Bélarus

14 septembre 2017 08:58; Act: 19.09.2017 15:06 Print

L'armée russe montre ses muscles aux portes de l'UE

Moscou a lancé jeudi de vastes manoeuvres militaires conjointes avec la Biélorussie. Une démonstration de force pour certains membres de l'OTAN.

Sur ce sujet
Une faute?

La Russie a lancé jeudi aux portes de l'Union européenne de vastes manoeuvres militaires conjointes avec le Bélarus, qu'elle insiste à présenter comme «purement défensives». Ces mouvements sont cependant dénoncés comme une démonstration de force par certains membres de l'OTAN.

Moscou s'efforce de rassurer sur ces exercices, répondant au nom de code Zapad-2017 («Occident-2017»), qui doivent impliquer selon elle près de 12'700 soldats pendant une semaine le long de la frontière avec la Lituanie et la Pologne.

Dans le communiqué annonçant le début des manoeuvres jeudi, le ministère de la Défense a souligné qu'elles présentaient «un caractère purement défensif et (n'étaient) dirigées envers aucun pays en particulier».

L'armée russe organise tous les ans à cette période des manoeuvres d'ampleur dans une région différente de Russie. Cette année, elles ont lieu au Bélarus, dans l'enclave de Kaliningrad et dans plusieurs régions du nord-ouest de la Russie.

Autrement dit, près de la Pologne et des pays baltes, qui depuis l'annexion de la Crimée en 2014 et l'éclatement du conflit dans l'est de l'Ukraine ont été plus prompts à dénoncer la Russie comme une menace potentielle à leur souveraineté.

Provocation

Certains pays, la Lituanie et l'Estonie en tête, doutent des chiffres avancés par Moscou pour ses exercices militaires et évoquent «plus de cent mille soldats» mobilisés du 14 au 20 septembre.


Les exercices Zapad-2017 «sont désignés pour nous provoquer, pour tester nos défenses et c'est pour cela que nous devons être forts», a déclaré dimanche le ministre britannique de la Défense Michael Fallon, s'inquiétant d'une Russie «de plus en plus agressive».

Le secrétaire général de l'OTAN, Jens Stoltenberg, a assuré ne pas y voir «de menace imminente contre un allié», tout en regrettant un manque de transparence.

«La Russie est capable de manipuler les chiffres avec une grande aisance, c'est pourquoi elle ne veut pas d'observateurs étrangers. Mais 12'700 soldats annoncés pour des manoeuvres stratégiques, c'est ridicule», affirme l'expert militaire indépendant Alexandre Golts, selon lequel le véritable chiffre se situe néanmoins bien en deçà de 100'000 militaires.

Le cabinet spécialisé dans les questions de défense IHS Jane's estime lui aussi que «les chiffres réels sont probablement plus élevés» que les chiffres officiels. Les manoeuvres impliquent non seulement des militaires mais aussi des membres des services de renseignement, de la Garde nationale, des services de Secours et autres, susceptibles de faire monter le nombre de personnes impliquées autour de «80'000 à 100'000».

Déploiement rapide

La Russie revendique de son côté son droit à mener des exercices militaires sur son territoire et dénonce en retour l'expansion de l'OTAN à ses frontières. L'Alliance dispose désormais de plus de 4000 soldats déployés dans les pays baltes et en Pologne.

Les exercices russes Zapad-2017 se déroulent quasi parallèlement à des exercices en Ukraine impliquant l'armée américaine - dont des soldats avaient déjà défilé en août à Kiev pour la première fois - et à des manoeuvres en Suède mobilisant près de 19'000 soldats et simulant une attaque fictive venue d'un «opposant plus grand et sophistiqué».

Le scénario des manoeuvres russes, menées tous les ans dans différentes parties du pays, implique quant-à-lui de lutter contre des «groupes extrémistes» ayant infiltré le Bélarus et l'enclave russe de Kaliningrad depuis trois pays imaginaires mais aisément identifiable comme la Lituanie, la Lettonie et la Pologne.

(nxp/20 minutes/afp)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Talak le 14.09.2017 09:03 Report dénoncer ce commentaire

    Gonflé

    Donc quand la Russie organise des exercices c'est une provocation mais pour l'OTAN c'est tout à fait normal ? quelle hypocrisie !!

