Ouragans

07 octobre 2017 07:42; Act: 07.10.2017 07:47 Print

Ils quittent les Caraïbes pour un coin pluvieux

Des étudiants rescapés d'Irma ont dû plier bagages pour se retrouver dans une école de médecine située en Angleterre.

Voir le diaporama en grand »
L'assurance Zurich a estimé que les ouragans Harvey, Irma et Maria lui coûteraient quelque 700 millions de dollars, soit 680 millions de francs environ. Un chiffre qui peut évoluer, étant donné la nature des événements. (Jeudi 19 octobre 2017) Quand ils se sont inscrits à l'université dans les Caraïbes, ils pensaient arriver dans une île paradisiaque... Jusqu'à ce que l'ouragan Irma dévaste Saint-Martin et qu'ils se retrouvent dans un coin pluvieux du nord de l'Angleterre. (Samedi 7 octobre 2017) Le nouveau décompte des autorités établit à 72 le nombre de morts en Floride après le passage de l'ouragan Irma. (Mardi 26 septembre 2017) Les dirigeants de plusieurs îles des Caraïbes, dont le premier ministre des îles d'Antigua-et-Barbuda, ont réclamé une aide des grandes puissances responsables du réchauffement climatique. (Vendredi 22 septembre 2017) Selon un nouveau décompte, lundi 18 septembre 2017, l'ouragan Irma a fait au moins 50 morts en Floride. Ce bilan reste toujours provisoire. (Image d'illustration) Le Programme alimentaire mondial aidera Cuba,très affectée, à se remettre, a annoncé son directeur exécutif, David Beasley (centre). (Image - vendredi 16 septmbre 2017) Aux Pays-Bas, les Néerlandais avaient déjà versé samedi plus de 13 millions d'euros (15 millions de francs) pour financer l'aide aux habitants de Sint-Maarten victimes de l'ouragan Irma. (AFP PHOTO / ANP / Gerben van Es) Huit retraités d'une maison de retraite de Miami sont morts après le passage de l'ouragan Irma, en raison de la chaleur. L'air conditionné est venu à manquer, entraînant le décès de ces personnes âgées. (Jeudi 14 septembre 2017) Le téléthon d'aide aux victimes des ouragans Harvey et Irma, «Hand in Hand», auquel ont participé de nombreuses stars comme George Clooney et Gwen Stefani, a permis de lever 44 millions de dollars. (Mercredi 13 septembre 2017) Au moins six pensionnaires d'une maison de retraite de Hollywood, en Floride, sont morts à la suite d'une coupure d'électricité après le passage de l'ouragan Irma. Au total, ce sont quelques 120 résidents qui ont été évacués «à cause de la chaleur intense et de l'absence d'électricité» (Mercredi 13 septembre 2017) Plusieurs dizaines de célébrités américaines se sont mobilisées mardi lors d'un téléthon destiné aux victimes des ouragans Harvey et Irma. Ici l'on peut observer Justin Bieber. (12 septembre 2017) Nicki Minaj a répondu présente aussi pour l'appel de dons. (12 septembre 2017) Matthew McConaughey a participé au téléthon. (12 septembre 2017) Will Smith, aussi présent, a appelé à protéger notre planète dans un tweet. (12 septembre 2017) Di Caprio et Jamie Foxx ont répondu aussi présents pour l'appel de dons en faveur des sinistrés des ouragans. (12 septembre 2017) Un nouveau bilan fait état de 30 morts en Floride. (Mardi 12 septembre 2017) 25% des maisons ont été détruites sur l'archipel des Keys, dans le sud de la Floride. Presque toutes ont été impactées par la tempête. (Mardi 12 septembre 2017) Plusieurs aéroports importants de Floride où le trafic aérien de passagers avait cessé à cause du passage d'Irma doivent reprendre mardi un service limité.Ce sera notamment le cas à l'aéroport international de Miami (photo), l'un