordre viennent d'outre-atlantique. Autrement les allemands seraient restés silencieux pour ne pas sanctionner Siemens.

  • Manuela le 04.08.2017 21:57 Report dénoncer ce commentaire

    un joursça va sauter

    Que l EU continu ainsi et que l'Allemagne continu aussi ainsi un jour La Russie va couper tout les robinets avec Raison en plus cette EU qui veux faire toute les lois un jours leurs lois vont couter très cher pas a eux mais a des populations entière

Les derniers commentaires

  • Jacques Houzi le 07.08.2017 20:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Morale

    L'UE moralisatrice devrait balayer devant sa porte.

  • Albert le 05.08.2017 13:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Rires

    L'UE qui se permet de sanctionner la Russie... c'est comme si un sans abri démarquait dans un cinq étoiles pour exiger la meilleure table...

  • Citoyen le 05.08.2017 12:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Crimée annexée

    Arrêtons de justifier l'annexion de la crimée parce que la majorité ces habitants sont russophones. Le vote a été organisé et supervisé par l'armée russe ou par les soldats sans insignes pour certains. Même pas un mois après son invasion. Comme processus démocratique on repassera. Si les habitants voulaient temps leur indépendance ils l'auraient fait dans un vrai processus démocratique et ils n'auraient pas attendu 20ans pour le faire. Dire le contraire serait être de totale mauvaise foi.

    • Genevieve tabouis le 05.08.2017 13:14 Report dénoncer ce commentaire

      Faux,

      les habitants de la Crimée n' avait aucun espoir d' indépendance avec les gouvernements de Kiev, comme ceux du Donbass. L' annexion a juste été une aubaine et si les occidentaux étaient correct il pourrait toujours organiser un referendum de confirmation sous contrôle de OSCE.

    • Citoyen le 05.08.2017 13:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Genevieve tabouis

      Cela c'est vous qui le dites. Les habitants n'ont jamais voulu leur indépendance. La Russie a sciemment semé la zizanie de peur de perdre son influence. A la place de dénoncer le gouvernement corrompu et se mettre du coté du peuple ukrainien. Elle a voulu empêché coute que coute le renversement de ce gouvernement par le peuple. Il n'y avait pas d'antagonisme entre russophones et ukrainiens, elle a monté les uns contre les autres. Tout est parti de la Russie quel gachis. Comment ruiner la stabilité d'un pays on ne peut pas mieux faire. A quand les prochains, les pays baltes ?

    • Marco le 06.08.2017 08:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Genevieve tabouis

      La Crimée avait déjà une statut particulier en Ukraine, elle etait plus autonome... et sinon la bonne blague Putin qui aurait laissé faire un referendum sous les yeux d'une organisation internationale, lui qui ni fait qu'a sa tête.

  • Trump le 05.08.2017 12:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    n'oubliez pas

    de remercier comme il se doit les socialo si la guerre mondial éclate c'est eux qui pose ces sanction stupide et qui mettent le monde en péril

    • Antoine le 05.08.2017 13:03 Report dénoncer ce commentaire

      Socialoparanoïa

      Oui, bien sur. Le réchauffement climatique, c'est aussi les socialistes ? Si vous n'avez plus de biscuits, dans votre buffet, ne cherchez pas...c'est aussi la faute des socialistes !

    • Trump le 06.08.2017 11:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Antoine

      heu non ça c'est le soleil qui nous chauffe ! réfléchi un peu !

  • fred le 05.08.2017 11:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    punir

    rendez cette magnifique île dite Crimee au ukrainien et tout reviendra normal.

    • coocool le 05.08.2017 12:19 Report dénoncer ce commentaire

      La Crimée est russe

      La Crimée est russe, comme cela a été confirmée par le référendum de la population. Il faut arrêter de harceler la Russie, qui se tournera facilement vers l'Asie..

    • Albert le 05.08.2017 12:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @fred

      La Crimée est russe depuis des siècles, et non, ce n'est pas une île.

    • jenefaisquepasser le 05.08.2017 13:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Albert

      effectivement ce n'est pas une île, mais elle n'est pas russe non plus. la Louisiane est-elle française?

    • Yveso le 06.08.2017 09:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @fred

      non, pire encore. Les USA envisageaient d'y déployer des batteries de missiles comme ils l'ont fait dans tous les pays frontaliers de la russie et de la chine maintenant, sous la doit disante égide de l'OTAN, qui entre nous est sous ke contrôle des États-Unis