Asie

12 juillet 2018 04:50; Act: 12.07.2018 07:06 Print

Inondations au Japon: un bilan de 199 morts

Le gouvernement japonais a annoncé jeudi que les inondations dans l'ouest du pays ont tué au moins 199 personnes.

Voir le diaporama en grand »
Le gouvernement japonais a annoncé jeudi que les inondations dans l'ouest du pays ont tué au moins 199 personnes. (12 juillet 2018) Une jument miniature s'est réfugiée sur un toit pour éviter les inondations, au Japon. Au moment de la décrue, elle s'est toutefois retrouvée coincée. (Mercredi 11 juillet 2018) C'est une ONG qui lui est venue en aide. (Mercredi 11 juillet 2018) Shinzo Abe se rend mercredi dans l'ouest du Japon où ont péri au moins 179 personnes après des intempéries historiques. (11 juillet 2018) Le bilan provisoire des intempéries au Japon a grimpé mardi à 141 morts. La recherche des disparus se poursuit. (Mardi 10 juillet 2018) Les très violentes pluies qui se sont abattues durant plusieurs jours sur l'ouest du Japon ont tué au moins 75 personnes, selon un bilan officiel qui risque encore de s'alourdir, les médias annonçant déjà 88 morts et 58 disparus. (Dimanche 8 juillet 2018) Des pelleteuses s'activent pour déblayer Saka, dans la préfecture d'Hiroshima. (Dimanche 8 juillet 2018) Un homme pousse son scooter dans une rue inondée de Saka. (Dimanche 8 juillet 2018) Un homme dans une rue dévastée de Saka. (Dimanche 8 juillet 2018) Un homme et sa femme transportent leurs effets personnels dans une rue de Saka. (Dimanche 8 juillet 2018) Des soldats déblaient les rues à Hiroshima. (Dimanche 8 juillet 2018) Des passants dans une rue d'Hiroshima. (Dimanche 8 juillet 2018) Des habitants nettoient leur maison à Kurashiki, dans la préfecture d'Okayama. (Dimanche 8 juillet 2018) Des secouristes à Kurashiki. (Dimanche 8 juillet 2018) Des habitants à la recherche de survivants à Kurashiki. (Dimanche 8 juillet 2018) Des secouristes à Kurashiki. (Dimanche 8 juillet 2018) Un homme traverse une rivière pour rentrer chez lui à Saka. (Dimanche 8 juillet 2018) Des habitants sauvent des chiens d'une zone inondée à Kurashiki. (Dimanche 8 juillet 2018) Des voitures coincées dans la boue à Saka. (Dimanche 8 juillet 2018) Une route brisée par les inondations à Mihara. (Dimanche 8 juillet 2018)

Sur ce sujet
Une faute?

Les inondations et glissements de terrain dans l'ouest du Japon ont tué au moins 199 personnes, a annoncé jeudi matin le porte-parole du gouvernement. Le Premier ministre Shinzo Abe a ordonné en réunion de cellule de crise d'agir au plus vite pour les sinistrés, a précisé Yoshihide Suga lors d'un point de presse. Un précédent bilan faisait état d'au moins 179 personnes tuées.

M. Abe, qui a annulé une tournée dans quatre pays, dont la Belgique et la France, s'est rendu mercredi dans la province d'Okayama, l'une des plus touchées avec celle de Hiroshima et prévoit une visite dans une autre région affectée vendredi. Il n'a pas fait de déclaration, mais s'est brièvement entretenu en privé avec quelques habitants sinistrés.

Outre les 199 morts recensés, les autorités disent être sans nouvelles de plusieurs dizaines de personnes, les médias parlant d'une soixantaine de disparus. Le lourd bilan encore provisoire de la plus grave catastrophe météorologique depuis 1982 soulève la question des méthodes d'évaluation du danger, a reconnu le gouvernement fortement critiqué par l'opposition pour sa gestion de crise jugée tardive.

«Nous avons vu ces dernières années des désastres liés à la pluie bien plus meurtriers qu'auparavant. Nous devons revoir ce que le gouvernement peut faire pour réduire les risques», a indiqué mercredi après-midi M. Suga. Des milliers d'habitants sont hébergés dans des refuges publics, d'autres ayant été accueillis par des proches.

(nxp/afp)