des plus fréquentés des Etats-Unis. (12 septembre 2017) A Saint-Martin, certains commerces rouvrent avec de petites plages horaires et des groupes électrogènes. (Lundi 11 septembre 2017) En Floride, si l'ouragan Irma a été moins puissant que dans les Caraïbes, les dégâts restent néanmoins importants. (Lundi 11 septembre 2017) Les 54 chats à six doigts, que les touristes peuvent observer dans la maison d'Ernest Hemingway à Key West, en Floride, sont sains et saufs. (Lundi 11 septembre 2017) Le roi des Pays-Bas Willem-Alexander (2e à droite) et son ministre de l'Intérieur Ronald Plasterk (2e à gauche) se sont rendus à Saint-Martin. (Lundi 11 septembre 2017) A Haïti, un homme âgé est mort en tentant de traverser une rivière. Un autre est disparu. (Lundi 11 septembre 2017) Une mission d'évaluation a estimé qu'un envoi d'experts suisses à Haïti n'était pas nécessaire. Caritas a par contre débloqué 500'000 francs. (Lundi 11 septembre 2017) Dans le quartier de Cojimar à la Havane, les dégâts causés par Irma sont très importants. (Dimanche 10 septembre 2017) La force des vents a fait reculer la mer de plusieurs dizaines de mètres à de nombreux endroits de la côte occidentale de la Floride. (Dimanche 10 septembre 2017) Après le passage d'Irma, les rues de la Havane ont été largement inondées. (Dimanche 10 septembre 2017) Donald Trump a déclaré l'état de catastrophe naturelle pour la Floride dimanche. Le président américain a annoncé sa venue sur place «très vite». (Dimanche 10 septembre 2017) A Cuba, les habitants de La Havane ont pu constater dimanche dans la journée les dégâts causés par le passage d'Irma. (Dimanche 10 septembre 2017) La Miami River, envahie par les courants, a débordé dans les rues de Miami. (Dimanche 10 septembre 2017) Dans le comté de Brevard (Floride), un officier de police constate les dégâts occasionnés par l'ouragan Irma sur une maison de deux étages. (Dimanche 10 septembre 2017) Sur l'île de Tortola, dans les Iles Vierges britanniques, l'armée britannique a apporté son aide à la population par hélicoptère. (Dimanche 10 septembre 2017) Les rues d'Oakland Park, en Floride, ont été envahies par les eaux. (Dimanche 10 septembre 2017) L'ouragan Irma a fait trois morts dimanche en Floride, ont indiqué les autorités. (Dimanche 10 septembre 2017) Le vrai danger d'un ouragan comme Irma est la «marée de tempête», soit une montée soudaine du niveau de la mer qui s'abat comme un mur d'eau sur les côtes. (Dimanche 10 septembre 2017) Les rues de Miami sont balayées par la pluie et les vents violents. (Dimanche 10 septembre 2017) L'ouragan Irma a frappé de plein fouet dimanche matin l'île de Key West à l'extrême-sud de la Floride avec des vents de 215 km/h. (Dimanche 10 septembre 2017) L'ouragan Irma, remonté en catégorie 4, s'est renforcé dimanche en s'approchant de la Floride. A 8h (heure suisse), il tournoyait à environ 115 km au sud/sud-est de Key West dans l'archipel des Keys. Les vagues pourraient dépasser 4,6 mètres. Irma menace la Floride vers laquelle il se dirige lentement avec des vents allant jusqu'à 210 km/h. (Dimanche 10 septembre 2017) Samedi soir, ce sont les îles Keys, près de la Floride, qui risquaient des intempéries dévastatrices. Irma a quitté le nord de Cuba et se déplaçait vers la Floride dans la nuit de samedi à dimanche. Un bilan provisoire fait état de 25 morts. (image d'illustration) Initialement de catégorie 5, rétrogradé en catégorie 3 à l'issue de son passage dévastateur à Cuba, Irma