Yémen

20 août 2015 11:24; Act: 20.08.2015 13:37 Print

Attentat contre le siège du gouverneur d'Aden

Une attaque à l'explosif, visant le siège provisoire du gouverneur d'Aden, a fait au moins quatre morts et dix blessés, jeudi.

Voir le diaporama en grand »
29.03 Plus de 900 enfants ont été tués et plus de 1300 blessés, en 2015 au Yémen, déplore l'UNICEF dans un récent rapport. 08.10 u moins treize personnes, qui assistaient à un mariage, ont été tuées et 38 blessées dans un bombardement à Sanban, au Yémen. 06.10 Le chef du gouvernement yéménite est sorti indemne d'une attaque aux roquettes mardi matin contre son hôtel à Aden (sud), a annoncé un membre de son gouvernement. 02.10 L'Arabie saoudite a bloqué la création d'une commission d'enquête internationale sur les crimes de guerre perpétrés au Yémen. 24.09 Deux kamikazes se sont fait exploser jeudi matin dans une mosquée de la capitale yéménite Sanaa en pleine prière de l'Aïd Al-Adha, la grande fête musulmane du sacrifice. Il y aurait au moins 25 morts. 15.09 Le conflit au Yémen a fait plus de 30'000 morts et blessés depuis la fin mars, a indiqué mardi un porte-parole de l'ONU. Plusieurs organisations ont demandé la création d'une commission d'enquête internationale. 08.09 De nouvelles frappes aériennes ont visé mardi la capitale yéménite Sanaa, contrôlée par les rebelles chiites Houthis. Au moins dix personnes auraient trouvé la mort lors de ces bombardements. 30.08 Dix-sept civils et 14 rebelles ont été tués dimanche au Yémen par un raid aérien de la coalition conduite par l'Arabie saoudite contre une usine dans la province de Hijja (nord). 25.08 Le Comité International de la Croix-Rouge (CICR) a annoncé mardi la suspension temporaire de ses opérations humanitaires à Aden, deuxième ville du Yémen, après une attaque contre son personnel perpetrée par des assaillants armés qui ont emporté des équipements et de l'argent. 20.08 Quatre personnes ont été tuées et dix autres blessées jeudi dans un attentat à l'explosif contre le siège provisoire du gouverneur d'Aden, la grande ville du sud du Yémen reprise aux rebelles chiites des Houthis, ont indiqué des sources de sécurité. 17.08 Les violents combats se sont poursuivis lundi entre rebelles houthis et forces loyalistes à Taëz, troisième ville du Yémen située dans le sud-ouest du pays. Ils ont fait plus de 80 morts ces dernières 24 heures, ont indiqué des sources militaires. 11.08 «La situation humanitaire est tout simplement catastrophique. Toutes les familles au Yémen ont été touchées par le conflit», a souligné le président du CICR après trois jours passés sur place. 09.08 Le président du CICR Peter Maurer s'est rendu dimanche à Sanaa, pour évaluer la situation humanitaire. Par ailleurs, les forces loyalistes yéménites ont infligé un nouveau revers aux rebelles Houthis et leurs alliés dans le sud. Soutenues par des frappes aériennes de la coalition arabe, elles ont repris dimanche la capitale de la province d'Abyane. 01.08 Le vice-président yéménite Khaled Bahah est arrivé samedi à Aden, la grande ville portuaire du sud du pays. Il est le plus haut dignitaire du gouvernement yéménite en exil à se rendre à Aden depuis que les Houthis en ont été repoussés il y a plus de deux semaines. 29.07 L'explosion d'une voiture piégée devant une mosquée a fait quatre tués et plusieurs blessés à Sanaa mercredi, alors les raids de la coalition continuent. 28.07 L'ONG Human Rights Watch (HRW) a estimé mardi qu'un raid aérien de la coalition conduite par l'Arabie saoudite et mené vendredi à Mokha, au Yémen, s'apparentait à un «crime de guerre». Selon HRW, le raid a fait 65 morts parmi les civils. 27.07 L'aviation de la coalition a frappé par «erreur» lundi des positions de forces progouvernementales dans le sud du Yémen, faisant au moins douze morts, au premier jour d'une trêve humanitaires. 26.07 Des avions de guerre ont mené des frappes près de la capitale yéménite Sanaa samedi soir et dimanche peu après l'aube, ont annoncé des habitants. Ici une fillette blessée lors des précédentes frappes de la coalition. 17.07 «Le gouvernement annonce la libération de la province d'Aden», a écrit le vice-président Khaled Bahah sur sa page Facebook. 