Bavière

30 avril 2018 16:09; Act: 30.04.2018 16:30 Print

Crucifix désormais imposé dans l'espace public

Le gouvernement au pouvoir veut que la croix orne l'espace public en reconnaissance de l'identité catholique du Land.

storybild

Le ministre-président de Bavière, Markus Söder. (Photo: Keystone)

Une faute?

La Bavière est au coeur d'une polémique après sa décision la semaine dernière d'imposer dès le 1er juin prochain des crucifix dans les halls d'entrée de ses bâtiments publics en signe de «reconnaissance de son identité». Cette décision ne concerne toutefois que les bâtiments appartenant à l'Etat bavarois et non ceux relevant des municipalités ou de l'Etat fédéral allemand.

Elle a été prise par le parti au pouvoir dans le Land, l'Union chrétienne-sociale en Bavière (CSU), soit la branche locale de l'Union chrétienne-démocrate d'Allemagne (CDU), d'Angela Merkel. Installer des crucifix, ce n'est pas promouvoir «un signe religieux», c'est «reconnaître une identité» et «l'expression d'une empreinte historique et culturelle», a justifié le ministre-président de Bavière, Markus Söder.

La croix n'est pas un signe d'identité

La vision «culturaliste» de la croix rend perplexes certains responsables religieux. Ainsi Mgr Ludwig Schick, archevêque de Bamberg (nord de la Bavière) a mis en garde contre une mauvaise compréhension du symbole. Il a déclaré sur les ondes de Kölner domradio que «la croix n'est pas un signe d'identité d'un pays ou d'un État», relève de son côté l'agence de presse oecuménique romande Protesinfosur son site lundi. Pour le prélat, la croix est un signe de Dieu destiné à apprendre l'amour et la solidarité aux hommes. «Lorsque nous voyons ces bras étendus, nous devrions nous comporter de la même manière et construire une civilisation de l'amour».

Musulmans fâchés, juifs compréhensifs

Les musulmans bavarois sont eux fâchés par l'imposition de la croix: «ni les Juifs, ni les athées, ni les musulmans ne s'y identifient», a souligné Mohamed Abu El-Qomsan, président du Conseil central des musulmans de Bavière dans le quotidien allemand Die Welt.«Si l'État bavarois autorise les symboles chrétiens dans les bâtiments administratifs, il devrait également autoriser le port du foulard dans le secteur public», a-t-il estimé.

Du côté des juifs, on approuve en revanche la mesure. La communauté juive de Munich et de Haute-Bavière estime ainsi que dans le contexte de la «gigantesque tâche de l'intégration», il est «important et juste» de définir clairement les normes et les valeurs d'une société, ainsi que d'exiger leur reconnaissance, rapporte Protestinfo.

Les réseaux réagissent

Très critiquée, l'annonce a également suscité de vives réactions, notamment sur les réseaux sociaux, certains la jugeant contraire au principe de «neutralité religieuse». «Nous, les musulmans, n'avons aucun problème avec la croix» mais «la neutralité de l'Etat devrait toujours être respectée», a estimé Aiman Mazyek, président du conseil central des musulmans. Il a mis en garde contre une «double morale» qui consisterait à accepter les symboles chrétiens mais à bannir de l'espace public les signes juifs ou musulmans.

«La nouvelle loi bavaroise: à partir du 1er juin, une croix, une gousse d'ail et une tête réduite doivent être suspendues dans l'entrée de chaque bâtiment public en Bavière», a raillé de son côté sur Twitter l'humoriste allemand Jan Böhmermann. «Les autorités bavaroises vont bientôt utiliser la Constitution (allemande) comme paillasson» devant les bâtiments publics, a également ironisé sur son site le journal satirique Der Postillon.

A noter que cette mesure de la CSU s'inscrit dans le contexte d'élections régionales tendues en Bavière en octobre alors que l'extrême droite y est en plein essor. Pour beaucoup, la décision du gouvernement bavarois viserait à prendre la main sur le dossier identitaire.

