Mexique

30 janvier 2013 10:45; Act: 31.01.2013 10:20 Print

Le «nouveau Jésus» proxénète a été arrêté

Le «docteur» Ignacio Gonzalez, gourou d'une secte d'un nouveau genre, prétend être la réincarnation de Jésus sur terre. Il propose des miracles en échange d'argent ou de services sexuels.

Voir le diaporama en grand »

Une faute?
Signalez-la nous!
Envoyer

Sur sa page internet, le «docteur», un Vénézuélien se prétendant Espagnol, annonce que la prophétie, qui prévoit le retour sur terre de Jésus, s'est accomplie. Il le prouve par une série de photos, comparant son visage avec des représentations connues du «Sauveur» (voir diaporama). «Ne croyez pas que je suis fou de dire que Jésus-Christ est de retour sur terre. La Bible l'a annoncé et les écrits se sont révélés exacts», annonce avec fracas le gourou.

Installé dans la région de Nuevo Laredo, dans l'Etat du Tamaulipas, près de la frontière avec les Etats-Unis, Ignacio Gonzalez promet d'accomplir des miracles, en échange d'argent pour les hommes et de faveurs sexuelles pour les femmes. Pis, sa secte, les Défenseurs du Christ, serait impliquée dans des affaires de prostitution.

Le groupement aurait mis en place un trafic d'êtres humains vers les USA, selon des informations de l'immigration américaine. Le site internet de «Blick» relate qu'une intervention de la police fédérale mexicaine a permis d'arrêter 14 personnes, essentiellement des femmes membres de la secte, originaires d'Espagne et d'Amérique latine.

Selon leur avocat, elles auraient été forcées à vendre leur corps après que le gourou a «pris le contrôle» sur elles. Des ramifications des Défenseurs du Christ auraient déjà été repérées au Pérou et en Argentine.

Gourou arrêté

Vingt-quatre de ses membres, dont le gourou, ont été arrêtés le week-end dernier, a-t-on appris mercredi de source judiciaire. L'Espagnol est accusé de «promouvoir des pratiques sexuelles illégales auxquelles des mineurs étaient forcés de participer», a indiqué à l'AFP une source au Parquet de Tamaulipas.

Laissés sans nourriture

Une femme de 40 ans, qui a demandé à rester anonyme par peur de représailles, a déclaré à l'AFP que les adeptes étaient laissés sans nourriture et ensuite forcés à manger «des organes d'animaux vivants: intestins, coeurs, foies».

Les femmes étaient obligées à participer à des orgies et à amener des prostituées pour le gourou qui habitait une maison décorée d'images du Christ et de la Vierge Marie, a-t-elle encore raconté.

«Il disait qu'il était le Christ en personne. La psychose était si terrible que je croyais tout ça. Mais je pensais que le Christ ne pouvait pas être quelqu'un d'aussi cruel: il hurlait sur les gens, les forçait à se prostituer», selon cette femme.

(dmz/afp)

Immobiliers

powered by

Trouvez des immobiliers

NPA
Loyer à
Pièces à

Trouver des locataires? Passer une annonce maintenant sur homegate.ch