France

10 juin 2013 17:06; Act: 10.06.2013 17:10 Print

Cette fois ça sent vraiment le sapin pour Virgin

La liquidation judiciaire de Virgin Store semble désormais inévitable après le rejet lundi par le tribunal de Commerce de Paris des deux offres de reprise.

Sur ce sujet
Une faute?

Le tribunal de commerce de Paris examinera lors d'une audience spéciale prévue le 17 juin la liquidation judiciaire de Virgin, placée en redressement judiciaire en janvier. Lundi, le tribunal a rejeté les offres de reprise des 26 magasins du groupe émanant du spécialiste des loisirs créatifs Cultura et de Vivarte, groupe multi-enseignes de prêt-à-porter et chaussures.

Quelque 150 salariés vêtus des gilets rouges de Virgin étaient réunis lundi devant le magasin emblématique de la capitale, sur les Champs-Élysées, tandis que le tribunal rendait sa décision. Les syndicats avaient rendu un avis défavorable sur les projets des deux repreneurs potentiels, les jugeant insuffisants ou trop imprécis.

Ils déploraient que ces offres encore en lice ne portaient que sur une soixantaine de postes fermes, alors que Virgin emploie 960 salariés dans 26 magasins. Virgin est détenu à 74% par Butler Capital Partners (BCP) et à 20% par Lagardère.

Comme d'autres distributeurs spécialisés, l'enseigne est victime de l'effondrement des marchés «physiques» du disque et du DVD, et de la concurrence des grands acteurs du web, comme Amazon et Apple.

(afp)