  • martin rhodine le 14.09.2017 09:04 Report dénoncer ce commentaire

    chacun son tour

    chacun son tour: après les manoeuvres géantes de l'OTAN aux portes de la CEI. La différence c'est que lorsque c'est l'OTANT qui montre ses muscles ça ne pose de problème à personne en occident...

  • Miroww le 14.09.2017 09:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Russie agressive ?

    C'est la Russie qui est agressive ? C'est pas les Russes qui poussent des pays proches des USA à s'allier avec eux, mais plutôt l'OTAN qui s'approche de plus en plus des frontières russes par ce moyen...

Les derniers commentaires

  • marco le grand le 14.09.2017 19:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Un peu d hisroire et de bon sens

    Vous etes tous des touristes... Vous ne savez rien de la vie en russie ou les pays baltes. Pour ce qui est de l Otan, je vous invite à revoir votre histoire, après la Fin de L URSS l otan devait pas aller plus loin que la frontière polonaise. De nos jours on voit des convois allemand en Estonie, pour ceux qui savent pas ou c est, c est juste au porte de la russie. Donc normal que la Russie fassent des exercices... Et fasse un peu de provoque.. De toute façon, si on continue comme ça, on vivra la 3 eme guerre mondial. Faut pas croire que l europe et les USA sont des exemples à suivrent.. Apres, je dis pas non plus de soutenir les pays communistes, mais arrêtons de soutenir soit l un ou l autre.. vivons en paix simplement

    • Ruskaya Sila le 14.09.2017 20:59 Report dénoncer ce commentaire

      Pays communistes?

      Je peux vous suivre sur une grande partie de votre raisonnement...mais vous parlez de "pays communistes". A quels pays faites-vous allusion? Il n'y a plus de pays au système communiste en Europe. Mais je trouve moi-aussi tout à fait légitime que la Russie s'entraîne militairement avec son partenaire bélarusse sur leur territoire national.

    • Marco le grand le 15.09.2017 19:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Ruskaya Sila

      Certes, la fin de l URSS c est la fin du communiste, mais entre nous, c est quand même sur cette base que c est construit la Russie, oui elle a disparu, oui, les russes on droit au media, mais si vous avez été là bas, c est un pays magnifique, mais on ne faut pas trop ce qu on veut, ils savent tous, ou, quand, combien de temps, dans quel hôtel, nos passeports sont quand pris à l hôtel.. ou la frontiere, c est la frontière suisse france.. Enfin, c est plus communistes, mais les idées sont toujours là, une sortes de communistes améliorées, ce qu on appel "état fédéral et république sous gouvernement presidentielle" comme la Suisse, mais avec 7 conseiller.. Après, c est mon avis ou ma façon de voir les choses

    • Ruskaya Sila le 15.09.2017 22:53 Report dénoncer ce commentaire

      Correctif

      Croyez-moi, je connais extrêmement bien la Russie. Il est normal d'être contrôlé à la frontière et de s'annoncer dans les hôtels. C'est pareil en Suisse, du reste. Lorsque je suis là-bas, je me sens en parfaite liberté de voyager et de dire ce que je pense, mais toujours dans le respect du pays. Et non, la Russie n'a pas été construite sous le communisme; c'est faux! La Russie s'est construite sous un système féodal et l'empire s'est petit à petit constitué au fil de l'histoire. Le communisme est une parenthèse dans la très grande et longue histoire du pays.

  • Vvv le 14.09.2017 18:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Guilherme

    Et les ricains qui entreposent des bombes atomiques en Italie Allemagne Pays-Bas et Pologne directement pointé sur la Russie c'est pas de la provoque?!?!

  • Smirnoff Blog Farm le 14.09.2017 17:54 Report dénoncer ce commentaire

    Bravo!

    Vu l'orthographe et la grammaire de ces commentaires, les russes sont forts en français. Bravo! Pour les pouces pro-russes, ça doit être fatigant, non?

  • Rob le 14.09.2017 17:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Merci

    Bravo les Russes avec la m.....que nous avons en Europe je me sens plus en sécurité!

  • Nestor Napator le 14.09.2017 16:30 Report dénoncer ce commentaire

    La Russie veut se défendre...

    ...l'OTAN veut se défendre. J'espère qu'il n'y aura pas un des 2 qui nous expliquera par après que la meilleure défense c'est l'attaque. C'est un argument qui a déjà servi dans l'histoire.