15.07 Les forces yéménites pro-gouvernementales progressaient mercredi dans Aden après avoir repris aux rebelles chiites Houthis et à leurs alliés l'aéroport international de cette grande ville du sud, selon des sources militaires. La reprise mardi de l'aéroport et d'une partie du quartier Khor Maksar, dans le centre d'Aden, a marqué la première opération d'envergure des forces favorables au président en exil Abd Rabbo Mansour Hadi depuis l'entrée fin mars dans Aden des rebelles soutenus par l'Iran. 13.07 L'aviation de la coalition conduite par l'Arabie saoudite a mené dans la nuit et lundi matin une nouvelle série de raids contre des positions de rebelles chiites Houthis dans les provinces méridionales d'Aden et de Lahj, selon des sources militaires. 11.07 Des raids aériens menés par la coalition arabe dirigée par l'Arabie saoudite ont touché les villes yéménites de Sanaa et Taëz tôt samedi. Les bombes ont été lâchées deux heures après l'entrée en vigueur d'une trêve obtenue par l'ONU. 08.07 La coalition arabe conduite par l'Arabie saoudite, opérant contre les rebelles chiites au Yémen, est intervenue mardi contre des dissidents sur une base militaire yéménite. 06.07 Les hôpitaux d'Aden, la plus grande ville du sud du Yémen, sont devenus de véritables mouroirs faute de capacité d'accueil et de médicaments. 06.07 Des frappes de la coalition conduite par l'Arabie saoudite ont touché lundi le siège du Congrès général du peuple (CGP), le parti de l'ex-président Ali Abdallah Saleh, allié aux Houthis. 02.07 Les villes yéménites de Sanaa et de Shibam (centre), menacées par les affrontements entre rebelles chiites et forces pro-gouvernementales, ont été classées patrimoine en danger par l'Unesco, a indiqué jeudi l'institution. 01.07 Au moins 31 personnes ont été tuées et une centaine blessées mercredi dans un bombardement mené par les rebelles chiites à Aden, deuxième ville du Yémen, alors que l'ONU réclame une trêve humanitaire pour aider les civils piégés par les combats. 24.06 L'aviation de la coalition conduite par l'Arabie saoudite a lancé, dans la nuit de mardi à mercredi, ses plus violents raids depuis le début du ramadan contre des positions des rebelles au Yémen. 18.06 Le ramadan a débuté dans la violence au Yémen où le groupe Etat islamique (EI) a revendiqué une série d'attentats à la bombe anti-chiites, alors que la situation des civils s'aggrave de jour en jour, en particulier à Aden (sud). 17.06 Au moins 31 personnes ont été tuées et des dizaines blessées mercredi à Sanaa dans cinq attentats simultanés contre des mosquées chiites et la maison d'un responsable de la rébellion. 16.06 Nasser al-Wahishi, proche d'Oussama ben Laden et chef yéménite d'al-Qaïda dans la péninsule arabique (Aqpa), aurait été tué par une frappe de drone américain, selon CNN. Aqpa avait revendiqué l'attentat contre «Charlie Hebdo». 15.06 Des avions de la coalition sous commandement saoudien ont bombardé des positions rebelles au Yémen, ont indiqué lundi des témoins. Ces attaques sont intervenues quelques heures avant l'ouverture de pourparlers de paix inter-yéménites sous l'égide de l'ONU à Genève. 12.06 Le conflit au Yémen, qui a connu une nette escalade en mars avec l'intervention de l'aviation saoudienne, touche 20 millions de personnes, soit 80% de la population, estiment treize associations impliquées dans ce pays. 09.06 Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon ouvrira les négociations de paix sur le Yémen, dimanche à Genève, a annoncé mardi le porte-parole de l'ONU. Les discussions entre les parties sont prévues pour au moins trois jours. 08.06 Le président yéménite a exclu une réconciliation avec les rebelles Houthis aux pourparlers de paix prévus à partir de dimanche à Genève. 07.05 Au moins 45 personnes ont été tuées dimanche dans des raids menés par la coalition sous commandement saoudien contre un siège de l'armée yéménite dans la capitale Sanaa. 03.06 Le Conseil de sécurité de l'ONU a soutenu mardi l'appel du secrétaire général Ban Ki-moon pour une pause humanitaire au Yémen. 25.05 Le retour de la paix au Yémen apparaît plus incertain que jamais avec le «report» par l'ONU d'une conférence qui devait réunir en fin de semaine à Genève les parties du conflit. 22/23.05 De violentes explosions se sont produites aux alentours de Sanaa vendredi et samedi, après des raids aériens de la coalition, conduite par l'Arabie saoudite, contre des dépôts d'armes et des positions des rebelles chiites Houthis et de leurs alliés. 