Guerre d'ex-Yougoslavie

27 août 2015 21:42; Act: 27.08.2015 21:49 Print

Naser Oric inculpé pour crimes de guerre

L'ex-officier bosniaque, commandant de Srebrenica, et un de ses hommes ont été inculpés jeudi en Bosnie pour crimes de guerre, a annoncé le parquet bosnien à Sarajevo.

storybild

Naser Oric avait été interpellé à Genève, en juin. (Photo: AFP/Elvis Barukcic)

Sur ce sujet
Une faute?

Naser Oric et son coaccusé sont poursuivis pour le meurtre de trois prisonniers de guerre serbes perpétrés dans l'est de la Bosnie en 1992. L'ex-commandant bosniaque âgé de 48 ans avait été arrêté le 10 juin à la douane de Thônex-Vallard (GE). L'ancien commandant militaire de la région de Srebrenica était réclamé à la fois par Sarajevo et Belgrade pour des crimes de guerre présumés commis en 1992.

Arrivé à Sarajevo, il a été interrogé par un procureur et ensuite remis en liberté par un juge qui a ordonné des mesures de restriction de ses mouvements, a annoncé la radio nationale.

L'arrestation de Naser Oric en Suisse avait provoqué la colère des hommes politiques musulmans en Bosnie et des associations des familles de victimes du massacre de Srebrenica.

Terrible tuerie

Quelque 8000 hommes et garçons musulmans ont été tués à Srebrenica par les forces serbes bosniennes peu avant la fin de la guerre de Bosnie, la pire tuerie en Europe depuis la Seconde Guerre mondiale. Ce massacre a été qualifié de génocide par la justice internationale.

M. Oric avait été condamné en 2006 à deux ans de prison par le Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie (TPIY), pour ne pas avoir empêché des mauvais traitements et des meurtres à l'encontre de la population serbe à Srebrenica pendant le conflit. Mais il a été acquitté en appel en 2008.

(ats)