Grande-Bretagne

14 mars 2014 20:59; Act: 14.03.2014 21:10 Print

Un couple fait l'apologie du meurtre de Rigby

Un jeune couple qui s'était réjoui de la mort du soldat britannique Lee Rigby, lardé de dizaines de coups de couteau par deux islamistes, a écopé de prison ferme.

Sur ce sujet
Une faute?

Un couple britannique de musulmans a été condamné vendredi à Londres à des peines de prison ferme pour avoir fait l'apologie sur YouTube du meurtre d'un soldat en pleine rue dans la capitale britannique en mai par deux hommes convertis à l'islam.

Royal Barnes, 23 ans, a été condamné à cinq ans et quatre mois de prison, et sa femme Rebekah Dawson, 22 ans, qui a refusé de retirer son voile devant le tribunal de l'Old Bailey, s'est vu infliger une peine de 20 mois de prison.

Dans la foulée du meurtre du soldat Lee Rigby le 22 mai à Londres - un homicide qui avait provoqué une vive émotion au Royaume-Uni -, le couple avait enregistré et téléchargé trois vidéos sur le site YouTube dans lequel il estimait notamment que ce meurtre marquait un jour «formidable».

Scène d'homicide

Sur ces vidéos, on voit notamment une scène de l'homicide et une autre des tours jumelles du World Trade Center à New York, des images d'un homme brandissant la tête d'un homme décapité, ou encore Royal Barnes riant en passant en voiture devant les fleurs déposées à la mémoire du militaire tué à Londres.

Ces vidéos étaient «offensantes à l'extrême», a estimé vendredi le juge Brian Barker en rendant son verdict. «La loi tient en haute estime la liberté d'expression mais cette liberté est indissociable du respect», a-t-il ajouté.

Lardé de coups de couteau

Le 22 mai, Michael Adebolajo et Michael Adebowale, deux Britanniques convertis à l'islam, avaient renversé en voiture Lee Rigby, qui rejoignait à pied et en civil sa caserne londonienne. Ils l'avaient ensuite lardé de coups de couteau et quasi décapité avec un hachoir, sous les yeux de nombreux passants dont certains avaient filmé la scène avec leur téléphone portable.

Sur une vidéo prise juste après le crime, Michael Adebolajo avait expliqué avoir voulu venger les «musulmans tués par des soldats britanniques».

Il a été condamné en février à une peine de prison à perpétuité, tandis que son complice s'est vu infliger un minimum de 45 ans de prison.

(afp)

Immobiliers

powered by

Trouvez des immobiliers

NPA
Loyer à
Pièces à

Trouver des locataires? Passer une annonce maintenant sur homegate.ch