Environnement

16 août 2017 13:03; Act: 16.08.2017 13:13 Print

Le plastique pris pour de la nourriture par les poissons

En mer, les poissons confondraient les débris de plastique et leur alimentation en raison de l'odeur.

storybild

Chaque année, huit millions de tonnes de plastique se retrouvent dans les océans, un festin à dispositions des sardines et autres poissons. (Photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

L'odeur des débris de plastique en mer, colonisés par des bactéries et des algues, conduit des poissons à les confondre avec leur nourriture et à les ingérer. C'est ce qui les introduit dans la chaîne alimentaire, indique une étude mercredi.

De nombreuses espèces de poissons de mer avalent des débris de plastique, rappellent des chercheurs de l'Université de Californie et de l'Aquarium de la baie de San Francisco dans cette étude parue dans la revue britannique Proceedings B of the Royal Society.

Leur ingestion peut être mortelle. Elle peut aussi conduire à une accumulation de substances toxiques tout au long de la chaîne alimentaire, chaque prédateur se nourrissant de proies qui en contiennent.

Les scientifiques ont étudié les réactions d'un banc d'anchois de Californie devant une solution contenant des morceaux de plastique propres et une autre contenant des débris couverts d'algues. Les poissons ont aussi été confrontés à la simple odeur de nourriture et à de la nourriture. Les anchois adultes se nourrissent en principe de zooplancton.

«Les bancs d'anchois ont réagi à l'odeur des débris de plastique en s'agrégeant davantage», ont constaté les chercheurs. Les résultats sont «similaires» à ceux qui sont obtenus lorsqu'ils sont en présence de nourriture ou confrontés à l'odeur de la nourriture, précisent-ils. En revanche, ils n'ont pas réagi ainsi face à des débris propres.

Signature chimique

Selon les chercheurs, ces résultats constituent «la première preuve expérimentale que les anchois adultes utilisent les odeurs pour rechercher de la nourriture». Ils montrent que «la signature chimique» acquise par les débris de plastique en mer peut conduire les bancs d'anchois à les rechercher comme nourriture.

Ces résultats confortent l'idée que les animaux marins pourraient avaler du plastique à cause «d'un mécanisme chimiosensoriel» qui les induit en erreur.

Chaque année, plus de huit millions de tonnes de déchets plastiques se retrouvent dans les océans. A eux seuls, ils tuent tous les ans près d'un million d'oiseaux marins, une centaine de milliers de mammifères marins et d'innombrables poissons.

Selon l'ONU, «si rien n'est fait et si on continue à ce rythme, il y a aura plus de débris plastiques que de poissons dans les océans d'ici à 2050».

(nxp/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Bruce le 16.08.2017 13:37 Report dénoncer ce commentaire

    Bon ap

    Et comme nous sommes tout au bout de la chaine alimentaire, on le récupère le plastique. Dans une émission sur le sujet, un chercheur avait conclut avec cette phrase : Ne jetez pas le plastique. Assaisonnez-le et mangez-le, car de toute façon, même si vous les jetez, vous finirez par les manger.

  • L' AMI le 16.08.2017 13:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    triste monde

    retour à l' envoyeur. logique.

  • dd le 16.08.2017 14:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ...

    Et cette article ne parle meme pas des baleines, des tortues etc qui ingèrent tous ces sacs plastiques puis meurent... l'humain est un fléau

Les derniers commentaires

  • maguy le 16.08.2017 21:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    désastre

    l'homme le pire prédateur sur cette planète.

  • AA le 16.08.2017 17:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ramassez même le plastique des autres

    Les gens qui jettent leur plastique sur la plage le récupèrent en mangeant du poisson et des bovins vu qu'on leur donne des farines animales ;-)

  • dd le 16.08.2017 14:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ...

    Et cette article ne parle meme pas des baleines, des tortues etc qui ingèrent tous ces sacs plastiques puis meurent... l'humain est un fléau

  • Fbuse le 16.08.2017 14:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Non mais

    Ainsi ingéré, le plastiques ce détruira mieux, et si l reviens dans notre assiette bienfaits pour nous, après tous. Mais ils sont quand même fort de nous faire faire culpabiliser car c'est bien l'industrie qui emballe à outrance, pour protéger ses pertes sans tenir compte de la nature , rappelons qu'un produit endommagé est à la charge du vendeur

  • L' AMI le 16.08.2017 13:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    triste monde

    retour à l' envoyeur. logique.