Grande-Bretagne

24 novembre 2012 14:23; Act: 24.11.2012 14:42 Print

La famille d'accueil était «raciste»

Les services sociaux ont retiré trois enfants issus d'une minorité ethnique de leur famille d'accueil, le couple étant membre d'un parti d'extrême droite.

Une faute?

Le couple, qui vit dans le Yorkshire, dans le nord de l'Angleterre, accueille des enfants depuis sept ans, mais les services sociaux leur ont récemment retiré la garde de trois enfants, qui leur avaient été confiés deux mois plus tôt.

Dans une interview au «Daily Telegraph», l'épouse a affirmé que les services sociaux lui avaient expliqué: «nous n'aurions pas placé ces enfants chez vous si nous avions su que vous étiez membres de l'Ukip», Parti britannique pour l'indépendance.

Surprise, elle a demandé davantage d'explications. «L'Ukip prône des politiques racistes», lui a-t-on répondu, selon son témoignage. «L'implication était que nous étions racistes.» Le couple, dont l'identité n'a pas été révélée pour protéger les enfants, s'est dit «stigmatisé».

L'avenir des enfants prioritaire

Joyce Thacker, responsable des services à l'enfance au conseil municipal de Rotherham, qui a pris cette décision, a justifié l'initiative. «Ces enfants ne sont pas britanniques et nous ne savions pas que le couple avait des opinions politiques très arrêtées. Il y a des positions tranchées à l'Ukip et nous devons penser à l'avenir des enfants», a-t-il déclaré.

Mais pour le ministre britannique de l'Education Michael Gove, les raisons avancées pour retirer la garde des enfants sont «indéfendables».

Le leader de l'Ukip, Nigel Farage, membre du Parlement européen, s'est dit «choqué» de cette situation «scandaleuse», niant que son parti soit raciste et accusant le conseil municipal de Rotherham, dirigé par l'opposition travailliste, de sectarisme.

«L'appartenance à un parti politique comme l'Ukip ne doit pas empêcher d'élever des enfants», a réagi pour sa part le leader travailliste, Ed Miliband.

L'Ukip est le quatrième parti du Royaume-Uni, où il a recueilli 3,1% des voix aux élections législatives de 2010. Il compte douze membres au Parlement européen mais aucun à la Chambre des Communes, la chambre basse du parlement britannique. L'UKIP est favorable à la sortie du Royaume-Uni de l'UE et demande un gel de l'immigration pendant cinq ans.

(afp)

Immobiliers

powered by

Trouvez des immobiliers

NPA
Loyer à
Pièces à

Trouver des locataires? Passer une annonce maintenant sur homegate.ch