Thaïlande

03 juin 2014 09:43; Act: 04.06.2014 13:41 Print

Le salut de «The Hunger Games» pour résister

Les opposants au coup d'Etat militaire en Thaïlande, bravant les menaces d'arrestation, ont adopté le salut à trois doigts des films à succès «The Hunger Games» pour défier la junte.

Voir le diaporama en grand »
19.05 Yingluck Shinawatra, accusée d'abus de pouvoir, a clamé son innocence devant la justice, mardi à l'ouverture de son procès. Elle encourt jusqu'à dix ans de prison. 01.05 La junte au pouvoir en Thaïlande a de nouveau tiré sur la laisse de l'opposition en fermant une chaîne de télévision satellitaire, dernier coup porté par les militaires à la liberté d'expression dans le royaume. 05.03 Le lieutenant-général Prayuth Chan-O-Cha, qui dirige le pays depuis mai 2014, a refusé jeudi d'être interdit de vie politique après les prochaines élections. 12.02 Le chef de la junte thaïlandaise a déclaré jeudi que l'armée gardait un oeil attentif sur la Première ministre déchue, notant qu'elle serait incapable de manger un bol de nouilles sans leur permission. 28.01 Le chef des Chemises rouges, puissant mouvement de soutien à la Première ministre déchue, a été condamné à deux ans de prison, dernière attaque de la junte militaire contre l'opposition. 23.01 Le Parlement thaïlandais nommé par la junte militaire a voté vendredi l'interdiction de vie politique pendant cinq années de la Première ministre thaïlandaise déchue Yingluck Shinawatra. Cette dernière doit être également inculpée pour corruption et risque dix ans de prison dans ce dossier. 09.01 L'ex-Première ministre thaïlandaise Yingluck Shinawatra s'est défendue vendredi devant le Parlement nommé par la junte militaire arrivée au pouvoir par un coup d'Etat en mai dernier, qui pourrait l'interdire de vie politique pendant cinq ans. 25.11 La junte thaïlandaise a menacé mardi d'interdire de sortie de territoire Yingluck Shinawatra après une première interview six mois après le coup d'Etat. 05.08 La junte a interdit un jeu vidéo qui permet notamment de mettre en place une dictature militaire sur une île paradisiaque fictive où coexistent «plages ensoleillées et corruption politique». 22.07 Le chef de la junte thaïlandaise va rencontrer le roi mardi pour obtenir l'approbation d'une Constitution intérimaire qui doit présider à la mise en oeuvre de réformes vues comme destinées à limiter l'influence de l'ex-Premier ministre en exil Thaksin Shinawatra. 17.07 La junte thaïlandaise a indiqué jeudi avoir autorisé l'ancienne Première ministre à quitter le pays pour la première fois depuis le coup d'Etat du 22 mai. Elle se rendra à paris. 23.06 Les militaires ayant pris le pouvoir le mois dernier en Thaïlande ont lancé lundi un appel à dénoncer tout manifestant d'opposition, en lui fournissant photos et vidéos. Avec une récompense à la clé. 13.06 «Un nouveau gouvernement sera mis en place en août ou début septembre», a déclaré le général Prayut Chan-O-Cha (photo) à des fonctionnaires lors d'un discours sur le budget 2015. 04.06 En raison du coup d'Etat et du couvre-feu, les visiteurs fuient Bangkok pour rallier les stations balnéaires et des sites dans l'arrière-pays. Les entreprises suisses liées au tourisme se disent inquiètes. 03.06 L'armée a prévenu que les gens faisant ce signe pourraient être arrêtés. 01.06.2014 Soldats et policiers sont descendus dans la rue pour dissuader les manifestants contre le putsch. 30.05 Le chef de la junte militaire qui vient de prendre le pouvoir en Thaïlande a annoncé vendredi soir qu'aucune élection ne serait organisée avant au moins un an. 23.05 L'ex-Première ministre thaïlandaise Yingluck Shinawatra est détenue par l'armée, a-t-on appris vendredi de source militaire de haut rang. 22.05 Le général Prayut Chan-O-Cha, a pris le contrôle du gouvernement, indiquant vouloir restaurer l'ordre et engager des réformes. Afin de donner des informations exactes à la population, toutes les radios et les télévisions doivent suspendre leurs programmes», a affirmé un porte-parole sur une chaîne de la télévision nationale, qui a déjà cessé ses programmes et ne montre plus que des photos de militaires sur fond blanc. Des leaders des manifestants des deux camps ont été emmenés par l'armée. 15.05 Le puissant chef de l'armée de terre thaïlandaise a menacé jeudi d'une possible intervention militaire face aux violences liées à la crise politique, dans un rare communiqué officiel en six mois de crise. 