19.05 La capitale du Yémen, Sanaa, a été touchée dans la nuit de lundi à mardi par des raids aériens de la coalition conduite par l'Arabie saoudite qui visaient des forces demeurées loyales à l'ancien président Ali Abdallah Saleh. 18.05 Des avions de la coalition menée par l'Arabie saoudite ont visé dans la nuit de dimanche à lundi des positions des rebelles chiites Houthis dans le sud du Yémen. La trêve humanitaire de cinq jours a expiré dimanche à 22h. 17.05 Dix personnes au moins ont péri au cours de combats entre rebelles chiites houthis et miliciens locaux à Taëz, dans le sud du Yémen, ont rapporté dimanche des habitants et des médecins. Ces affrontements sont intervenus en dépit d'une trêve humanitaire de cinq jours. 16.05 De violents combats entre rebelles chiites houthis et leurs adversaires se déroulaient samedi dans des villes du sud du Yémen, notamment à Taëz. Au moins 12 civils ont été tués dans cette localité, au quatrième jour d'une fragile trêve humanitaire, selon des sources militaires et locales. 13.05 L'Arabie saoudite a annoncé que ses provinces du sud avaient été la cible mercredi de tirs d'obus depuis le nord du Yémen contrôlé par les rebelles chiites, malgré l'entrée en vigueur d'une trêve. 12.05 Au moins 69 personnes ont été tuées par des explosions dans un dépôt d'armes proche de Sanaa, déclenchées par des raids aériens de la coalition menée par l'Arabie saoudite contre les rebelles yéménites, a indiqué mardi à l'AFP un responsable de la Santé. 11.05 Les Houthis ont affirmé lundi avoir abattu un avion de la coalition arabe qui mène une campagne aérienne au Yémen, peu après l'annonce par le Maroc de la perte d'un F-16 dans ce pays. 10.05 La perspective d'un cessez-le-feu humanitaire prenait corps dimanche au Yémen. Les rebelles Houthis et leurs alliés ont réagi positivement à une offre de trêve de l'Arabie saoudite. 08.05 Le ministre des Affaires étrangères saoudien Adel Al Joubeir a annoncé vendredi à Paris qu'un cessez-le-feu de cinq jours entrerait en vigueur le 12 mai au Yémen. 07.05 Ryad a proposé jeudi un cessez-le-feu de cinq jours au Yémen pour permettre l'acheminement d'une aide humanitaire à la population. 06.05 Des raids ont frappé mercredi à l'aube les provinces yéménites de Saada et Hajja. Ils auraient tué plus de 40 personnes. Ils ont été perpétrés peu après un bombardement meurtrier contre une ville saoudienne proche de la frontière. 01.05 Le Conseil de sécurité de l'ONU a échoué vendredi à se mettre d'accord sur un projet russe réclamant des pauses humanitaires dans la guerre au Yémen. Après cinq semaines de guerre, le programme d'assistance aux civils envisagé par la coalition arabe conduite par l'Arabie saoudite ne s'est pas matérialisé en raison de la poursuite, voire de l'intensification des opérations militaires. 01.05 L'Iran livre des armes aux rebelles chiites Houthis au Yémen depuis au moins 2009, selon un rapport confidentiel d'experts de l'ONU remis au Conseil de sécurité. 30.04 Des combats d'une violence sans précédent se déroulaient jeudi à Aden, au sud de Yémen, rapportent les habitants. 24.04 Les raids de la coalition menée par l'Arabie saoudite au Yémen ont notamment ciblé vendredi un camp militaire pro-rebelles près de Taëz (sud-ouest), selon des habitants. 22.04 Les violences au Yémen ont causé la mort de 1080 personnes et 4352 autres ont été blessées, selon un bilan au 20 avril publié jeudi à Genève par l'Organisation mondiale de la santé (OMS). 21.04 Le général Ahmed al-Assiri, porte-parole de la coalition arabe dirigée par l'Arabie saoudite au Yémen, a annoncé lundi la fin de l'opération «Tempête décisive», remplacée par une opération baptisée «Rétablir l'espoir».. La coalition a affirmé avoir éliminé avec succès «les menaces» pesant sur l'Arabie saoudite et ses voisins grâce à sa campagne aérienne. 20.04 Au moins 28 civils ont été tués lundi par de spectaculaires explosions ayant suivi deux raids de la coalition dirigée par l'Arabie saoudite contre une base de missiles à Sanaa au 27e jour du conflit au Yémen. Quelque 400 personnes ont été blessées. Les victimes seraient principalement des femmes et des enfants. 18.04 L'Arabie saoudite a promis samedi de prendre en charge le coût des opérations humanitaires urgentes de l'ONU au Yémen. 