France

24 mai 2009 17:02; Act: 24.05.2009 19:29 Print

Le violeur de la baby-sitter serait un multirécidiviste

L'enquête se penche sur les similitudes qui existent dans le mode opératoire avec une plainte déposée en février à Duttlenheim (F) pour une tentative d'agression sexuelle sur une jeune femme qui avait elle aussi proposé ses services de baby-sitter sur un site internet spécialisé.

Sur ce sujet
Une faute?

L'examen de l'ordinateur de l'homme de 42 ans mis en examen vendredi pour viols, violences et séquestration d'une baby-sitter, a permis d'établir qu'il fréquentait régulièrement les sites proposant des offres de services de nounous et baby-sitters, et qu'il a, dans ce cadre, établi des contacts avec au moins une jeune fille de 20 ans, selon une source proche de l'enquête.

Mercredi, se présentant comme le père d'un enfant de cinq ans, il avait fixé un rendez-vous en gare de Mutzig (Bas-Rhin) à une étudiante strasbourgeoise âgée de 18 ans, qui avait passé une petite annonce sur internet pour faire du baby-sitting.

Il était allé chercher la jeune fille en voiture à la gare. Arrivé à son domicile, il l'avait menottée, frappée et violée. Il l'avait ensuite raccompagnée en voiture après lui avoir fait signer un papier affirmant qu'elle était consentante.

Décrit par un expert psychiatre comme un «pervers sadique», l'homme, qui nie les faits, s'était vu notifier sa mise en examen et son mandat de dépôt alors qu'il était hospitalisé vendredi pour raisons de santé.

Il avait déjà purgé une peine de sept mois de prison ferme pour harcèlement en vue d'obtenir des faveurs sexuelles.

(afp)