Attentats de Bruxelles

20 mars 2017 17:08; Act: 20.03.2017 17:08 Print

Elle a tenu à découvrir où les bombes étaient posées

La photo de Nidhi Chaphekar, hôtesse de l'air indienne victime de l'attaque à l'aéroport de Zaventem, restera un symbole de ce drame. Un an après, la quadragénaire est revenue sur les lieux.

Sur ce sujet
Une faute?

Son visage avait fait le tour du monde en quelques minutes. Assise sur une chaise d'aéroport, le regard horrifié et les habits en lambeaux, Nidhi Chaphekar était devenue, malgré elle, l'un des symboles des attentats de Bruxelles. Un an après le drame, l'hôtesse de l'air indienne est revenue en Belgique à l'occasion des commémorations, rapporte l'agence Belga.



Vêtue d'un sari traditionnel, Nidhi Chaphekar a été reçue par le roi Philippe et la reine Mathilde au Palais royal à Bruxelles. L'Indienne était accompagnée de son époux lors de cette rencontre en toute intimité. Après cet entretien, la quadragénaire a émis le souhait de retourner dans le hall de l'aéroport. Elle voulait voir l'endroit exact où se trouvaient les deux bombes qui ont explosé successivement le 22 mars 2016.

Grièvement blessée lors de l'attaque à l'aéroport de Zaventem, l'hôtesse de l'air de 42 ans, mère de deux enfants, a dû subir huit opérations. En avril 2016, le couple royal lui avait rendu visite à l'hôpital de Charleroi, où elle était soignée dans la section des grands brûlés. L'Indienne était alors encore plongée dans un coma artificiel. Elle y est restée pendant 22 jours.

(joc)