16.04 L'envoyé spécial de l'ONU pour le Yémen Djamal Benomar a présenté sa démission, ont annoncé mercredi les Nations unies. Selon un communiqué, il «a manifesté son souhait de changer d'affectation». Le secrétaire général de l'organisation Ban Ki-moon songe à le remplacer par un Mauritanien. 15.04 Plusieurs centaines de ressortissants américains ont quitté le Yémen à bord de bateaux étrangers pour fuir la guerre. 14.04 Téhéran a proposé un plan visant à pacifier le Yemen, qui prévoit un cessez le feu suivi de négociations entre toutes les parties facilitées par des médiateurs extérieurs, a déclaré mardi à Madrid le ministre iranien des Affaires étrangères. 14.04 Le Conseil de sécurité de l'ONU va voter mardi sur un projet de résolution qui frappe de sanctions le chef des miliciens chiites Houthis. Selon ce projet, le Conseil impose aussi aux Houthis et à leurs alliés un embargo sur les armes. 13.04 Le Premier ministre yéménite Khaled Bahah a prêté serment lundi comme vice-président après avoir été contraint à l'exil en Arabie saoudite. La cérémonie a eu lieu à l'ambassade du Yémen à Ryad devant le président yéménite Abd Rabbo Mansour Hadi, lui aussi exilé dans cette ville. 13.04 La coalition arabe menée par l'Arabie saoudite, qui lutte contre les rebelles chiites au Yémen, a déployé des hélicoptères de combat le long de la frontière entre l'Arabie et le Yémen. 12.04 Un raid aérien de la coalition menée par l'Arabie saoudite a touché dimanche une base militaire dans le sud du Yémen, tuant 15 rebelles houthis. Des combats ont aussi fait une douzaine de morts à Aden entre partisans et adversaires du président Abd Rabbo Mansour Hadi, selon des médecins. 10.04 Des avions de la coalition saoudienne ont bombardé tôt vendredi matin des cibles militaires dans Sanaa, la capitale du Yémen, ont rapporté des témoins contactés par l'agence Reuters. Deux premiers avions du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) et de l'Unicef, chargés chacun de 16 tonnes d'aide médicale destinée aux victimes du conflit au Yémen, ont atterri vendredi à Sanaa, ont annoncé les deux organisations. 09.04 Le Yémen, où des combats opposent des rebelles aux partisans du chef de l'Etat, va connaître un «pic de malnutrition» dans les semaines à venir, a déclaré jeudi à l'AFP le représentant de l'Unicef dans ce pays. Julien Harneis, de passage à Genève, estime par ailleurs qu'un tiers des combattants des groupes armés sont des enfants. 09.04 Le président iranien Hassan Rohani a dénoncé jeudi les frappes aériennes sur le Yémen qui tuent selon lui des «enfants innocents», sans toutefois nommer directement l'Arabie saoudite, chef de file de la coalition arabe. 08.04 Médecins sans frontières (MSF) a réussi mercredi à acheminer à Aden (sud du Yémen) une cargaison de 2,5 tonnes de matériel médical, la première depuis le début de l'intervention militaire menée par l'Arabie saoudite au Yémen, a annoncé sa chef de mission dans ce pays. 07.04 La coalition formée par l'Arabie saoudite a mené mardi une série de raids aériens contre une base militaire aux mains des miliciens chiites houthis et de leurs alliés de l'armée dans le centre du Yémen. Deux élèves d'une école voisine ont été tués, selon le ministère de la Défense tenu par les rebelles. 07.04 Lundi, au 12e jour de l'opération d'une coalition militaire menée par l'Arabie saoudite, les combats se sont concentrés dans le sud où au moins 141 personnes ont été tuées, dont 53 à Aden, deuxième ville du Yémen, selon un bilan obtenu de différentes sources. 06.04 Au moins 53 personnes, dont 17 civils, ont été tuées en moins de 24 heures dans de violents combats opposant à Aden, dans le sud du Yémen, des rebelles chiites aux partisans du chef de l'Etat, a-t-on appris lundi de sources médicale et militaire. De violents combats faisaient encore rage lundi. 02.04 Les combats au Yémen, où l'Arabie saoudite et ses alliés mènent une campagne de frappes aériennes depuis huit jours, ont fait 519 morts et près de 1700 blessés en deux semaines. 02.04 Al-Qaïda dans la Péninsule arabique (Aqpa) a attaqué jeudi la prison centrale de Moukalla, dans le sud-est du Yémen, et libéré plus de 300 détenus dont l'un de ses chefs, a indiqué une source sécuritaire. 