pourrait remonter en violence et être requalifié en catégorie 4 lorsqu'il touche le sol de Floride, ont averti les autorités, samedi soir. (Image d'illustration) 6,3 millions d'habitants de Floride ont reçu l'ordre d'évacuer avant l'arrivée d'Irma et pouvaient être hébergés dans des centres d'accueil. Les autorités ont martelé l'importance de respecter l'injonction d'évacuation, ce qui n'a pas empêché quelques sceptiques de rester chez eux. (Image - samedi 9 septembre 2017) Samedi, Irma a déferlé sur Cuba, avec ses rafales de plus de 200 km/h, provoquant des inondations jusque dans La Havane et de nombreuses destructions dans le centre et l'est de Cuba, selon les autorités cubaines. Vers minuit (heure suisse), l'ouragan mettait les voiles vers la Floride. (Image - samedi 9 septembre 2017) La Havane et les provinces voisines de Mayabeque et d'Artemisa, dans l'ouest du pays, devraient continuer à subir les effets d'Irma jusqu'à dimanche après-midi : forte houle, vagues jusqu'à huit mètres et pénétrations maritimes importantes. La défense civile a placé les trois provinces en phase d'alarme. (9 septembre 2017) En Floride, un couvre-feu a été déclaré samedi à Miami (à l'image) et dans plusieurs villes plus au nord, comme Fort Lauderdale. Quelque «4,1 millions d'utilisateurs vont se retrouver sans électricité à cause d'Irma», a averti le producteur Florida Power and Light (FPL). (Samedi 9 septembre 2017) La compagnie Swiss a annoncé samedi soir qu'elle suspendait sa liaison Zurich-Miami, ou inversement, jusqu'à lundi. La compagnie Edelweiss supprime pour sa part ses vols de dimanche entre la Suisse et Tampa en Floride, ou inversement. (Samedi 9 septembre 2017) Les îles caribéennes de Saint-Martin (à l'image) et de Saint-Barthélemy ont été placées en alerte «violette», le degré maximal, à l'approche de l'ouragan José, de catégorie 4. La population a été appelée «à ne sortir sous aucun prétexte». (Samedi 9 septembre 2017) La population de Floride faisait la queue devant les salles omnisports qui vont leur servir d'abri pendant le passage d'Irma. (Samedi 9 septembre 2017) En Floride, 6,3 millions d'habitants ont reçu l'ordre d'évacuer samedi. (Samedi 9 septembre 2017) La Havane a été placée samedi en «alerte» cyclonique par les autorités cubaines face au risque d'inondations au passage d'Irma, qui frappe le centre de l'île. Des vagues de 8 mètres sont craintes, a indiqué un météorologue cubain. (Samedi 9 septembre 2017) Les premières rafales de vent se font sentir en Floride. (Samedi 9 septembre 2017) Des nuages menaçants se forment au-dessus de Fisher Island. (Samedi 9 septembre 2017) Les secours étaient engagés samedi dans une course contre la montre dans les îles caribéennes de Saint-Martin et Saint-Barthélemy, déjà dévastées par le passage d'Irma, avant l'arrivée de l'ouragan José qui promet une nouvelle épreuve pour des habitants sous le choc. (Samedi 9 septembre 2017) Les autorités ont appelé 6,3 millions de personnes à évacuer la Floride alors qu'approche l'ouragan Irma, repassé en catégorie 5, a annoncé la direction des opérations d'urgence. (Samedi 9 septembre 2017) Le passage d'Irma aux Bahamas n'a pas fait autant de dégâts que sur d'autres îles, selon les premiers bilans. (Vendredi 8 septembre 2017) A l'approche d'Irma, les magasins de Port Saint John, non loin du Kennedy Space Center en Floride, ont été pris d'assaut par les habitants. (Vendredi 8 septembre 2017) Sur l'île française de Saint-Martin, l'heure