Belgique

08 octobre 2013 06:17; Act: 08.10.2013 11:12 Print

L'université de Liège «reprend» les bizutages

L'université de Liège a décidé d'autoriser de nouveau les «baptêmes» des nouveaux étudiants, après plusieurs incidents.

Une faute?
Signalez-la nous!
Envoyer

Les «baptêmes», suspendus lundi à l'Université de Liège (ULg), en Belgique, à la suite du coma d'une jeune Française, sont à nouveau autorisés, les autorités académiques et les étudiants étant tombés d'accord pour renforcer la sécurité, a annoncé mardi le recteur.

«J'ai obtenu les garanties nécessaires pour permettre de lever complètement le moratoire» décrété lundi, a expliqué le recteur, Bernard Rentier, à l'issue d'une réunion avec les principales organisations étudiantes.

Ces baptêmes, ancrés dans la tradition des universités belges, sont à l'origine de plusieurs accidents ces dernières semaines. Ils sont décriés par une partie de la population parce qu'ils comportent des simulacres d'humiliation, ainsi que généralement une grande consommation de bière.

Une étudiante originaire de Saint-Etienne (centre de la France) inscrite à la faculté vétérinaire avait été victime le 22 septembre d'un oedème cérébral causé par l'absorption rapide de plusieurs litres d'eau lors d'une activité préparant le baptême. La jeune fille, qui a «frôlé la mort» selon M. Rentier, est sortie du coma après deux jours.

«Je suis rassuré quant à la maturité des étudiants responsables des comités», a dit M. Rentier, qui avait qualifié la semaine dernière de «nazillons» les organisateurs de ces baptêmes.

Les associations étudiantes se sont engagées à respecter la «charte» encadrant ces pratiques et veilleront à renforcer la sécurité des participants et à s'assurer que les étudiants qui n'y prennent pas part ne soient pas discriminés.

Le recteur a souligné qu'il disposait des «outils de sanction nécessaires» à l'encontre des étudiants ne respectant pas ces règles, «à savoir l'exclusion temporaire ou définitive de l'université».

(ats/afp)

Immobiliers

powered by

Trouvez des immobiliers

NPA
Loyer à
Pièces à

Trouver des locataires? Passer une annonce maintenant sur homegate.ch