01.04 L'aviation et la marine de la coalition arabe, conduite par l'Arabie saoudite, ont bombardé tôt mercredi des positions rebelles à Aden (sud), deuxième ville du Yémen, après une nuit de raids contre de nombreux autres objectifs notamment dans la capitale Sanaa. 01.04 Au moins 62 enfants ont été tués et 30 autres blessés dans les combats au Yémen depuis une semaine, a annoncé l'Unicef mardi. L'organisation cite aussi «l'insécurité alimentaire généralisée et la malnutrition» comme problèmes affectant les plus jeunes. 31.03 La capitale yéménite Sanaa a subi mardi avant l'aube les raids aériens les plus violents depuis le début des bombardements de la coalition arabe menée par l'Arabie saoudite qui a encore dénoncé le soutien de l'Iran aux rebelles chiites Houthis. 30.03 La capitale du Yémen a été la cible de raids nocturnes de la coalition menée par l'Arabie saoudite, qui se sont poursuivis dans la matinée. Ils semblaient viser le quartier diplomatique. 29.03 Des avions de combat de la coalition arabe menée par l'Arabie saoudite ont bombardé dans la nuit de samedi à dimanche la piste de l'aéroport de la capitale yéménite Sanaa. 28.03 Dans l'après-midi, toute la ville d'Aden a tremblé suite à de puissantes explosions survenues dans un dépôt d'armes situé non loin du port. 28.03 Des explosions ont résonné autour de la capitale yéménite Sanaa durant la nuit de vendredi à samedi. L'Arabie saoudite, qui mène depuis jeudi une coalition arabe engagée dans des raids contre la milice chiite Houthis, a évacué dans la matinée des diplomates en poste à Aden. 27.03 Des avions de la coalition menée par l'Arabie saoudite ont lancé de nouvelles frappes jeudi soir au Yémen contre les rebelles chiites soutenus par l'Iran, qui a dénoncé une intervention «dangereuse». 26.03 Des combats ont opposé jeudi dans deux villes du sud du Yémen des partisans du président Abd Rabbo Mansour Hadi à des rebelles houthis. Les affrontements ont fait au total 26 morts, selon un responsable local. Ils ont éclaté à Al-Houta, chef-lieu de la province de Lahej. 26.03 L'Arabie saoudite a lancé mercredi une opération militaire au Yémen impliquant «plus de 10 pays» pour défendre le président yéménite, confronté à une rébellion. L'objectif est de faire reculer les miliciens chiites qui se rapprochent d'Aden où s'est réfugié le chef d'Etat yéménite. 25.03 Les Houthis ont affirmé mercredi avoir fait prisonnier le ministre de la Défense, le général Mahmoud el-Soubaihi, dans le sud du Yémen. 25.03 Le président yéménite Abd Rabbo Mansour Hadi a été évacué mercredi vers un «lieu sûr» alors que les rebelles progressaient rapidement vers la ville d'Aden (sud) où il était retranché. 23.03 La milice chiite des Houthis a envoyé lundi de nouveaux renforts vers le sud du Yémen, avec comme objectif la ville d'Aden où est retranché le président, selon des sources sécuritaires. Les miliciens se sont heurtés à la résistance de tribus qui leur sont hostiles. 21.03 Le président Abd Rabbo Mansour Hadi a promis samedi de combattre l'influence de l'Iran chiite au Yémen, au lendemain d'attentats du groupe sunnite Etat islamique (EI) ayant fait 142 tués à Sanaa. 20.03 Le groupe jihadiste Etat islamique (EI) a revendiqué les attentats qui ont fait au moins 142 morts vendredi dans des mosquées au Yémen. Dans la capitale Sanaa, un triple attentat suicide a eu lieu contre deux mosquées dans lesquelles priaient des membres de la puissante milice chiite des Houthis, qui a pris le pouvoir à Sanaa en début d'année. Une quatrième attaque suicide a eu lieu devant une mosquée de Saada, dans le nord du pays, région d'origine des Houthis. 20.03 Plusieurs dizaines de personnes ont été tuées vendredi à Sanaa dans un triple attentat suicide contre deux mosquées fréquentées par des Houthis, la milice chiite qui s'est emparée du pouvoir dans la capitale yéménite. Il s'agit de l'un des attentats les plus sanglants à frapper la capitale du Yémen, pays déstabilisé par une grave crise interminable attisée par les Houthis et les jihadistes sunnites d'Al-Qaïda, deux groupes hostiles au pouvoir du président Abd Rabbo Mansour Hadi. Si ces nouveaux attentats à Sanaa n'ont pas été revendiqués dans l'immédiat, la technique de l'attaque suicide rappelle le mode opératoire du réseau Al-Qaïda dans la péninsule arabique (Aqpa), ennemi juré des Houthis et implanté dans le sud et le sud-est du pays.

