Bouches-du-Rhône

20 février 2009 10:02; Act: 20.02.2009 10:05 Print

Des médecins victimes d'une vaste escroquerie immobilière

Cinq personnes, dont un Suisse, ont été écrouées mardi et mercredi dans le cadre d'une vaste escroquerie aux placements immobiliers qui a fait 125 victimes, dont une majorité de médecins et chirurgiens, a-t-on appris vendredi de source judiciaire.

Une faute?

L'opération frauduleuse consistait à convaincre des clients fortunés de souscrire des placements prétendument défiscalisés dans la location en meublés professionnels (LMP), puis de falsifier les montants des remboursements, à l'insu des clients et des banques.

Les victimes se retrouvent aujourd'hui avec des emprunts au coût prohibitif. Certaines doivent rembourser parfois plus de 100'000 euros annuels. Elles se sont constituées en association.

Le gérant de fait d'une société immobilière d'Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône), un résident suisse âgé de 55 ans, a été mis en examen mardi par un juge d'instruction marseillais pour «escroquerie en bande organisée, faux et usage de faux, abus de confiance, association de malfaiteurs et exercice illégal de la profession d'intermédiaire en opérations de banque».

Il disposait d'un patrimoine considérable, acquis en quelques années, composé de nombreux appartements, chalets à la montagne, véhicules de luxe et SCI, dont il n'a pu dresser l'inventaire exhaustif devant les enquêteurs, précise le parquet de Marseille.

Son fils, âgé d'une trentaine d'années et dirigeant de droit de la société, a également été incarcéré. Les trois autres mis en cause sont des commerciaux particulièrement gourmands, qui encaissaient des commissions pharaoniques et gagnaient entre 50'000 et 100'000 euros par mois. Plusieurs notaires et banquiers qui ont participé aux actes devraient être entendus par la justice la semaine prochaine.

(ap)