Présidentielle française

06 mai 2012 09:47; Act: 06.05.2012 21:55 Print

Hollande s'est exprimé devant la France

François Hollande a été élu dimanche président français, recueillant 51,9% des suffrages au second tour de la présidentielle, d'après les estimations officielles.

Mise à jour automatique
Direct assuré par:
20 minutes
22:04
0
Nous arrêtons ici ce direct. Merci de nous avoir suivi tout au long de cette journée et vous souhaitons une bonne soirée.
21:54
0
Josiane Balasko, place de la Bastille, est venue partager la victoire de «son candidat». Au même moment, le groupe de zouk Kassav commen4ait son concert. Yannick Noah est attendu par la suite.
21:49
0
Le président de la Commission européenne, José Manuel Barroso «félicite chaleureusement» François Hollande pour son élection et lui adresse ses «voeux de succès», dans un communiqué dimanche.
«Nous avons clairement un objectif commun: relancer l'économie européenne pour générer une croissance durable», ajoute M. Barroso, qui dit «pouvoir compter sur les convictions et l'engagement personnel de François Hollande pour faire avancer l'intégration européenne».
21:47
0
Les Français de Suisse votent pour Nicolas Sarkozy


Contrairement à leurs compatriotes établis dans l'Hexagone, les Français de Suisse ont voté en faveur de Nicolas Sarkozy dimanche au second tour de la présidentielle. De nombreuses voix centristes ont rejoint le socialiste François Hollande entre les deux tours, constate l'ats.

Au niveau suisse, entre 55% et 60% des électeurs ont donné leur voix au président sortant, selon les estimations fournies à l'ats par Claudine Schmid, candidate UMP aux élections législatives de juin, sur la base de données encore incomplètes. Ce score est similaire à celui enregistré il y a cinq ans, lorsque Nicolas Sarkozy avait recueilli 57,35% des voix face à la socialiste Ségolène Royal au second tour.

Ces chiffres montrent aussi que, comme en 2007, de nombreux électeurs centristes ont rallié le candidat socialiste, relève Sébastien Braque, responsable des scrutateurs de l'UMP à Lausanne. Au premier tour, M. Sarkozy avait en effet une très large avance sur François Hollande (41,02%, contre 19,55%). François Bayrou était arrivé troisième en Suisse, avec 14,54% des suffrage
21:41
0
Le maire de Paris, Bertrand Delanoë, relève l'ambiance très fraternelle du rassemblement de Tulle. Pour lui, ce président aura une identité et saura unir les Français.
21:40
0
Le président va maintenant se rendre à Brives, puis prendra un avion pour Paris.
21:35
0
«Un nouveau départ pour l'Europe, un nouvel espoir pour le monde», c'est pour lui ce que doit signifier son élection.

Il termine en remerciant son département de la Corrèze, sa ville de Tulle. Il rappelle son devoir: servir la France, servir les Français.
21:32
0
François Hollande rappelle qu'il se battra pour les valeurs de la République. Egalité, fraternité et surtout l'égalité.

Il voit son élection comme un signe d'espoir dans beaucoup de pays. Il veut faire de l'Europe un continent prospère, dans lequel l'austérité n'est pas une fatalité.
21:29
0
Le président élu se place en rassembleurs face aux lourds défis qui attendent la France: crise, dette, chômage, éducation.

L'environnement, la réorientation économique de l'Europe seront ses chevaux de bataille. Il s'engage à faire de la jeunesse une de ses priorités.
21:26
0
François Hollande se dit fier d'avoir pu redonner espoir aux Français déçus. Le changement qu'il propose commence maintenant dit-il.

Il se présente comme le président de tous, car il n'y a qu'une seule France. Il respecte les convictions de tous, mais doit changer de politique.
21:25
0
Le nouveau président commence par dire qu'il mesure l'honneur qui lui est fait et la tâche qui l'attend. Il promet de tout faire pour assumer les responsabilités qui l'attendent.
21:22
0
François Hollande est installé sur l'estrade à Tulle. La foule est en délire.
21:18
0
Un agenda déjà chargé

Pierre Moscovici a confirmé dimanche soir que François Hollande se rendrait à Berlin après sa prise de fonction, soulignant que la relation franco-allemande était une «relation fondamentale essentielle», dit l'AP.

Pour l'heure, Nicolas Sarkozy est président de la République jusqu'au 16 mai, date de la fin de son mandat, a rappelé sur TF1 le directeur de campagne du candidat socialiste, vainqueur du second tour de la présidentielle.

«J'ai lu ici ou là que nous avions demandé qu'elle (la passation de pouvoir) soit très anticipée: c'est totalement faux», a assuré Pierre Moscovici. «Donc, c'est une discussion qui aura lieu demain, j'imagine, avec l'Elysée, avec le nouveau président-élu».

Pendant la semaine à venir, «la France a deux présidents», a-t-il rappelé. «Et puis après, François Hollande prendra ses fonctions. Il prendra ses fonctions immédiatement, il y aura un nouveau gouvernement».

«Immédiatement, il sera happé par l'actualité internationale puisqu'il ira à Berlin, il s'y est engagé», a-t-il confirmé. «La relation franco-allemande est une relation fondamentale essentielle, qui doit résister, dépasser toutes les alternances».

«Et puis ensuite il y aura deux rendez-vous internationaux fondamentaux: le G-8, c'est à Camp David aux Etats-Unis, et puis le sommet de l'OTAN à Chicago au cours duquel il expliquera à nos partenaires, notamment américains, pourquoi il retire les troupes d'Afghanistan d'ici à la fin 2012», a énuméré Pierre Moscovici.

