Golfe

18 octobre 2010 19:33; Act: 19.10.2010 09:13 Print

Battre sa femme est autorisé aux Emirats

La Cour suprême des Emirats arabes unis a statué qu'un homme pouvait battre sa femme ou ses enfants mineurs dès lors qu'il ne laissait pas de trace physique.

Une faute?

Dans un verdict rendu dimanche, la Cour a jugé qu'«un homme a le droit de punir sa femme et ses enfants à condition qu'il ne laisse pas de trace physique» sur leurs corps, a indiqué le quotidien «The National» dans son édition en ligne.
«Bien que la (loi) permette au mari d'exercer son droit (à la punition), il doit respecter les limites de ce droit», a écrit le président de la Cour, le juge Falah al-Hajeri, dans son arrêt, selon le journal.

La Cour, qui jugeait une affaire de violences familiales, a estimé qu'un homme avait violé son «droit», selon la charia, car il avait trop sévèrement battu son épouse - blessée à la lèvre inférieure et aux dents - et que sa fille de 23 ans était trop âgée pour ce genre de punition, d'après le quotidien. Aux Emirats, un pays moins conservateur que d'autres monarchies du Golfe, la loi islamique fait partie de sa législation.

(afp)