USA

16 avril 2011 18:10; Act: 16.04.2011 18:20 Print

JAL poursuivie pour complicité d'enlèvement

La compagnie aérienne Japan Airlines se voit poursuivie pour complicité d'enlèvement d'enfants dans une affaire de divorce.

Une faute?

Une plainte a été déposée en Californie contre la compagnie aérienne nippone Japan Airlines, accusée d'avoir permis à une Japonaise de quitter les Etats-Unis avec son fils après son divorce, alors que la justice avait ordonné que l'enfant reste sur le sol américain.

L'agence de voyage japonaise H.I.S. International Tours est également poursuivie pour la même affaire. Le plaignant, Scott Sawyer, accuse les deux sociétés de s'être «entendues» pour aider sa femme «à s'enfuir au Japon avec (leur fils) Wayne», selon un communiqué de ses avocats.

«Les deux compagnies ont volontairement apporté leur aide à l'ex-femme de M. Sawyer en lui vendant, ainsi qu'à leur fils, des tickets d'avion pour le Japon, fermant délibérément les yeux sur le problème (d'enlèvement d'enfants de couples mixtes divorcés), endémique au Japon», affirme l'avocat Mark Meuser.

«J'espère que cette plainte va permettre à d'autres enfants de ne pas vivre ce que traverse Wayne», déclare M. Sawyer dans le communiqué. «Je veux faire en sorte que les compagnies aériennes et les agences de voyage ne soient plus complices de comportements aussi irresponsables et préjudiciables», dit-il.

Selon les avocats, une solution simple et peu coûteuse pour prévenir le problème serait d'exiger du parent voyageant seul avec l'enfant une attestation de l'autre parent autorisant son départ.

Les avocats de M. Sawyer soulignent que le Japon n'a signé aucun traité de coopération sur ce sujet avec les Etats-Unis et que les enfants «enlevés» et emmenés au Japon ne peuvent quasiment jamais retourner sur le sol américain.

Selon des chiffres du Département d'Etat américain, cités par les avocats, 230 dossiers d'enlèvement ont été ouverts depuis 1994, concernant 321 enfants.

(afp)