«Parallèlement commencera l'action intérieure», a-t-il observé, citant les «premières mesures» évoquées: «augmentation de l'allocation de rentrée scolaire, diminution de 30% du salaire du président de la République et des ministres, blocage des prix du carburant, décision sur les retraites pour ceux qui ont commencé à cotiser tôt et qui partiront à 60 ans à taux plein».
21:17
0
François Hollande se dirige vers la place de la cathédrale à Tulle. Il va s'adresser à la France dans quelques minutes.
21:16
0
Sur Twitter, l'ancien candidat à la présidentielle Nicolas Dupont-Aignan fait le bilan du quinquennat de Nicolas Sarkozy et appelle à voter aux législatives: «5 défaites en 4 ans. Il est temps de changer de droite! Un nouveau patriotisme républicain porté par nos 450 candidats aux législatives.»
21:15
0
Reports de voix décisifs

François Hollande a bénéficié dimanche des reports de 29% des voix du centriste François Bayrou, de 14% des voix de Marine Le Pen (FN) et de 81% de celles de Jean-Luc Mélenchon (Front de gauche), selon un sondage Ipsos pour France Télévisions, Radio France, Le Monde et Le Point, rapporte l'ats.

Nicolas Sarkozy a bénéficié de plus importants reports de François Bayrou (41%) et Marine Le Pen (51%). Il a grappillé 6% des voix obtenues au premier tour par Jean-Luc Mélenchon, selon cette enquête. Plus du tiers des électeurs de Marine Le Pen ont opté pour l'abstention (25%) ou le bulletin blanc ou nul (10%) prôné par leur candidate.

De même, 17% des électeurs de François Bayrou se sont abstenus et 13% ont voté blanc ou nul. Concernant Jean-Luc Mélenchon, 10% de ses électeurs ont choisi l'abstention et 3% le bulletin blanc ou nul. L'enquête a été réalisée du 3 au 5 mai sur internet sur un échantillon de 3123 personnes âgées de 18 ans et plus.
21:13
0
Il n'exprime aucun regret et souligne que l'écart est très faible entre les deux candidats. Il souhaite que les législatives ne voient pas une gauche toute-puissante s'installer.



21:10
0
Jean-François Copé, secrétaire général de l'UMP, salue la victoire de François Hollande, mais appelle les sympathisants de l'UMP à se mobiliser pour les législatives.
21:05
0
Cécile Duflot, d'Europe-Ecologie-Les Verts se réjouit de la fin du règne de Nicolas Sarkozy. Elle veut croire au changement de politique qu'apportera François Hollande.
20:58
0
Rachida Dati a réagi à la victoire de François Hollande sur TF1: «Le plus dur reste à venir. Je ne crois pas que les socialistes pourront remettre en cause les réformes qui ont été entreprises. Nous allons nous battre pour les législatives, car on ne peut donner tous les pouvoirs à la gauche».
20:55
0
Valérie Trierweiler s'est exprimée sur Twitter à propos de la victoire de son compagnon: «Tout simplement fière d'accompagner le nouveau président de la République et toujours aussi heureuse de partager la vie de François.»
20:54
0
Le président du Bundestag, le conservateur Norbert Lammert, a salué la victoire de François Hollande. Interrogé par le «Figaro», il estime que le résultat du scrutin «ne portera pas atteinte à la relation franco-allemande». « Nous sommes certains que le président élu viendra rapidement à Berlin, à l'invitation de la chancelière, d'où ils enverront un message rassurant pour l'Europe.»
20:52
0
Jean-Luc Mélenchon, toujours sur TF1, félicite François Hollande. Il note qu'une nouvelle page s'ouvre et entrevoit la fin de la grisaille pour la France.
20:48
0
Marine Le Pen, sur TF1, attribue la victoire de François Hollande à Nicolas Sarkozy et aux dirigeants de l'UMP. Elle estime qu'aucun des deux candidats n'avait les épaules pour défendre ses idées. Elle attend beaucoup des législatives pour continuer sa «mission».

En réponse, Nathalie Kosciusko-Morizet attribue à la stratégie du «voter-blanc» cette élection. Selon elle, Marine Le Pen a fui ses responsabilités.
20:46
0
Nathalie Kosciusko-Morizet attribue la victoire de François Hollande aux votes blancs, principalement ceux des électeurs du Front National.
20:43
0
Marielle de Sarnez, membre du Modem, dit sur TF1 que le peuple a choisi librement et que le pays doit désormais s'unir face à la crise.
20:36
0
A la Bastille, l'ambiance est à la liesse. Les militants de gauche convergent gentiment vers ce lieu de rassemblement.
20:33
0
Le Premier ministre socialiste belge, Elio Di Rupo, «félicite chaleureusement François Hollande» pour sa victoire à l'élection présidentielle française, dimanche dans un communiqué.

Premier dirigeant étranger à réagir peu après 20h00, M. Di Rupo «se réjouit de travailler avec François Hollande et les autres chefs d'Etat et de gouvernement européens à la concrétisation d'un plan de croissance et de création d'emplois».
Vidéo0251236
La joie des militants du PS
Vidéo0251232
La joie des militants du PS
20:28
0
Son engagement envers la France sera différent, mais il restera. Il termine en disant que jamais il ne pourra rendre tout ce qui lui a été donné. Il remercie chaleureusement ses partisans pour leur soutien et les exhorte à donner l'image d'une France «digne, ouverte et démocratique».
20:25
0
Nicolas Sarkozy reconnait toute sa responsabilité dans cette défaite. Il en tirera toutes les conséquences. Pour lui, «avoir des valeurs, c'est les vivre».

