«La saison n'est pas terminée»

12 octobre 2017 17:57; Act: 12.10.2017 21:18 Print

L'ouragan Ophélia se dirige vers l'Europe

La dépression vient d'être classée en catégorie 1. Des vents violents devraient balayer les Açores samedi. L'ouest de la France pourrait être touché en début de semaine prochaine.

Une faute?

L'ouragan Ophélia se dirige vers l'Europe. Il devrait frapper les Açores samedi 14 octobre avec des vents pouvant souffler à 140 km/h. La suite de sa trajectoire est inconnue, mais deux scénarios sont possibles d'après des spécialistes de la Chaîne Météo.


Soit Ophélia touchera le sud de l'Europe et particulièrement le Portugal, soit elle remontera le long de la côte Atlantique et frappera le nord-ouest de la France. Ce deuxième scénario est privilégié par les météorologues. S'il se concrétise, la Bretagne pourrait être touchée en début de semaine prochaine avec des vents soufflant entre 130 et 140km/h.

Selon le Centre national des ouragans (NHC), basé à Miami, la dépression pourrait avoir un impact direct en tant que cyclone post-tropical sur l'Irlande et la Grande-Bretagne.


L'Agence américaine d'observation océanique et atmosphérique (NOAA) a indiqué sur Twitter que «la saison 2017 des ouragans n'est pas terminée», en illustrant son post avec des images d'Ophélia capturées par l'un de ses satellites.


(20 minutes)

Les commentaires les plus populaires

  • Troll lalaitou le 12.10.2017 19:04 Report dénoncer ce commentaire

    Autant en emporte le vent

    Ophélia... Heureusement pour nos amis français, nous ne sommes pas en hiver. Sinon, ils auraient eu droit au retour d'Ophélia Winter... C'est nul, certes, mais étant un troll, je me dois de commenter tout et n'importe quoi.

  • Esclave Moderne le 12.10.2017 18:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    début de la fin

    C'est le début de la fin, la terre en a marre des virus humain.

  • Jean Riz le 12.10.2017 20:19 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Désinformation

    Les ouragans et cyclones ne sont ni plus fréquents ni plus violents que lors des dernières décennies....sauf que les médias en usent pour vendre la pub et installer un climat de peur. Regardez les vraies statistiques et vous en serez convaincus. Vive les chaînes d'information ou de désinformation....C'est vous qui choisissez !

Les derniers commentaires

  • suisse le 17.10.2017 22:07 Report dénoncer ce commentaire

    documentaire arte

    Arte: Les apprentis sorciers du climat" https://

  • Ophélie Vent le 13.10.2017 21:39 Report dénoncer ce commentaire

    Coup de trafalgard

    En Suisse on a C.C comme ouragan, ce plus il est hors catégorie !!!!!! PFOUUUUUUUUUUUUU !

  • Richard Henri le 13.10.2017 08:28 Report dénoncer ce commentaire

    Bon vent !

    Tout ce vent, c'est bon pour nos éoliennes !

  • your eyes le 13.10.2017 07:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    open

    Tout cela est le résultat des chemtrails et du projet Haarp. Ce sont bel et bien des humains qui modifient le climat et créent ces ouragans !

    • my nose le 13.10.2017 08:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @your eyes

      et surtout ne pas oublier la marmotte, qui, selon les projections de Nostradamus, devra se réveiller au moment de l'alignement planétaire décidé par Trump et le lobby du chocolat...

    • None le 13.10.2017 10:19 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      Use your brain

      Ce que vous dites n'a jamais été scientifiquement prouvé par une communauté experts international en la matière mais sort exclusivement de gens fortement inspirés, livres de SF et surtout par des complotistes qui fantasme un peu trop... Genre de sites: éveil-delaconscience (merci on en a besoin), inexpliqué-endebat, conspiracywatch, etc. Hyper crédible....

    • wyyyy le 13.10.2017 10:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @your eyes

      Y faut les les taxer ces humains qui détruisent la planète, de bleu....! Vite Doris et qu'ça saute !

  • D.C. le 13.10.2017 04:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ironie.

    Quand certains commentaires deviennent plus effrayants que l'article ...