est au bilan après Irma. Le passage redouté de l'ouragan Jose, samedi soir, aura finalement relativement épargné l'île: sa trajectoire l'a fait passer plus loin que prévu de l'île meurtrie par Irma. (Image - Vendredi 8 septembre 2017) Sur une plage près de Jacksonville, avant l'arrivée de l'ouragan Irma. (8 septembre 2017) Une femme prie dans une église cubaine pour que l'ouragan Irma fasse le moins de dégâts possibles. (8 septembre 2017) Les autorités cubaines ont évacué par voie aérienne les six pensionnaires d'un delphinarium de Cayo Guillermo, ont annoncé les autorités cubaines. (8 septembre 2017) Les autorités cubaines ont évacué par voie aérienne les six pensionnaires d'un delphinarium de Cayo Guillermo, ont annoncé les autorités cubaines. (8 septembre 2017) Sur la plage de Miami déserte en attendant l'ouragan Irma. (8 septembre 2017) Murs tagués à Miami Beach. (8 septembre 2017) Des Cubains devant le poste de télévision en quête des dernières nouvelles sur l'ouragan Irma qui va s'abattre sur l'île. (8 septembre 2017) Les Cubains mettent leurs affaires à l'abri avant l'arrivée de l'ouragan Irma. (8 septembre 2017) Cuba est menacée par le puissant ouragan Irma. (8 septembre 2017) Les Cubains protègent leur maison avant l'arrivée d'Irma. (8 septembre 2017) Les habitants de la ville côtière cubaine de Caibarién tentent de sécuriser leurs habitations à l'approche de l'ouragan Irma. (Vendredi 8 septembre 2017) L'hôtel Mercure à Saint-Martin, détruit jeudi. L'ouragan Irma, rétrogradé vendredi en catégorie 4, se déchaînait dans les Caraïbes. Au moins 17 personnes ont péri. (Vendredi 8 septembre 2017) Mobilisation populaire en Floride. Les citoyens font la queue pour remplir des sacs de sable. (Vendredi 8 septembre 2017) Les habitants de Miami s'activent pour sécuiser leurs maison avant l'arrivée de l'Ouragan Irma. (Vendredi 8 septembre 2017) South Beach à Miami est normalement un des endroits les plus populaires, grouillant de vie. Mais les habitants de la région ont préféré fuir devant Irma. (Vendredi 8 septembre 2017) Pour l'instant, la Suisse concentre son engagement humanitaire dans la région d'Haïti. Trois avions-cargos ont décollé vendredi, afin d'apporter de l'eau à la population. (Vendredi 8 septembre 2017) Brock Long, administrateur de l'Agence fédérale de gestion des urgences (Federal Emergency Management Agency - FEMA) met en garde contre les risques qu'Irma fait peser sur le sud-est des Etats-Unis. (Vendredi 8 septembre 2017) Des militaires dans la partie néerlandaise de l'île de Saint Martin, dévastée par l'ouragan Irma. Ils tentent d'imposer un retour à l'ordre après des pillages. (Vendredi 8 septembre 2017) L'ïle est soumise à une double souveraineté, française et néerlandaise. La partie néerlandaise, Sint Maarten, compte 45'000 habitants. (Vendredi 8 septembre 2017) Des prisonniers du pénitencier de Brevard County sont mobilisés en vue du passage de l'ouragan en Floride. (Vendredi 8 septembre 2017) Fuir avant l'arrivée d'Irma. A Atlanta, un trafic saturé, des bouchons. Il a fallu pour certains automobiliste 14 heures pour arriver à Orlando. Plusieurs personnes en train de dévaliser un petit commerce à Quartier-d'Orléans à Saint-Martin. La ministre française des Outre-mer Annick Girardin a évoquédes «pillages» qui se sont produits sous ses yeux. (Vendredi 8 septembre 2017) A Caibarien, à l'est du pays, les Cubains mettent leurs affaires à l'abri avant l'arrivée d'Irma. (Vendredi 8 septembre 2017) En