France

29 mai 2013 09:47; Act: 29.05.2013 16:17 Print

Premier mariage gay célébré à Montpellier

La première union d'un couple homosexuel sera célébrée mercredi en France, concrétisant une réforme de société portée par la gauche.

storybild

La France est le quatorzième pays au monde à reconnaître le mariage homosexuel. (Photo: Keystone/AP)

Sur ce sujet
Une faute?

L'effervescence régnait mercredi à Montpellier (sud) où devait être célébré en fin d'après-midi le premier mariage d'un couple homosexuel en France, un mois après le vote de la loi qui a donné lieu à un mouvement d'opposition de grande ampleur et continue de diviser ce pays.

Plus de 500 invités, ainsi que les représentants de 115 médias du monde entier, assisteront au mariage de Vincent Autin, 40 ans, et de Bruno Boileau, 30 ans, un évènement qui concrétise une réforme de société portée par la gauche au pouvoir malgré le rejet d'une bonne partie de la droite et de l'Eglise catholique.

Gouvernement présent

La ministre du droit des femmes et porte-parole du gouvernement, Najat Vallaud-Belkacem, sera présente «à titre privé» à l'échange du consentement des deux hommes, qui aura lieu vers 15H30 GMT dans la plus grande salle de la mairie.

Parmi les invités figure aussi une avocate camerounaise qui défend la cause homosexuelle en Afrique, Alice Nkom.

«C'est un moment historique», a expliqué l'avocate, élue par le New Yorker parmi les huit personnalités ayant fait l'Afrique en 2012.

«Il est temps de parler d'amour»

En couple depuis bientôt sept ans, les deux hommes veulent croire que cette première union va enfin calmer les tensions. «Car après la haine, il est temps de parler d'amour», disent-ils.

Dimanche dernier, de 150'000 à un million d'opposants (selon les évaluations divergentes de la police et des organisateurs) ont manifesté à Paris dans une ultime démonstration de force qui s'est terminée par de violents incidents avec les forces de l'ordre provoqués par des groupuscules d'extrême droite.

Entre 50 et 100 policiers devaient être mobilisés et un escadron de gendarmerie mobile - 80 hommes - placé en réserve pour assurer la sécurité de la cérémonie.

Surprise du buzz

La loi ouvrant le mariage et l'adoption aux couples homosexuels, promesse de campagne du président socialiste, a été votée par le Parlement le 23 avril et promulguée le 18 mai par François Hollande après sa validation par le Conseil constitutionnel. Le décret d'application a été publié mardi au Journal officiel.

«On est le 14e pays à reconnaître le mariage homosexuel», a souligné à l'AFP la maire socialiste de Montpellier Hélène Mandroux, qui présidera la cérémonie, surprise que celle-ci fasse «autant de buzz».

«Si les journalistes viennent aussi nombreux, c'est peut-être parce qu'ils ont été surpris par la réaction des anti. Ils ont été étonnés que dans le pays des droits de l'Homme il puisse y avoir de la violence. J'espère qu'ils retiendront de ce mariage que la France a avancé sur le plan sociétal», a-t-elle ajouté.

(afp)