Il promet à ses partisans qu'il restera un des leurs toute sa vie, malgré la nouvelle époque qui s'ouvre.
20:23
0
Il souhaite bonne chance à François Hollande dans les défis qui l'attendent. Il remercie la France et les Français pour l'«honneur qu'ils lui ont fait pendant 5 ans». Nicolas Sarkozy avoue qu'il n'oubliera jamais ses cinq années. Il dit tout son amour pour la France et les Français.
20:21
0
Nicolas Sarkozy s'adresse à ses partisans. Il admet sa défaite et demande le respect du nouveau président.
20:20
0
Martine Aubry redit les mesures que François Hollande a prévues et sa confiance au nouveau président. Elle dit que dès demain: elle sera au travail.
20:18
0
En direct sur TF1, la porte-parole de l\'UMP Nathalie Kosciusko-Morizet a admis la défaite de l'UMP, mais refuse de parler de raz-de-marée.
20:15
0
Sur TF1, Marie, jeune militante PS, dit qu'«elle attendait ça depuis ses 17 ans». Elle est venue très tôt, car elle voulait vivre à fond les choses et suivra les militants du PS jusqu'à la Bastille.
20:13
0
Le sénateur socialiste David Assouline a prévenu dimanche soir qu'après l'élection de François Hollande à la présidence de la République, «on sait que ça va être difficile», disant ne pas s'attendre à un état de grâce.

Le secrétaire national du PS à la communication et à la mobilisation juge cependant qu'avec cette élection, il peut y avoir «un moment de confiance pour ceux qui vont gouverner». Et de souligner qu'il «va falloir d'abord créer de la richesse pour pouvoir la redistribuer». En tout cas, M. Hollande «va vouloir très vite organiser l'alternance», former une équipe.
20:12
0
«Quelle émotion ce soir, ça faisait longtemps», a dit Martine Aubry, la première secrétaire du Parti socialiste sur le plateau de TF1. «Ce n'est pas fini, il reste les législatives», a tempéré la porte-parole de l'UMP Nathalie Kosciusko-Morizet, relayée par la RTS.
20:11
0
La stratégie mise en place par Patrick Buisson, conseiller de Nicolas Sarkozy, est «un échec total», a déclaré le secrétaire national de l'UMP chargé de la presse et des médias, David-Xavier Weiss, continue Le Soir. «C'est surtout à M.Buisson que nous devons la défaite de la droite par le refus de toute ouverture voire de tout débat sur les sujets de société comme le mariage gay, le droit de vote des étrangers aux élections locales ou encore l'euthanasie», accuse-t-il.
20:09
0
Nicolas Sarkozy a demandé aux ténors UMP qu'il recevait à l'Elysée à «rester unis», rapporte Le Soir.

«Je ne mènerai pas cette campagne », a-t-il déclaré en lisant à ces responsables (François Fillon, Alain Juppé, Jean-François Copé, Xavier Bertrand…) la déclaration qu'il allait prononcer dans la soirée à la Mutualité.
20:01
0
Le maire de Tulle, un ami de 30 ans de François Hollande, est ému aux larmes, dit JSSNews. «Je suis sans voix. Il faut que les Français se rassemblent pour la France. François a réagit en levant les bras vers le ciel. Il n’a pas pleuré. Il a embrassé sa compagne.»
19:56
0
C'est officiel, François Hollande est élu président de la République française avec 51,9% des voix selon l'estimation de 20h. Nicolas Sarkozy recueille 48,1% des suffrages.
19:49
0
Contacté par 20 minutes, le people Vincent Mc Doom estime que la victoire de Hollande est avant tout un vote sanction contre le président sortant: « Les gens n'ont pas voté pour François Hollande mais contre Nicolas Sarkozy. C'est un vote de sanction. Pas contre sa politique - qui n'était pas si mauvaise en soi - mais contre l'homme qu'il est. François Hollande a promis beaucoup de choses, ça va être difficile de faire tout ce qu'il a annoncé en cinq ans. A mon avis, s'il est élu, il subira le même sort que Nicolas Sarkozy: il ne fera pas deux mandats.»
19:46
0
A un quart d’heure de la révélation officielle des résultats, de nombreuses personnes crient et klaxonnent dans les rues de Paris. A la mutualité, les supporters de Nicolas Sarkozy y croient toujours et maintiennent une ambiance enflammée, dit JSSNews.
19:43
0
Les seconds tours des huit élections présidentielles disputées en France depuis 1965 ont été généralement relativement serrés. La victoire la plus large dans un duel droite- gauche classique a été obtenue par le général de Gaulle en 1965 face à François Mitterrand.

L'élection la plus serrée fut celle de 1974, qui s'est jouée à environ 400'000 voix. Il y a eu deux duels atypiques droite-droite en 1969 et droite contre extrême-droite en 2002. Voici un rappel des résultats :

1965: Charles de Gaulle 55,2% - François Mitterrand 44,8% (participation de 82,0%)

1969: Georges Pompidou 58,2% - Alain Poher 41,8% (participation de 64,43%)

1974: Valéry Giscard d'Estaing 50,8% - François Mitterrand 49,2% (participation de 86,2%)

1981: François Mitterrand 51,8% - Valéry Giscard d'Estaing 48,2% (participation de 83,4%)

1988: François Mitterrand 54% - Jacques Chirac 46% (participation de 81%)

1995: Jacques Chirac 52,6% - Lionel Jospin 47,4% (participation de 74,9%)

2002: Jacques Chirac 82,2% - Jean-Marie Le Pen 17,8% (participation de 75,4%)

2007: Nicolas Sarkozy 53,1% - Ségolène Royal (PS) 46,9% (participation de 80,04%)

2012: François Hollande 52-53,3%- Nicolas Sarkozy 46,7-48% (participation de 81%) provisoire
19:33
0
«Merkollande», un mariage de raison qui pourrait faire ses preuves

Angela Merkel ne souhaitait pas sa victoire. Mais le socialiste François Hollande, vainqueur de la présidentielle française, et la chancelière conservatrice n'ont d'autre choix que de s'entendre et pourraient même former un tandem harmonieux, estimait-on dimanche à Berlin, selon l'AFP.

En clamant son intention de renégocier le pacte budgétaire européen durant la campagne électorale en janvier, François Hollande a sans doute gagné des suffrages en France, mais il a terni son image en Allemagne.