Floride, on tente de sécuriser au mieux les toits avant l'arrivée de l'ouragan. (Vendredi 8 septembre 2017) Trois ouragans menacent la zone : Katia (golfe du Mexique), Irma (Caraïbes) et Jose (Atlantique). Les autorités des îles Vierges américaines ont annoncé quatre nouveaux morts. (Jeudi 7 septembre 2017) A Cuba, les habitants font la queue devant un magasins pour faire des provisions. (Jeudi 7 septembre 2017) A l'aéroport international de Miami, beaucoup de personnes ont choisi de quitter la Floride. (Jeudi 7 septembre 2017) En Georgie aussi on se prépare à l'arrivée d'Irma. (Jeudi 7 septembre 2017) La plage quasi-déserte de Miami Beach. (Jeudi 7 septembre 2017) Le passage de l'ouragan Irma a commencé à provoquer des inondations et a fait ses premiers blessés dans le nord-est d'Haïti. (7 septembre 2017) Haïti confronté à l'ouragan Irma, moins d'un an après le drame de Matthew. (7 septembre 2017) Haïti confronté à l'ouragan Irma, moins d'un an après le drame de Matthew. (7 septembre 2017) Le passage de l'ouragan Irma a commencé à provoquer des inondations et a fait ses premiers blessés dans le nord-est d'Haïti. (7 septembre 2017) Le passage de l'ouragan Irma a commencé à provoquer des inondations et a fait ses premiers blessés dans le nord-est d'Haïti. (7 septembre 2017) Miami se prépare à affronter Irma. (7 septembre 2017) Miami se prépare à affronter Irma.(7 septembre 2017) Les habitants de Miami font des provisions avant l'arrivée d'Irma. (7 septembre 2017) Les Bahamas se préparaient à faire face à l'ouragan Irma. Mais, malgré le danger, certains ont décidé de ne pas évacuer. (Jeudi 7 septembre 2017) Le gouverneur de Floride Rick Scott a déclaré que l'ouragan Irma était plus grand que l'Etat et que la mer allait gonfler de trois mètres. (Jeudi 7 septembre 2017) Des Haïtiens font face à la pluie à l'approche de l'ouragan Irma. (Jeudi 7 septembre 2017) Le président américain a déclaré son inquiétude avant l'arrivée de l'ouragan Irma. (Jeudi 7 septembre 2017) A Miami Beach, en Floride, les fenêtres sont recouvertes de structures en métal. (Jeudi 7 septembre 2017) A Key Biscayne, en Floride, les préparatifs avant l'arrivée de l'Ouragan Irma. (Jeudi 7 septembre 2017) En Floride, les préparatifs s'accélèrent pour pouvoir affronter l'ouragan Irma. (Jeudi 7 septembre 2017) Opération de sauvetage à Fajardo à Porto Rico, frappée par l'ouragan Irma. 900'000 personnes sont privées d'électricité. (Jeudi 7 septembre 2017) Porto Rico, ancienne colonie espagnole devenue territoire américain à la fin du XIXe siècle, a reçu de plein fouet les assaut de l'ouragan Irma. (Jeudi 7 septembre 2017) Au Cap-Haïtien en Haïti, la préparation laisse à désirer. On apprenait l'arrivée de l'ouragan Irma au gré des conversations. (Jeudi 7 septembre 2017) Au Cap-Haïtien, des pêcheurs haïtiens sortent leur bateau de l'eau. Au Cap-Haïtien en Haïti, la population semble démunie (Jeudi 7 septembre 2017) Scène de désolation à Saint Martin, détruite à 95% après le passage d'Irma.(Jeudi 7 septembre 2017) Une vue aérienne de Philipsburg, à Saint-Martin, une île «détruite à 95%» pour ce qui est du côté français. (Jeudi 7 septembre 2017) «Nous étions face à un phénomène d'une ampleur inégalée», a déclaré un journaliste d'Outre-mer 1ere, Steve Prudent. «Tout ce qui n'avait pas un minimum de solidité n'existe plus», a-t-il ajouté.