15.05.2014 Des grenades ont été lancées sur un camp de manifestants, à Bangkok, en Thaïlande. Deux personnes ont perdu la vie dans ces attaques. 10.05 Des manifestants antigouvernement protestent à Bangkok devant le bâtiment du gouvernement. 09.05 Des milliers de manifestants thaïlandais ont lancé vendredi leur «bataille finale» contre le gouvernement, jouant leur va-tout face à un cabinet affaibli par le limogeage de la Première ministre. 08.05 Yingluck Shinawatra «risque une interdiction de vie politique pendant cinq ans», a déclaré un membre de la commission anticorruption, Vicha Mahakhun, lors d'une conférence de presse. 07.05 La Cour constitutionnelle thaïlandaise a estimé mercredi que la Première ministre Yingluck Shinawatra doit démissionner. 30.04 Secouée depuis six mois par une crise politique, la Thaïlande organisera de nouvelles élections le 20 juillet, a annoncé mardi la commission électorale. 22.04 Les discussions mardi entre des partis politiques sur de nouvelles élections dans le pays, secoué depuis des mois par des manifestations, se sont achevées sans résultat. 05.04 Des milliers de partisans du gouvernement thaïlandais se sont rassemblés à Bangkok, samedi pour montrer qu'ils ne laisseraient pas passer un «coup d'Etat judiciaire», en gestation selon eux. «Les autorités attendent plus de 200'000 Chemises rouges», a estimé Paradorn Pattanatabut, conseiller de la Première ministre Yingluck Shinawatra, en charge de la sécurité. 01.04 Un membre de l'opposition a été tué par des tirs contre le bus qui le ramenait d'une manifestation de l'opposition, remobilisée en ce début du printemps. Cet homicide signe le retour des tensions dans la rue après des semaines d'accalmie. 04.03 Des proches de deux manifestants tués lors d'affrontements avec la police de Bangkok ont déposé une plainte pour meurtre contre la Première ministre thaïlandaise, Yingluck Shinawatra (photo). 02.03 Des bureaux de vote ont ouvert dans cinq provinces, sous la surveillance des forces de l'ordre locales. 02.03 Des bureaux de vote ont ouvert dans cinq provinces, sous la surveillance des forces de l'ordre locales. 02.03 Des bureaux de vote ont ouvert dans cinq provinces, sous la surveillance des forces de l'ordre locales. 02.03 Des bureaux de vote ont ouvert dans cinq provinces, sous la surveillance des forces de l'ordre locales. 02.03 Des bureaux de vote ont ouvert dans cinq provinces, sous la surveillance des forces de l'ordre locales. 02.03 Des bureaux de vote ont ouvert dans cinq provinces, sous la surveillance des forces de l'ordre locales. 02.03 Des bureaux de vote ont ouvert dans cinq provinces, sous la surveillance des forces de l'ordre locales. 01.03 Un homme prie pour les enfants récemment tués par des tirs lors des récentes manifestations 01.03 Le moine bouddhiste et militant anti-corruption Luang Pu Buddha Issara est accompagné sur scène sur le lieu d'une manifestation, au nord de Bangkok. 01.03 Le moine bouddhiste et militant anti-corruption Luang Pu Buddha Issara. 01.03 Un manifestant atypique. 27.02 Les services thaïlandais de lutte contre la corruption s'apprêtaient jeudi à rendre publiques des accusations de négligence à l'encontre la Première ministre Yingluck Shinawatra. Les accusations ont trait à un programme malheureux de subventions du riz, qui revient à payer les agriculteurs au-dessus du prix du marché. Or, ce programme n'est plus financé. Les agriculteurs, traditionnels soutiens du Premier ministre, réclament désormais leur argent. 25.02 Des camps de manifestants ont essuyé de nouveaux tirs mercredi matin à Bangkok, faisant un peu plus grimper la tension dans la capitale. La Première ministre continue néanmoins de participer à des événements officiels, de préférence en province. Elle était mercredi dans la ville de Chiang Rai, dans le nord du pays, qui vote massivement pour le parti au pouvoir, contrairement à Bangkok et au sud du pays. 23.02 Quelques heures après une attaque, des dirigeants des «Chemises rouges» pro-Thaksin se sont réunis à Nakhon Ratchasima, porte d'entrée de la région du nord-est favorable à Thaksin, pour organiser le soutien au gouvernement en place. 23.02 Quelques heures après une attaque, des dirigeants des «Chemises rouges» pro-Thaksin se sont réunis à Nakhon Ratchasima, porte d'entrée de la région du nord-est favorable à Thaksin, pour organiser le soutien au gouvernement en place. 