Tuerie de Newtown

02 janvier 2013 16:28; Act: 02.01.2013 16:42 Print

Policiers armés dans toutes les écoles

Une ville américaine a décidé que des agents de police seraient placés dans chaque école pour éviter une nouvelle fusillade, comme celle de Newtown, survenue le 14 décembre.

Voir le diaporama en grand »
26.11 Des images de l'intérieur de l'école de Sandy Hook Les armes du tireur. 25.11 Le dossier du procureur sur la tuerie de Sandy Hook, dans la ville de Newtown (Connecticut) livre des détails sur le drame, mais la question cruciale des motivations du tueur reste sans réponse. 28.03 Les enquêteurs ont rendu public les découvertes réalisées à l'intérieur de la maison d'Adam Lanza, l'adolescent à l'origine de la tuerie de Newtown. Les enquêteurs ont retrouvé de nombreuses armes à feu et des munitions, mais aussi trois sabres de samouraïs ou encore une baïonnette. Cet impressionnant arsenal vient s'ajouter aux armes que le jeune homme avait avec lui pour commettre son massacre: un fusil d'assaut, deux pistolets automatiques, sans compter un fusil retrouvé dans sa voiture 26.01.2013 De nombreuses personnes se sont réunies pour réclamer une législation plus strictes sur les armes, suite à la tuerie de Newtown, survenue en décembre 2012. 30.12 Le président américain a affirmé que la tuerie de Newtown il y a 15 jours avait constitué le «pire jour de (sa) présidence» et a promis des mesures pour lutter contre la violence due aux armes. 27.12 Une femme a été arrêtée après avoir cherché à lever des fonds sur Facebook, en se faisant passer pour la tante d'un enfant tué lors du massacre commis dans une école de Newtown, dans le Connecticut. 21.12 Les policiers l'ont arrêtée avant qu'elle ne commette un carnage. Une ado de 16 ans projetait une attaque dans son lycée et l'a annoncé sur YouTube. 20.12 La vente d'équipements de sécurité conçus pour les enfants a enregistré une hausse notable aux Etats-Unis, quelques jours après la fusillade de Newtown. 17.12 Les questions demeurent autour de la personnalité du jeune auteur du massacre de Newtown, Adam Lanza, et de celle sa mère. 14.12 Une grande manifestation contre les armes à feu s'est tenue lundi à Washington. Barack Obama qui a promis d'oeuvrer pour empêcher une nouvelle «tragédie» se retrouve confronté à la politique américaine. 17.12 Un jeune Uruguayen a ouvert le feu dans une clinique, heureusement sans faire de victime, pour tenter d'imiter le massacre de vendredi dans une école américaine. Voici 12 des 20 enfants tués lors de la fusillade de Newton. Des anges représentent les 27 victimes de la tuerie. 17.12 Le président Obama s'est rendu à Newtown pour participer à une cérémonie. 16.12 L'église catholique Sainte Rose de Lima a été évacuée, la police ciblant apparemment une maison située juste à côté. 16.12 Le président américain se rendra dimanche soir à Newtown. Il y «rencontrera les familles des disparus et remerciera les services d'urgence», selon le porte-parole de la Maison Blanche. 16.12 Peter Lanza, le père de l'auteur présumé de la tuerie de Newtown, a déclaré samedi ne pas comprendre le geste de son fils. Selon la police, Adam Lanza est l'auteur présumé du massacre dans l'école du Connecticut, qui a fait 27 morts dont 20 enfants vendredi. Très choquée par la fusillade, les habitants de Newtown se sont recueillis à l'église de leur petite ville. Une fusillade s'est produite vendredi matin à l'école Sandy Hook de la petite ville de Newtown, à 128 kilomètres de New York. Au moins 27 personnes, dont le tireur et 20 enfants, ont été tués, selon un premier bilan fourni par la police. Ryan Lanza serait le frère du tireur, selon les médias américains. La chaîne CBS a filmé l'arrestation de Ryan Lanza. Il y a notamment tué sa propre mère qui travaillait dans l'établissement. Le tireur est mort sur les lieux, a précisé la police, sans donner plus de précision sur les circonstances de sa mort. Le président Barack Obama, extrêmement ému, a appelé vendredi à prendre des «actions significatives» pour empêcher à l'avenir des fusillades comme celle qui a coûté la vie à une trentaine de personnes, dont une majorité d'enfants, dans une école du Connecticut. «La majorité de ceux qui sont morts aujourd'hui étaient des enfants, de magnifiques enfants âgés de cinq à dix ans», a affirmé M. Obama, qui a dit avoir «le coeur brisé» et a essuyé une larme. «Nous avons subi trop de tragédies» comme celle de l'école de Newtown, a-t-il dit. Selon des témoignages de parents et du personnel de l'école, une centaine de coups de feu auraient été tirés et la directrice de l'école ferait partie des victimes.

Sur ce sujet
Une faute?

Les élèves d'une petite ville du New Jersey (nord-est des Etats-Unis) ont repris la classe mercredi avec des policiers armés dans toutes les écoles, décision qui fait suite au massacre de Newtown (Connecticut) le mois dernier.

«La sécurité de nos élèves, de notre personnel et des bâtiments sont de la plus grande importance pour offrir un environnement confortable, qui encourage l'apprentissage et la réussite scolaire. Et dans cet objectif, en réponse à la tragédie de Newtown (Connecticut), à partir de mercredi 2 janvier, chaque école de Marlboro, aura un policier de Marlboro, armé et en uniforme dans ses locaux», précise le site internet des écoles publiques de cette ville de 40'000 habitants, située à une heure en voiture de New York.

La mesure est présentée comme «temporaire», pour trois mois, «le temps que soient menées des discussions pour améliorer la sécurité», précise le site.

Avis partagés

Les réactions sur la page Facebook du site des écoles étaient mitigées. «C'est une idée merveilleuse» écrivait ainsi une mère de famille, Lor Ann Gillis Coyne, tandis qu'une autre, Linda McCann Jeffers, dénonçait «un non sens», rappelant que des gardes armés n'avaient pas empêché la tragédie de Columbine (avril 1999, 13 morts) ou de Virginia Tech (avril 2007, 32 morts).

Vingt enfants ont été tués le 14 décembre dernier à Newtown par un jeune de 20 ans qui avait forcé son entrée dans l'école de Sandy Hook, pourtant fermée, avec un fusil semi-automatique. Il a criblé de balles 20 enfants de 6 et 7 ans et six femmes membres de l'encadrement, avant de se suicider à l'arrivée de la police.

Les enfants de Sandy Hook doivent eux aussi reprendre jeudi le chemin de l'école, mais dans un nouvel établissement remis à neuf, dans la ville voisine de Monroe.

(afp)

Immobiliers

powered by

Trouvez des immobiliers

NPA
Loyer à
Pièces à

Trouver des locataires? Passer une annonce maintenant sur homegate.ch