(cht/nxp/20 minutes)

Les commentaires les plus populaires

  • Marc Ricci le 30.04.2018 17:03 Report dénoncer ce commentaire

    Bravo la Bavière.

    alors que les autres communautés approuvent ou laissent faire, les musulmans sont hostiles..Etonnant non?

  • Alain Verse le 30.04.2018 17:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bravo au Gouvernement

    Bravo au gouvernement bavarois qui ose faire ce que de nombreux autres défont sans vergogne, juste pour faire bien dans le paysage politique bien propre en ordre et plaire aux bobos pros islam

  • Roberto Rodriguez le 30.04.2018 16:50 Report dénoncer ce commentaire

    Juste et clair

    ça c'est un message clair !!! à quand chez nous? comme d'habitude, c'est toujours les mêmes qui râlent, par contre chez eux les signes musulmans sont omniprésents et tout étranger doit s'y plier, alors pourquoi pas eux quand ils viennent chez nous?

Les derniers commentaires

  • Bertrand louchard le 02.05.2018 09:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    l'homme debout

    n'oublions pas que une croix montre un être humain. Un tête, deux bras et deux jambes, ça montre que l'être humain doit marcher debout tout ensemble unis avec la nature.

  • Grandmaman le 01.05.2018 05:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Une

    Je ne sais pas si c'est Dieu qui à créer tout ça, mais les hommes ont mi le grand bazard et profite au mon d' une religion pour tuer son voisin et hélas depuis la nuit des temps

  • Blerim Bachkum le 30.04.2018 22:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Neutralité

    Il est vrai qu'au niveau neutralité de l'état, les pays arabes sont des exemples....

    • Nestor Zerzuben le 30.04.2018 23:21 Report dénoncer ce commentaire

      @Blerim Bachkum

      Les coptes sont des citoyens de première catégorie en Egypte!!! Heureusement que c'est l'armée qui gère ce pays, ce qui maintient une "certaine" neutralité d'Etat, sans quoi L'Europe devrait certainement accueillir 10 millions de migrants supplémentaires.

    • Trotskid le 30.04.2018 23:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Nestor Zerzuben

      Bonjour ta religion de paix, de tolérance, et qui ne cherche pas du tout à dominer. Elle vaut bien celle que tu méprises.

    • Nestor Zerzuben le 01.05.2018 00:00 Report dénoncer ce commentaire

      @Trotskid

      Cherchez la définition des mots respect de soi et réciprocité, vous accomplirez un grand chemin vers l'apaisement social en Europe.

  • Mélanie Lapertosa le 30.04.2018 21:53 Report dénoncer ce commentaire

    Ok avec la décision mais...

    si dieu existait, les seuls non-européens en Europe seraient des touristes de passage et nous n'aurions pas besoin de rappeler ce genre d'évidences.

    • Trotskid le 01.05.2018 00:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Mélanie Lapertosa

      Donc dieu ,comme tout le monde le sait, ou presque, n'existe pas... et donc tu agrées que cette croix n'est qu'un vulgaire symbole politique, comme un drapeau de daesh ou un autre genre de croix... C'est bien ce que j'avais compris. Et donc moi qui suis réellement athée -plutôt déiste, en fait, mais bref- je me sens plus proche de n'importe quel croyant que d'un athée d'extrême-droite identitaire. Comme le vieux borgne, par exemple.

  • Thomas le 30.04.2018 21:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le nombre fait la force

    Contrairement à ce que peuvent raconter certains, les catholiques ne sont pas contre leurs frères protestants et cest quun mensonge. Faut pas se laisser berner par certaines personnes qui veulent nous monter les uns contre les autres. On vit très bien ensemble quil en déplaise à ceux quils veulent absolument nous voir se mettre sur la tronche. La preuve en Europe, il y a toutes sortes de chrétiens et il ny a pas de problèmes!!