23.02 Quelques heures après une attaque, des dirigeants des «Chemises rouges» pro-Thaksin se sont réunis à Nakhon Ratchasima, porte d'entrée de la région du nord-est favorable à Thaksin, pour organiser le soutien au gouvernement en place. 22.02 Des traces de sang sont analysés après une manifestation. aces de sang sont analysés après une manifestation. 20.02 «Je réaffirme que je suis innocente», a déclaré jeudi sur sa page Facebook Yingluck Shinawatra, qui fait face depuis près de quatre mois à des manifestations réclamant sa tête. 19.02 Mercredi, un convoi de camionnettes accompagné du son des sifflets, signe de reconnaissance des protestataires, s'est rendu dans la banlieue nord de Bangkok, devant un complexe du ministère de la Défense que Yingluck a utilisé ces dernières semaines en remplacement du siège du gouvernement bloqué par les manifestants exigeant sa tête. 18.02 Un policier thaïlandais a été tué par balle. Plusieurs autres ont été blessés au cours d'une opération des forces de l'ordre pour reprendre des sites occupés par les manifestants qui réclament la chute du gouvernement. 17.02 La croissance thaïlandaise a ralenti au quatrième trimestre, s'établissant à 0,6% par rapport au même trimestre de 2012, selon des chiffres publiés lundi. La crise politique touche en effet la confiance des consommateurs et le nombre de touristes. 14.02 La police anti-émeute thaïlandaise a démantelé plusieurs campements occupés depuis plus de trois mois par les opposants qui réclament la démission du premier ministre Yingluck Shinawatra. 03.02 Au lendemain des législatives, des centaines de manifestants ont emboîté le pas de leur meneur Suthep Thaugsuban, pour montrer que le scrutin ne changeait rien à leur détermination de chasser la Première ministre Yingluck Shinawatra. 30.01 Après trois mois de manifestations, les centres commerciaux de Bangkok tournent au ralenti, les touristes évitent la capitale, les investisseurs sont nerveux... 28.01 Le gouvernement thaïlandais a annoncé mardi le maintien des législatives anticipées du 2 février. Il a refusé de céder aux pressions et aux menaces des manifestants de bloquer le scrutin. 23.01 La Cour constitutionnelle thaïlandaise a reporté jeudi l'examen de la requête contre la tenue d'élections législatives anticipées le 2 février. 22.01 Les manifestants réclamant la tête de la Première ministre Yingluck Shinawatra étaient toujours dans la rue à Bangkok mercredi, malgré l'état d'urgence décrété par le gouvernement après des violences meurtrières. 21.01 Le gouvernement thaïlandais a annoncé mardi la mise en place de l'état d'urgence à Bangkok et sa proche banlieue pour faire face aux manifestations. 18.01 Le leader de l'opposition Suthep Thaugsuban essuie ses larmes en raison de la bombe qui a frappé le défilé la veille. 18.01 Il console la femme de l'un des manifestants tué la veille. 18.01 Les manifestants ont continué à défiler samedi. 18.01 18.01 16.01 La commission nationale anti-corruption thaïlandaise (NACC) a annoncé jeudi le lancement d'une enquête contre la Première ministre Yingluck Shinawatra. L'enquête va examiner une possible négligence de Mme Yingluck en lien avec un programme controversé d'aide aux riziculteurs qui passe par l'achat du riz par le gouvernement à un prix plus élevé que les cours mondiaux. 16.01 «C'est le devoir de la police d'arrêter Suthep parce qu'il est recherché pour insurrection, sinon la police fera face à des accusations de malversation», a déclaré jeudi le vice-Premier ministre, Surapong Tovichakchaikul. 15.01 La Première ministre, Yingluck Shinawatra, a appelé les manifestants mobilisés contre elle depuis plus de deux mois à accepter de régler la crise politique qui s'enlise par l'intermédiaire des urnes, au troisième jour d'une opération de «paralysie» de la capitale. 14.01 Des milliers de manifestants thaïlandais ont marché sur des bâtiments officiels mardi, au deuxième jour de leur opération de «paralysie» de Bangkok. 26.12 La Thaïlande a connu jeudi un regain de violences meurtrières. 26.12 Un policier a été tué par balles lors de manifestations d'opposants décidés à empêcher l'organisation de législatives. 26.12 Le stade a même été bloqué par les manifestants, obligeant plusieurs responsables de la commission à être évacués par hélicoptère. 26.12 Une dizaine de personnes ont par ailleurs été blessées. 