Des journalistes l'ont jugé «populiste». Mme Merkel et son gouvernement se sont interrogés sur ses intentions réelles, craignant une remise en cause de leur politique de rigueur en Europe.

«Sa déclaration sur le traité budgétaire n'a pas été comprise» en Allemagne, où le sujet est sensible, reconnaît un diplomate. Mais un travail d'explication a été accompli, avec deux ou trois rencontres entre collaborateurs de M. Hollande et de Mme Merkel à Berlin ces dernières semaines.

Depuis, le malentendu semble levé. François Hollande a imposé une image de social-démocrate réaliste et pro-européen. «La peur de Hollande s'amenuise à la chancellerie», titrait vendredi le quotidien Süddeutsche Zeitung.

Même si l'épisode n'est pas clos, chacun s'accorde que les deux moitiés du couple moteur de l'Union européenne n'auront d'autre choix qu'un compromis rapide, sous la pression des partenaires européens et des marchés financiers.
19:28
0
Vox populi

L'ancien conseiller national valaisan et binational franco-suisse Léonard Bender a réagi à la victoire annoncée de François Hollande: « C’est un résultat plus serré qu’annoncé depuis plusieurs mois. Avec un taux de participation qui frise les 80%, le résultat s’impose de lui-même. Il faut s’incliner devant la décision souveraine du peuple français. Le quinquennat par définition expose davantage le président sortant. A l’époque du septennat, les Premiers ministres pouvaient tenir le rôle de fusibles. C’est désormais l’heure de l’alternance régulière.»
19:25
0
Un «énorme soulagement»

L'élection de François Hollande à la présidence de la République représente «un nouveau moment historique après 1981, si les chiffres se confirment», estime Charles Beer. Pour le conseiller d'Etat socialiste genevois, «c'est un énorme soulagement et une grande joie». Le ministre genevois de l'instruction publique se trouvait dimanche soir au siège du Parti socialiste français, rue de Solférino, à Paris.

Interrogé par l'ats, il a affirmé que l'élection de M. Hollande amènerait «bien évidemment» des «changements», en France et en Europe. La construction européenne devrait ainsi devenir plus économique et plus sociale, selon lui. Cette élection marque aussi «un coup d'arrêt» pour une droite européenne «qui, au-delà des très fortes inégalités, est décomplexée sur la question des privilèges», assure-t-il.

Du point de vue suisse et genevois, M. Beer prévoit «un certain nombre de moments importants», notamment au niveau des négociations européennes sur l'avenir des bilatérales et sur le secret bancaire. Il va toutefois falloir entrer dans une «vraie négociation», ce qui n'était pas forcément possible avec M. Sarkozy, ajoute-t-il.
19:15
0
Jérémy Sebbane membre de l'équipe de campagne de François Hollande se confie à notre envoyé spécial à Paris: «Enfin on l'a fait, dit-il entre deux accolades avec d'autres socialistes. La campagne a été très longue on a cru qu'il y aurait des trous d'air, des hésitations, mis François Hollande a tracé un cap et les Français l'ont suivi. Maintenant on espère que la droite républicaine sera réglo en cas de triangulaires aux législatives avec le FN. Il faut que chacun prenne ses responsabilités»
19:05
0
Le socialiste François Hollande a été élu dimanche président français, recueillant entre 52 et 53,3% des suffrages au second tour de la présidentielle, d'après les estimations de quatre instituts de sondages, relayés par l'AFP.

Selon les instituts CSA, TNS Sofres et Ipsos, François Hollande a obtenu 52% des voix contre 48% à son rival, le président sortant Nicolas Sarkozy. Les estimations de Harris Interactive variaient entre 52,7 et 53,3% en faveur du candidat socialiste. «C'est un très grand bonheur», a commenté le porte-parole du parti socialiste Benoit Hamon.
19:03
0
François Hollande s’exprimera vers 20h30 ou 20h45, comme le fait en général le vainqueur, selon JSSNews.
19:02
0
Notre envoyé spécial à Paris a recueilli des réactions de militants: «C'est une grande respiration pour tout le pays, avec la fin de la division, lâchent Sébastien et Mathieu militants au PS depuis plus de 10 ans. La crise demeure violente mais les efforts à faire se feront avec justice. Le ras-le-bol qui s'est exprimé à cette élection montre que les Français ont beaucoup trop souffert. Il faudra gouverner sans esprit de revanche. L'objectif maintenant c'est d'avoir une vague rose pour les législatives pour pouvoir gouverner avec le plus de marge possible».
18:57
0
François Hollande est élu président avec 52 à 53,3% des voix. D'après l'AFP, ces chiffres sont des estimations basées sur les premiers dépouillements des bureaux de vote qui ont fermé à 18H00.
18:54
0
Une estimation TNS-Sofres donne François Hollande vainqueur avec 53,4% des voix.
18:54
0
D’après des membres de l’entourage de Nicolas Sarkozy cités par la RTS, François Hollande obtiendrait 53% des voix, contre 47% pour le président sortant.
18:25
0
Selon le Soir, le rassemblement UMP place de la Concorde est annulé.
18:19
0
Notre correspondant à Paris nous informe que le premier sondage distribué aux partis donne François Hollande vainqueur avec 52.6 % des voix.
18:01
0
Notre correspondant à Paris rapporte que, devant le siège du PS, rue de Solférino, les militants sont arrivés dans une ambiance de délire. Ils chantent déjà «on va gagner».
17:55
0
Un sondage TNS-Sofres donne François Hollande à 55% et Nicolas Sarkozy 45%. Le site de JSSNews, qualifiant ses sources d'excellentes, se lance à prédire que François Hollande est élu avec 52% des voix.
Vidéo0251222
Notre correspondant à Paris, rapporte que devant le siège du PS, rue de Solférino, les militants sont arrivés dans une ambiance de délire. Ils chantent déjà «on va gagner».
17:50
0
Notre correspondant à Paris, rapporte que devant le siège du PS, rue de Solférino, les militants sont arrivés dans une ambiance de délire. Ils chantent déjà «on va gagner».
17:40
0
Des morts qui votent?