(Jeudi 7 septembre 2017) Saint-Martin sous les eaux. (Jeudi 7 septembre 2017) St-Martin, dévastée, après le passage d'Irma. (Jeudi 7 septembre 2017) L'île franco-néerlandaise de St-Martin.a été ravagée. (Jeudi 7 septembre 2017) Irma menace aussi la Floride. Le sud se préparait déjà. Et l'évacuation des Keys, chapelet d'îles dans l'extrême sud de l'Etat, a été ordonnée. (Jeudi 7 septembre 2017) David Amendt protège sa maison à Key West en Floride, avant l'arrivée de l'ouragan Irma. (Mercredi 6 septembre 2017) L'île française de Saint-Martin a été fortement touchée par l'ouragan Irma qui a causé de nombreuses inondations. (Mercredi 6 septembre 2017) Porto Rico se préparait à recevoir Irma. (Mercredi 6 septembre 2017) La Floride se préparait également à sa manière l'ouragan Irma. (Mercredi 6 septembre 2017) Des voitures sont bloquées par une route envahie d'eau, lors du passage d'Irma, à la Barbade. (Mercredi 6 septembre 2017) Une image satellite montre l'oeil du cyclone d'Irma, d'un diamètre de près de 50 kilomètres. L'ouragan est qualifié de «sans précédent». (Mercredi 6 septembre 2017) L'ouragan Irma, au centre, est suivi par la tempête tropicale José (à droite), comme le montre cette image de la NASA. (Mercredi 6 septembre 2017) Irma slammed into the French Caribbean islands on Wednesday after making landfall in Barbuda, packing ferocious winds and causing major flooding in low-lying areas. As the rare Category Five storm barreled its way across the Caribbean, it brought gusting winds of up to 185 miles per hour (294 kilometers per hour), weather experts said. / AFP PHOTO / NASA/GOES Project / HO / RESTRICTED TO EDITORIAL USE - MANDATORY CREDIT 'AFP PHOTO / NASA/GOES Project' - NO MARKETING NO ADVERTISING CAMPAIGNS - DISTRIBUTED AS A SERVICE TO CLIENTS En Floride, la population se préparait mercredi à l'arrivée de l'ouragan, classé dans la catégorie 5, soit la plus élevée. (Mercredi 6 septembre 2017) L'ouragan Irma a touché plusieurs îles, comme Saint-Barthélémy ou Saint-Martin, occasionnant de nombreux dégâts matériels, comme l'a déclaré Annick Girardin, la ministre française des Outre-mer. (Mercredi 6 septembre 2017) A Puerto Rico, les habitants se préparent. (Mardi 5 septembre 2017) Irma devrait aussi toucher Puerto Rico, un territoire américain de 3,5 millions d'habitants. Les Guadeloupéens font la queue pour se ravitailler avant le passage d'Irma. (Mardi 5 septembre 2017) En Guadeloupe, la tempête est déjà là. (Mardi 5 septembre 2017) Les habitants de Saint-Martin barricadent leurs fenêtres. (Mardi 5 septembre 2017) Saint-Martin, minuscule île des Antilles françaises, pourrait être gravement touchée. (Mardi 5 septembre 2017) A Saint-Barthelemy, dans les Antilles françaises, les maisons sont barricadées avant le passage d'Irma. (Mardi 5 septembre 2017) En Haïti, les habitants s'attendent au pire. (Mardi 5 septembre 2017) En Haïti, les habitants s'attendent au pire. (Mardi 5 septembre 2017) Les rayons des magasins sont déjà vides à Homestead, en Floride. (Mardi 5 septembre 2017) Les habitants font la queue pour acheter de l'essence avant le passage d'Irma, à Homestead, en Floride. (Mardi 5 septembre 2017) A Homestead, en Floride, des habitants barricadent leurs fenêtres avant le passage d'Irma. (Mardi 5 septembre 2017) Un habitant de St Petersburg, en Floride, fait des réserves d'eau. (Mardi 5 septembre 2017) A St Petersburg, en Floride, les habitants remplissent des sacs de sable pour fabriquer des digues. (Mardi 5 septembre 2017) Après Harvey, voici l'ouragan Irma, qui se dirige vers les Caraïbes et la Floride. (Mardi 5 septembre 2017)

