France

13 juin 2018 20:44; Act: 13.06.2018 23:28 Print

Jawad interné après une crise de démence

Le logeur de Daesh a été hospitalisé mercredi après-midi après une violente crise au domicile de ses parents.

Sur ce sujet
Une faute?

Accusé d'avoir hébergé deux terroristes impliqués dans les attentats du 13 novembre 2015, Jawad Bendaoud avait finalement été relaxé en février 2018.

Force est de constater que sa nouvelle liberté ne lui réussit pas tout-à-fait, puisque l'homme a décompensé mardi après-midi. Selon les informations de BFMTV, Jawad aurait fait une crise de démence au domicile de ses parents, à Saint-Denis. Il aurait dégradé leur domicile, obligeant sa famille à recourir aux services de la police, avant de le faire interner d'office en psychiatrie.

Rien de trop grave néanmoins, puisque le jeune homme a pu sortir de l'hôpital en fin de soirée, accompagné par son père. En attendant son procès en appel qui aura lieu en novembre, espérons qu'il saura retrouver un brin de sérénité.



(dri)