Le Figaro rapporte que le PS soupçonne l'UMP corse d'avoir fait voter des personnes décédées.Le PS dit avoir porté une réserve concernant les votes matérialisés par deux signatures inscrites sur le registre d'émargement du bureau centralisateur n°1, présidé par le maire Georges Mela (UMP), au motif que les personnes correspondant à ces signatures étaient décédées. «J'ai été alerté vers 10h30 qu'un assesseur de Nicolas Sarkozy avait émis ces paraphes. L'assesseur du PS s'est aperçu que les deux électeurs étaient décédés et que c'était donc deux faux. Nous le mentionnerons sur le procès-verbal», a dit Jean-Marc Ciabrini, mandataire de François Hollande en Corse.

17:29
0
Le taux de participation sur l’ensemble de la journée serait de 81-81,5%, selon deux estimations d’instituts de sondage (Ifop-Fiducial et Harris Interactive). Le taux de participation final avait été de 83,97% en 2007.
17:20
0
Selon notre correspondant à Paris, François Hollande ne passera pas par le siège du PS dimanche. Après une déclaration prévue quelques minutes après 20 heures, le socialiste devrait quitter Tulle pour rejoindre Pars. Il est attendu à son siège de campagne puis il rejoindra directement la Bastille où une fête est organisée.
17:08
0
D’après nos sources présentes au QG du Parti Socialiste, un nouveau sondage réalisé à 17h donnerait François Hollande gagnant à 53%. Certaines personnes haut placées du parti pensent même que ce chiffre pourrait atteindre les 54%. Par ailleurs, d’après nos informations, la plupart des gens présents au quartier général ont le sourire.
16:59
0
Le site JSSNews estime la participation à 16 heures à 71.96%
16:48
0
Les préparatifs vont bon train

Dans l'équipe de campagne de François Hollande, peu d'informations filtrent sur l'organisation de la fête qui suivra l'éventuelle victoire du candidat socialiste, rapporte Le Figaro. Le début de soirée du candidat se passera à Tulle, où il aura voté et passé tout le week-end. François Hollande s'exprimera peu après 20h sur la place de la Cathédrale de la préfecture corrézienne, quel que soit le résultat. Il partira ensuite pour Paris et devrait se rendre place de la Bastille avec ses partisans en cas de victoire, une information que son équipe de campagne se refuse toutefois à confirmer officiellement.

Mais à Paris, les préparatifs semblent avoir déjà commencé. Sur cette place symbolique, où la victoire de François Mitterrand avait été célébrée en 1981, des ouvriers en gilet fluorescent montés sur des mini-grues installaient samedi des projecteurs sur les lampadaires devant l'Opéra. Des empilements de barrières métalliques grises étaient placés sur différents coins de la place, y compris au pied de la colonne. Cinq mini-chapiteaux blancs ont été montés sur les trottoirs, auxquels s'ajoute une structure plus grande installée sur le terre-plein central du boulevard Richard-Lenoir. Aucun employé interrogé n'a cependant confirmé que ces structures étaient destinées à la soirée électorale. Selon les informations du Figaro, le PS a réservé un camion qui servirait de scène à François Hollande et aux autres intervenants.
La Concorde pour Sarkozy, comme en 2007

Au siège du Parti socialiste, rue de Solferino, 1200 journalistes de toutes nationalités, notamment Coréens, Israéliens, Danois, Japonais, Russes, Américains, avaient demandé une accréditation pour y suivre la soirée présidentielle, mais, faute de places suffisantes, seuls 600 ont pu l'obtenir, selon le service de presse. Dans cette rue proche du Musée d'Orsay, un praticable de 20 mètres, plus long qu'au premier tour, sera installé, permettant l'installation de 20 pieds de caméra et un grand écran de 17m2 barrera cette artère qui sera fermée à la circulation pour accueillir militants et sympathisants. Le boulevard Saint-Germain pourrait être également fermé en cas d'affluence.

Pour sa part, Nicolas Sarkozy, là aussi quel que soit le résultat, interviendra à la Mutualité devant les militants et supporters, et en cas de victoire, ira ensuite à la Concorde, a indiqué son entourage. Sur la place, cinq mini-grues, à l'arrêt, étaient stationnées samedi à la sortie du jardin des Tuileries, où touristes et familles se promenaient en nombre samedi après-midi. Deux vastes zones entre le parc et les voies de la place étaient délimitées par des barrières métalliques. L'équipe de campagne du candidat UMP a réservé un camion podium, qui sera tout de suite opérationnel si c'est nécessaire, avec un système de sonorisation et une scène.
16:45
0
A Londres, la «sixième ville française», avec plus de 300'000 résidents français, des centaines de votants font la queue.
16:39
0
Le leader centriste du Modem, François Bayrou, a annoncé qu'il ferait une déclaration dimanche soir, depuis son QG de campagne.
16:17
0
Le Premier ministre François Fillon a voté en début d'après-midi à la mairie du VIIe arrondissement de Paris. Il a indiqué qu'il se rendrait dans la soirée à la Mutualité, où Nicolas Sarkozy doit faire une déclaration devant les militants UMP. «Et même à la Concorde», a lancé le Premier ministre. En cas de victoire du président sortant, ses supporters doivent en effet s'y rassembler, comme ils l'avaient fait le soir de son élection en 2007.
16:02
0
Bernadette Chirac, la femme de l'ancien président Jacques Chirac, a déclaré qu'elle pensait que Nicolas Sarkozy allait gagner. Elle affirme qu'il a fait une bonne campagne et bien géré la crise.
15:55
0
Selon le site JSSNews, qui cite ses sources à l'Elysée, Nicolas Sarkozy serait au courant des premières estimations officielles.
15:51
0
Coup de fil Franco-Allemand

Le socialiste François Hollande, s'il est élu président français dimanche, devrait avoir dans la soirée un échange avec la chancelière allemande Angela Merkel, a indiqué un de ses plus proches ami, Jean-Marc Ayrault, le maire de Nantes (ouest).