26.12 La Première ministre Yingluck Shinawatra se retrouve désormais dans une impasse, face à une mobilisation qui ne faiblit pas et a mobilisé récemment jusqu'à plus de 150'000 manifestants par jour. 26.12 Depuis des semaines, les manifestants réclament le départ de Yingluck Shinawatra, qu'ils accusent d'être la marionnette de son frère, Thaksin Shinawatra, lui-même ex-Premier ministre, en exil après un coup d'Etat contre lui en 2006. 26.12 Ils veulent le remplacement du gouvernement par un «conseil du peuple» non élu, pendant 18 mois, avant de nouvelles élections. 22.12 Plus de 100'000 Thaïlandais réclamant la chute du gouvernement sont descendus dans les rues de Bangkok dimanche. La veille, l'opposition avait annoncé qu'elle boycottait des élections proposées pour sortir de la crise. Le pays risque de s'enliser un peu plus dans ce conflit. 20.12 Les manifestants ne décolèrent pas au Bangkok 20.12 20.12 20.12 20.12 10.12 La Première ministre thaïlandaise a refusé mardi de démissionner et a appelé les manifestants à rentrer chez eux. 09.12 Yingluck Shinawatra a annoncé lundi la dissolution du Parlement. 05.12 Le roi de Thaïlande, dont c'était la première apparition publique depuis fort longtemps, a appelé ses sujets à travailler pour la «stabilité» du pays. Bhumibol Adulyadej s'est exprimé jeudi à l'occasion de son 86e anniversaire dont les célébrations ont marqué une trêve précaire dans les manifestations violentes visant à faire tomber le gouvernement. Le royaume a été «en paix pendant longtemps parce que tout le monde travaillait ensemble pour le bénéfice du pays. Chaque Thaïlandais devrait être conscient de ça et assumer son rôle pour le bénéfice du pays, c'est-à-dire la stabilité et la sécurité du pays», a déclaré le monarque révéré. 03.12 Des milliers de manifestants ont été autorisés mardi en Thaïlande à entrer brièvement au siège du gouvernement, qui a ordonné aux forces de police de ne pas s'opposer à eux. Les autorités tentent de calmer le jeu, du moins temporairement, à l'approche de l'anniversaire du roi jeudi. Après avoir assiégé ce symbole du pouvoir depuis plusieurs jours, les manifestants ont pu franchir les barricades et s'y promener, en se prenant en photo et en sympathisant avec les policiers. Ils sont ensuite partis d'eux-mêmes, comme ils l'avaient fait quelques jours plus tôt au siège de l'armée de terre. 02.12 02.12 La police a une nouvelle fois eu recours au gaz lacrymogène. 01.12 Pour les voyagistes suisses, la Thaïlande reste une destination de choix pour des vacances durant l'hiver. Les manifestations qui agitent de plus en plus fortement le pays ne les inquiètent pas trop, tout en recommandant de suivre les conseils de prudence du DFAE. 01.12 Deux personnes ont été tuées et 45 autres blessées lors des violentes manifestations pro et anti-gouvernement, depuis samedi soir, à Bangkok. 29.11 Les manifestants ont pris d'assaut le siège de l'armée thaïlandaise. Ils souhaitent que les militaires se rallient au mouvement. 28.11 Le leader de l'opposition Suthep Thaugsuban (R) pose avec une supportrice. 28.11 Quelque 30'000 manifestants hostiles à la Première ministre Yingluck Shinawatra ont défilé lundi dans Bangkok... ... dont un millier sont entrés de force dans le siège du ministère des Finances. Face à la contestation grandissante, Yingluck Shinawatraa annoncé l'extension d'une loi de sécurité spéciale dans toute la capitale. Le ministère des Affaires étrangères a aussi été occupé. «Le gouvernement demande à la population de ne pas se joindre à des manifestations illégales et de respecter la loi», a déclaré Yingluck Shinawatra, annonçant l'extension du périmètre de la Loi de sécurité interne, qui renforce le champ d'action de la police. Plus de 140'000 Thaïlandais ont manifesté dimanche (24 novembre 2013) à Bangkok. Les 90'000 opposants au pouvoir protestaient contre la Première ministre accusée d'oeuvrer au retour de Thaksin Shinawatra, son frère. Deux de ses importantes réformes politiques viennent d'échouer. Quant aux 50'000 manifestants pro-gouvernement, ils accusent l'opposition de vouloir provoquer l'intervention de l'armée. Ces dernières manifestations interviennent alors que le parti au pouvoir, le Puea Thai, largement considéré comme le levier d'action via lequel Thaksin reste au centre de la vie politique malgré son exil, est en mauvaise passe.

