Irak

17 mars 2013 11:40; Act: 17.03.2013 12:48 Print

Dix personnes meurent dans une attaque

Un attentat à la voiture piégée a tué dix personnes et en a blessé 16 autres dimanche à Bassora, la grande ville portuaire du sud de l'Irak, a annoncé un responsable provincial.


Agrandir le plan

Sur ce sujet
Une faute?

L'attentat s'est produit à un arrêt de bus d'un quartier nord de Bassora, selon Ali al-Maliki, chef de la commission de la sécurité de la province de Bassora. Un premier attentat commis un peu plus tôt devant l'hôtel des impôts de la ville n'a, en revanche, fait aucune victime, a-t-il précisé.

Bassora est majoritairement chiite. Mais, comparé aux régions instables autour de Bagdad, du nord et de l'ouest du pays, la ville et sa périphérie ont été ces dernières années relativement épargnées par les violences perpétrées, dans leur immense majorité, par les insurgés sunnites d'Al-Qaïda en Irak.

L'ombre d'Al-Qaida

L'Etat islamique d'Irak (ISI), qui regroupe les insurgés affiliés à la nébuleuse extrémiste, s'en prend régulièrement à la police, à l'armée et aux corps gouvernementaux dans l'espoir de déstabiliser le gouvernement du Premier ministre chiite Nouri al-Maliki.

Ce mouvement a par ailleurs revendiqué dimanche l'assaut lancé jeudi contre le ministère de la Justice à Bagdad, a indiqué dimanche SITE, le réseau américain de surveillance des sites islamistes. L'ISI a affirmé que cette attaque avait fait «au moins 60 morts». Des sources médicales et sécuritaires citées par l'AFP ont de leur côté fait état de 18 morts.

Le mois dernier, 220 personnes ont péri dans des attaques à travers l'Irak, selon un décompte effectué par l'AFP sur la base de données fournies par des sources sécuritaires et médicales.

(ats)

Immobiliers

powered by

Trouvez des immobiliers

NPA
Loyer à
Pièces à

Trouver des locataires? Passer une annonce maintenant sur homegate.ch