Jean-Marc Ayrault, qui s'exprimait après avoir voté pour le second tour de l'élection, a souligné qu'en tant que «conseiller spécial» du candidat socialiste, il avait été «très attentif à la question des relations franco-allemandes, parce que ça va compter tout de suite».

«Dès ce soir je pense, si François Hollande est élu président de la République, il échangera avec la chancelière d'Allemagne parce qu'il y a là la clé de redressement du l'Europe, de la réorientation de l'Europe dans le sens de la croissance, dans le sens de la compétitivité, de la protection», a-t-il déclaré aux journalistes.

«Sur ce sujet-là, je me suis investi beaucoup parce que je pense qu'il y a une partie des problèmes de la France et de l'Europe qui dépendent des décisions très importantes qui seront prises», a ajouté Jean-Marc Ayrault, donné comme un possible Premier ministre de François Hollande.

Angela Merkel a soutenu le président sortant Nicolas Sarkozy, conservateur comme elle, et elle a refusé de rencontrer pendant la campagne électorale François Hollande, qui s'oppose au traité de discipline budgétaire négocié au début de cette année entre Européens pour tenter de juguler la crise de l'euro.

François Hollande souhaite que les disciplines budgétaires soient complétées par un pacte de croissance, comprenant notamment des investissements européens pour de grands projets industriels ou environnementaux.
15:25
0
Un des bureaux de vote vandalisés à Marseille a été tagué de menaces de mort envers le député de la circonscription concernée.

Plusieurs bureaux de vote ont été vandalisés dans la nuit de samedi à dimanche, sans retarder toutefois leur ouverture pour le second tour de la présidentielle, a-t-on appris auprès de la mairie et du député UMP Renaud Muselier.
14:58
0
La Suisse romande se mobilise. Le Consul général de France, Bruno Perdu, a fait le point avec 20 minutes à 14:

«Dans toute la Suisse romande, les gens votent beaucoup. Au 1er tour, on pouvait voir parfois des queues. Là, on assiste plutôt à un flux continu, plus dense, ce qui présage une importante participation. Les 130'000 électeurs de Suisse romande ont pris la dimension de ce rendez-vous.»

En Suisse romande, 71 bureaux de vote ont été ouverts pour accueillir la plus importante communauté française hors de France au monde. Au 1er tour, la participation était de 10 points supérieure à celle des autres postes de l'étranger (près de 50%). Les résultats définitifs de Suisse romande seront connus demain matin.
14:49
0
Selon nos informations, la tendance annoncée se précise: François Hollande obtiendrait 52,5% et Nicolas Sarkozy 47,5%(BVA, Ipsos, OW) D'autres instituts annoncent Hollande 53,5%-Sarkozy 46,5%(TNS)ou encore Hollande 53%-Sarkozy 47%(CSA,Ifop,Harris).
14:41
0
La Guadeloupe a vu la participation exploser au second tour. Elle est passée de 47 à 61,8%.
14:23
0
Idem pour Lille, autre place forte socialiste, qui voit la participation baisser de 3% par rapport au premier tour.
14:21
0
A Toulouse, bastion de la gauche, la participation a baissé de 3% par rapport au premier tour, selon JSSNews.
13:39
0
Selon plusieurs médias suisses, François Hollande serait élu avec 52,5 à 53% des voix. Ils se basent sur des sondages effectués à la sortie de bureaux de vote.
13:50
0
Selon un sondage sortie des urnes au Japon, relayé par des sites internet francophone. Nicolas Sarkozy flirte avec les 50% à Kyoto et à Tokyo (entre 49 et 50 %)
13:48
0
Candidate défaite par Nicolas Sarkozy en 2007, Ségolène Royal a voté dimanche à La Rochelle.
13:43
0
Valérie Trierweiler a remercié sur son compte Twitter une amie ayant voté par procuration pour elle. Elle se trouve en effet à Tulle aux côtés de François Hollande. "Merci à mon amie Karine d' avoir voté en mon nom pour ce deuxième tour de l'élection présidentielle si particulière pour moi."
13:28
0
DSK a voté aux alentours de 13 heures dans son fief de Sarcelles. Jean François Copé a lui voté à Meaux. Enfin Marine Le Pen vient de quitter son bureau de vote : elle a voté dans un bureau vide de tout électeur
13:16
0
Voici les résultats officiels pour l'Outre-Mer, d'après une source du ministère de l'Intérieur: St-Pierre-et-Miquelon 65,31%(FH)/34,69% (NS)
Martinique 68,46% (FH)/31,54% (NS)
Guadeloupe 71,93% (FH)/28,07% (NS)
Guyane 62% (FH)/38% (NS)
St-Martin 51,5% (FH)/48,5% (NS)
St-Barthélémy 17,3% (FH)/82,7% (NS)
Montreal 57,74% (FH)/42,26% (NS)
New York 37,5% (FH)/62,5% (NS)
13:11
0
Nicolas Sarkozy aurait gagné au Venezuela (72%) et au Salvador(70%)
12:57
0
Au Costa Rica, les Français ont voté à 55,9% pour Nicolas Sarkozy.
12:51
0
La première secrétaire du Parti socialiste Martine Aubry a voté dimanche en fin de matinée dans une école de Lille pour le deuxième tour de l’élection présidentielle, sereine et confiante, mais appelant à rester « concentrés » jusqu’à l’issue du vote.
12:24
0
Des sondages annonçant une victoire de François Hollande par 53% des voix circulent déjà sur les réseaux sociaux et certains sites francophones. Ils ne paraissent cependant pas très fiables car les instituts, qui se sont engagés à ne pas effectuer de sondage sortie des urnes, n'ont jamais livré de résultats avant, au moins, le milieu d'après-midi. Ces sondages livrent de plus exactement les mêmes chiffres que les deux dernières enquêtes publiées vendredi après-midi.
12:14
0
A l'étranger François Hollande l'emporterait au Pérou (55%), en Argentine (51,7%), en Colombie (58,82%) et au Honduras (56%). Par ailleurs la ville de Toronto au Canada aurait aussi voté pour le socialiste (ce qui n'était jamais arrivé auparavant). Nicolas Sarkozy l'emporterait pour sa part au Mexique (53,7%), au Brésil (53%) mais François Hollande serait devant à Rio et Brasilia , au Costa Rica (53,9%) et au Chili (56%).
12:07
0
A midi, la participation au second tour de l'élection est de 30,66%, selon le ministère de l'Intérieur.
12:05
0
A St-Pierre-et-Miquelon François Hollande obtiendrait 65,31% contre 34,69% pour le président candidat. Enfin à Wallis-et-Futuna, le socialiste obtiendrait 65%.
12:02
0
François Hollande en tête en Nouvelle-Calédonie. Il obtient 78% contre 22% pour le président sortant
11:52
0
Nicolas Sarkozy a voté dans le XVIe arrondissement de Paris.
11:50
0
Alors qu'on lui demandait, à son arrivée, comment il se sentait, François Hollande a répondu: «Comme un dimanche de second tour». Il venait de passer un assez long moment à saluer les badauds attroupés le long de barrières, tandis qu'une foule de journalistes l'attendait. Interrogé sur son état d'esprit, après le vote, il a répondu: «Votant, voilà mon état d'esprit. Je souhaite qu'il y'en ait beaucoup comme moi qui fassent ce geste», a-t-il dit. Vous avez bien dormi ? «Oui, brièvement». «Ca va être une longue journée, après je ne sais pas si ça va être une belle journée, ce sont les Français qui vont en décider. Pour une partie d'entre eux ce sera forcément une belle journée, pour d'autres non.», a-t-il ajouté.
11:49
0
Plusieurs bureaux de vote ont été vandalisés à Marseille dans la nuit de samedi à dimanche, sans retarder toutefois leur ouverture pour le second tour de la présidentielle, a-t-on appris auprès de la mairie et du député UMP Renaud Muselier.
11:44
0
Nicolas Sarkozy arrive dans le lycée du XVIe arrondissement dans lequel il doit voter.
11:38
0
A St-Martin le score serait très serré. Le candidat socialiste obtiendrait 51,5% contre 48,5 pour Nicolas Sarkozy.
11:31
0
En Israël, selon un sondage sortie des urnes le candidat de l'UMP obtiendrait environ 85% des voix.
11:26
0
A Montréal, au Canada François Hollande l'emporterait avec 57,74% des voix contre 42,26% à soin rival. A New-York par contre, Nicolas Sarkozy recueillerait 62,5% contre 37,5% pour le socialiste.
11:20
0
Les premiers chiffres des DOM-TOM sont tombés.