Sur ce sujet
Une faute?

«Montrer les trois doigts est devenu un symbole pour appeler à des droits politiques de base dans un pays dirigé par une personne», le général Prayut Chan-O-Cha, a écrit sur Facebook Sombat Boonngamanong, célèbre militant recherché par la junte.

Certains Thaïlandais critiques du putsch du 22 mai ont posté sur les réseaux sociaux des photos d'eux faisant ce salut qui consiste à lever les trois doigts du milieu, dont la fille de l'ancien Premier ministre Thaksin Shinawatra, renversé par le précédent coup d'Etat en 2006.

«Pas une fiction»

«Chers #HungerGames. Nous avons fait nôtre votre signe. Notre lutte n'est pas une fiction», a écrit un internaute sur Twitter.

La série de films «The Hunger Games» met en scène une société totalitaire dominée par les oligarques du Capitole qui font régner la terreur dans des districts où s'entasse la majorité de la population.

Le salut est au départ un geste de remerciement, d'admiration et d'au revoir adressé à un proche. Mais il devient ensuite un symbole de la révolte contre le régime qui organise notamment des jeux télévisés où les candidats de chaque district doivent s'entretuer.

Référence à la devise française

En Thaïlande, certains manifestants expliquent également que le geste est une référence à la devise française «Liberté, Egalité, Fraternité», héritage de la Révolution de 1789.

L'armée, qui a imposé la loi martiale, un couvre-feu de nuit et un contrôle des médias, a prévenu que les gens faisant le salut pourraient être arrêtés, en vertu de l'interdiction de tout rassemblement de plus de cinq personnes.

«S'ils se rassemblent, avec plus de cinq personnes et montrent le symbole des trois doigts, alors c'est illégal», a déclaré à la presse le porte-parole de la junte Winthai Suvaree, tout en laissant entendre que ceux qui postaient des photos sur internet ne seraient probablement pas interpellés.

Lecture de George Orwell

Certains militants ont également été vus lisant dans la rue «1984», le roman de George Orwell dénonçant le totalitarisme. L'armée a prévenu les manifestants, ainsi que leurs familles, qu'ils risquaient des poursuites en cour martiale.

(ats)