Sur ce sujet
Une faute?

Quatre personnes ont été tuées et 20 autres blessées jeudi dans une attentat à la roquette antichar (RPG) contre le siège provisoire du gouverneur d'Aden reprise aux rebelles chiites Houthis, a indiqué à l'AFP le gouverneur de la grande ville du sud du Yémen. «Il s'agit d'une attaque de RPG», a déclaré Nayef al-Bakri, qui a précisé avoir donné des instructions pour tenter de retrouver rapidement les auteurs de l'attentat. Selon lui, l'attaque a fait quatre tués et 20 blessés.

Dans un premier temps, des sources de sécurité avaient indiqué que l'attaque avait été provoquée par une charge explosive et donné un bilan de quatre morts et 10 blessés.

Le gouverneur est sorti indemne de l'attaque ayant visé la faculté de sciences administratives où se trouvent ses bureaux provisoires car son siège a été détruit durant les combats entre forces loyalistes et combattants Houtis. L'attentat est le premier du genre depuis la reprise de la ville aux Houthis à la mi-juillet.

Un tournant dans le conflit

Les services de sécurité disent n'avoir pour le moment aucune piste concernant les auteurs de cet attentat.

M. Bakri est proche du parti islamiste Al-Islah. Il était vice-gouverneur d'Aden avant l'arrivée des Houthis fin mars et a été nommé gouverneur durant les combats par le président en exil, Abd Rabbo Mansour Hadi, pour le récompenser de sa décision de ne pas quitter la ville comme beaucoup d'autres responsables provinciaux.

La reprise d'Aden par les forces loyalistes a été un tournant dans le conflit. C'est à partir de cette ville que les loyalistes ont lancé des offensives qui leur ont permis de reprendre d'autres régions du sud du Yémen.


(afp)