En Martinique, François Hollande (FH) recueillerait 68,4% contre 31,5% pour Nicolas Sarkozy (NS). En Guadeloupe FH 71,9% / NS 28%. En Guyane FH 62% / NS 37,9%. En St-Barthélemy FH 17,3% / NS 82,7%
11:16
0
Un peu partout en France comme dans les DOM-TOM la mobilisation semble très importante. Les premiers chiffres officiels de la participation devrait tomber vers 12 heures.
10:54
0
Selon un dernier sondage communiqué par le correspondant de Sky News à Paris, Andrew Wilson, le score de François Hollande serait de 52% et celui de Nicolas Sarkozy de 48%.
10:47
0
Plusieurs sms ont circulé samedi concernant le 2nd tour: "Information importante du ministère de l'Intérieur. Afin d'éviter l'engorgement des bureaux de vote, veuillez prendre note des changements suivants : les électeurs de François Hollande devront se rendre aux urnes le dimanche 6 mai, pour ceux de Nicolas Sarkozy, le lundi 7 mai". Ce texto existe aussi dans l'autre sens appelant les électeurs de François Hollande a se rendre aux urnes lundi. Il s'agit bien évidemment d'un gag.
10:37
0
Nicolas Sarkozy est lui attendu vers 11h30 dans un bureau de vote du XVIe arrondissement de Paris (ouest de la capitale).
10:34
0
François Hollande est le premier des deux finalistes à avoir voté dans sa ville de Tulle. Il devrait ensuite déjeuner avec sa compagne Valérie Trierweiler et les membres de son équipe de campagne dans une brasserie de la ville de Corrèze.
10:31
0
Jean-Luc Mélenchon, candidat du Front de gauche a voté à Paris peu après 10 heures du matin.
10:26
0
François Bayrou est le premier des candidats éliminés au premier tour à avoir voté. Il a accompli son devoir citoyen à Pau (sud-ouest). Le candidat centriste a annoncé jeudi soir à l'issue du débat d'entre-deux tours qu'il soutenait François Hollande.
10:16
0
En Nouvelle-Calédonie, peu avant 17 heures, le taux de participation au second tour était de 56,39%, soit une hausse de quatre points par rapport au premier tour, selon les chiffres diffusés par le Haut-commissariat de la République.
10:12
0
Le site internet d'Europe 1 croit savoir qu'un chapiteau sera monté dimanche dès 18h place de la Bastille en vue d'un rassemblement pour François Hollande, et ce quel que soit le résultat du second tour de la présidentielle.
10:10
0
Nicolas Sarkozy est aussi passé en fin de journée à son quartier général à Paris pour remercier son équipe de campagne. Le président-candidat, sans cravate, chemise bleue et écharpe noire, a été accueilli sous la pluie par quelques centaines de personnes criant "Sarko président".
10:05
0
samedi pour la dernière journée avant le vote, Nicolas Sarkozy a passé une partie de son temps à l'Elysée avant de rejoindre sa compagne Carla Bruni-Sarkozy à son domicile. De son côté, François Hollande était dans sa ville de Tulle (Corrèze). Il a notamment pris un bain de foule au marché.
10:03
0
Les bureaux de vote ont ouvert à 8 heures en France métropolitaine. Auparavant les Français de l'étranger et ceux habitant dans les DOM-TOM ont déjà accompli leur devoir citoyen.
09:59
0
Bonjour et bienvenus pour suivre le second tour de l'élection présidentielle française.
Sur ce sujet
Une faute?
Signalez-la nous!
Envoyer