Sur ce sujet
Une faute?

Quand ils se sont inscrits à l'université dans les Caraïbes, ils pensaient arriver dans une île paradisiaque... Jusqu'à ce que l'ouragan Irma dévaste Saint-Martin et qu'ils se retrouvent dans un coin pluvieux du nord de l'Angleterre.

Plus de 700 étudiants et membres du personnel de l'université américaine de l'école de médecine des Caraïbes (AUC) ont dû parcourir 6400 kilomètres pour poursuivre leurs études dans une école de médecine de Preston, une ville de 140'000 habitants au nord-ouest de l'Angleterre.

Lorsque l'ouragan de catégorie 5 a détruit les infrastructures de l'île, les responsables de l'université n'ont trouvé nulle part où aller, alors ils ont contacté leurs partenaires d'échanges internationaux, les hôpitaux du Lancashire ainsi que l'université locale.

«Nous leur avons dit, eh bien, pourquoi ne pas transférer toute l'école ici», a expliqué le professeur Mike Thomas, président de l'université du centre du Lancashire. «Tout s'est passé en neuf jours, et nos étudiants se sont montrés vraiment accueillants. Les étudiants qui sont venus des Caraïbes avaient visiblement été traumatisés (...) et nous les avons accueillis du mieux que nous avons pu».

En racontant à l'AFP la journée du 6 septembre 2017, qu'elle a bien cru être sa dernière, Debbrah Bergeron, 33 ans, originaire de San Diego, en Californie, réprime ses sanglots. «J'étais sûre que nous ne nous en sortirions pas», dit-elle.

«Je me moque de la pluie»

«J'étais parmi les étudiants qui étaient restés sur le campus mais quand l'ouragan est arrivé, nous avons réalisé que c'était une grosse erreur. Quand l'oeil de l'ouragan est passé, nous avons regardé à l'extérieur et la plupart des bâtiments avaient perdu leurs fenêtres et leurs balcons. Des morceaux de bâtiments avaient été arrachés par la tempête», raconte-t-elle.

«Nous savions que la seconde moitié de la tempête serait encore plus violente, et à la fin, nous étions six, réfugiés dans une salle de bain au centre de la maison. C'était le moment le plus effrayant de ma vie, et quand ce fut terminé, le soulagement a été incroyable».

La tempête a tué 124 personnes sur son passage dans les Caraïbes et en Floride et les bâtiments de l'université résistants aux ouragans ont été utilisés d'abord comme abri puis comme hôpital de fortune. Les étudiants ont été évacués par l'US Air force et se sont envolés pour Porto Rico puis pour Chicago pour finalement arriver à Preston.

Loin de regretter l'azur caribéen, certains disent préférer la vie sous le ciel gris anglais. «Preston est très sympa», assure Debbrah Bergeron. «J'adore toutes les échoppes familiales et les gens dans les magasins sont très amicaux. J'ai l'impression de les connaître. Je connais tous les noms des gens dans le magasin où j'achète mon repas, et c'est quelque chose qui n'existe pas dans une ville comme San Diego», dit-elle. «Et je me moque de la pluie, franchement».

Jargon et petits pois

Pour Victoria Jordan Smith, 25 ans, originaire de Louisiane, l'important c'est qu'«il n'y a pas d'ouragan à Preston». «Il y a du vent, il pleut et il fait froid. Je n'aime pas du tout le froid, je viens d'un endroit très chaud, mais je n'ai pas vraiment envie de me retrouver de nouveau dans un ouragan».

Les étudiants ont commencé à s'initier au dialecte local et goûté à quelques unes des spécialités du coin comme les «parched peas», les petits pois noirs trempés dans du vinaigre, du sel et du beurre.

Nathaniel Minigh, 25 ans, d'Orlando, en Floride estime que «pour une ville qui est si froide, les gens sont vraiment chaleureux». «J'adore le jargon anglais. On appelle les frites chips, et le soccer football». «L'autre jour, nous avons rencontré des gens dans un pub qui étaient fans de football américain, et c'était super sympa de tisser des liens autour de quelque chose comme le sport».

Seamus Murphy, 40 ans, qui sert des «parched peas» et des pommes de terre sur un stand de la place du marché, affirme que les étudiants ont apporté un «vrai bourdonnement» à la ville. «Les gens entendent un accent différent, et ils vont à leur rencontre sur la place et leur demandent ce qu'ils font».

(nxp/afp)