(ap)

Fragen und Antworten rund um die Kommentar-Funktion
«Warum dauert es manchmal so lange, bis mein Kommentar sichtbar wird?»

Unsere Leser kommentieren fleissig - durchschnittlich gehen Tag für Tag 4000 Meinungen zu allen möglichen Themen ein. Da die Verantwortung für alle Inhalte auf der Website bei der Redaktion liegt, werden die Beiträge vorab gesichtet. Das dauert manchmal eben einige Zeit.

«Gibt es eine Möglichkeit, dass mein Beitrag schneller veröffentlicht wird?»

Wer sich auf 20 Minuten Online einen Account zulegt und als eingeloggter User einen Beitrag schreibt oder auf einen Kommentar antwortet, der wird vorrangig behandelt. Hat ein eingeloggter User bereits viele Kommentare verfasst, die freigegeben wurden, so werden seine neuen Beiträge mit oberster Priorität behandelt.

«Warum wurde mein Kommentar gelöscht?»

Womöglich wurde der Beitrag in Dialekt verfasst. Damit alle deutschsprachigen Leser den Kommentar verstehen, ist Hochdeutsch bei uns Pflicht. Sofort gelöscht werden Beiträge, die Beleidigungen, Verleumdungen oder Diffamierungen enthalten. Auch Kommentare, die aufgrund mangelnder Orthografie quasi unlesbar sind, werden das Licht der Öffentlichkeit nie erblicken. (oku)

«Habe ich ein Recht darauf, dass meine Kommentare freigeschaltet werden?»

20 Minuten ist nicht dazu verpflichtet, eingehende Kommentare zu veröffentlichen. Ebenso haben die kommentierenden Leser keinen Anspruch darauf, dass ihre verfassten Beiträge auf der Seite erscheinen.

Haben Sie allgemeine Fragen zur Kommentarfunktion?

Schreiben Sie an feedback@20minuten.ch
Hinweis: Wir beantworten keine Fragen, die sich auf einzelne Kommentare beziehen.

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les derniers commentaires

  • SAPPEY Elisabeth le 08.05.2012 19:52 Report dénoncer ce commentaire

    Les euros et les francs

    Dites je me prends les pieds ds le tapis entre les francs et les euros !!!!!! 78 516 correspondent à 94 000 fr et 6 543 = 7 800 fr Comment on compte ? Mais bon je suis une mamie alors.....

  • gy_ko le 07.05.2012 19:50 Report dénoncer ce commentaire

    Bla bla bla

    quelqu'un qui à le courage d'essayer de changer les mentalités, et tous ces commentaires... Messieurs, mesdames, vous qui semblez connaître toutes les solutions, dites moi pourquoi vous voulez persister dans un système qui à déjà montré ses limites ? Qu'avez vous à proposer ? Marre de tout ces commentaires de gens frustrés qui ne sont jamais fatigués de critiquer leur voisins. Holland n'a certainement pas de baguette magique, j'espère simplement qu'il aura le courage de ses convictions..

    • prenom le 08.05.2012 19:17 Report dénoncer ce commentaire

      Nomprénom

      Qu il tienne ses nombreuses promesses...déjà!

  • Gilles le 07.05.2012 19:13 Report dénoncer ce commentaire

    Oui mais...

    Ce qui est un peu ingrat c'est de prendre la place de président en sortie de crise et dire que de toute façon c'était nul. Je pose des questions : - Comment serait la France aujourd'hui si Hollande ou Royale avait présidé entre 2007 et 2012 - Comment juger un bon résultat d'un mauvais en période de reprise économique ? Etant double national j'espère juste que le pays ne va pas se noyer après avoir plongé dans la crise :-/

  • Jean Pat' le 07.05.2012 18:04 Report dénoncer ce commentaire

    Bande de glandeurs

    On est toujours le glandeur de quelqu'un..... Marrant de lire tous ces commentaires français = glandeur / assisté / raleur. Tiens, qu'est-ce qui y a en 1ère page de 20minutes? Ce sont les mêmes qui ont du gueulé contre nos amis les bourbines, les seuls VRAIS travailleurs de la Suisse.....c'est pas la Romandie qui fait de ce pays ce qu'il est.....traiter les français de glandeurs, quand on est romand......c'est presque l'hopital qui se fout de la charité.

    • Romand != francais !!! le 07.05.2012 19:45 Report dénoncer ce commentaire

      @Jean Pat

      Si ca peut vous faire plaisir de penser qu'en Romandie on est des glandeurs bah tant mieux. Pour me mettre à votre niveau on pourrait dis qu'avec la quantité impressionnante de frontalier qu'on peut trouver en suisse romande et surtout à Genève c'est sûr que ca va pas aider. Les suisses allemands eux ont des gens motivés qui viennent bosser...en tout cas bien plus que nos amis français qui adooooorent les grèves ;-).

  • ror olivier le 07.05.2012 18:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    salaire federaux

    c est rien par rapport au salaire honteux de nos conseiller federaux

Immobiliers

powered by

Trouvez des immobiliers

NPA
Loyer à
Pièces à

Trouver des locataires? Passer une annonce maintenant sur homegate.ch