éducation

19 décembre 2011 09:39; Act: 19.12.2011 11:42 Print

Quand Twitter donne le goût de lire et d'écrire

Dans une classe d'élèves de 7-8 ans, une prof utilise Internet comme moyen de motivation à l'apprentissage. Explications.

storybild

Depuis septembre, l'institutrice Céline Lamare intègre des séances de «tweets» à ses leçons. (photo: AFP)

Une faute?
Signalez-la nous!
Envoyer

Une forêt de doigts levés pour la lecture à haute voix et pour les exercices d'écriture... Seul Twitter suscite de telles réactions chez les enfants d'une école de Seclin (nord de la France), l'une des premières du pays à utiliser le site de micro-blogging. «Sur Twitter, il y a l'image et le son, mais ça n'enlève pas l'intérêt des élèves pour l'écriture, au contraire», sourit Céline Lamare, institutrice.

Depuis septembre, la prof intègre aux cours des séances de «tweets»: ces courts messages instantanés de 140 caractères maximum sont échangés par les abonnés du réseau social Twitter. Ils sont parfois accompagnés de photos et de vidéos. Chaque matin, l'institutrice allume le tableau interactif, qui remplace depuis la rentrée le traditionnel tableau noir. Les tweets d'autres classes, françaises, belges et canadiennes s'affichent. Presque tous les enfants sont volontaires pour les lire à haute voix.

La photo d'un paysage enneigé postée du Canada suscite l'enthousiasme des enfants, qui tentent de traduire la phrase en anglais qui l'accompagne. «Pendant la journée, s'il se passe quelque chose d'intéressant sur Twitter, on prend dix minutes pour l'expliquer, tant que ça ne perturbe pas le fonctionnement normal de la classe», explique Mme Lamare. Les enfants se mettent ensuite à rédiger des messages pour leurs correspondants, ou à leur préparer des dessins. Des activités très classiques pour des élèves de 7-8 ans, mais qui prennent une nouvelle dimension grâce à Twitter.

D'abord écrits à la main sur un cahier, les messages ne sont envoyés qu'une fois toutes les fautes d'orthographe corrigées. Les phrases simples et courtes («Bonjour, je m'appelle Elise, j'habite à Seclin et j'ai 7 ans»), sont parfaites pour le micro-blogging. «Les 140 caractères de Twitter correspondent très bien à leur niveau», explique Mme Lamare.

Les parents, après une phase d'inquiétude liée à la mauvaise réputation des réseaux sociaux, «parlent maintenant du plaisir des enfants à venir à l'école», assure Céline Lamare.

Les premiers projets scolaires liés à Twitter ont vu le jour il y a deux ans, prévus au départ pour des collégiens. Mais ils se sont étendus à l'école primaire et à l'université.

(afp)

Fragen und Antworten rund um die Kommentar-Funktion
«Warum dauert es manchmal so lange, bis mein Kommentar sichtbar wird?»

Unsere Leser kommentieren fleissig - durchschnittlich gehen Tag für Tag 4000 Meinungen zu allen möglichen Themen ein. Da die Verantwortung für alle Inhalte auf der Website bei der Redaktion liegt, werden die Beiträge vorab gesichtet. Das dauert manchmal eben einige Zeit.

«Gibt es eine Möglichkeit, dass mein Beitrag schneller veröffentlicht wird?»

Wer sich auf 20 Minuten Online einen Account zulegt und als eingeloggter User einen Beitrag schreibt oder auf einen Kommentar antwortet, der wird vorrangig behandelt. Hat ein eingeloggter User bereits viele Kommentare verfasst, die freigegeben wurden, so werden seine neuen Beiträge mit oberster Priorität behandelt.

«Warum wurde mein Kommentar gelöscht?»

Womöglich wurde der Beitrag in Dialekt verfasst. Damit alle deutschsprachigen Leser den Kommentar verstehen, ist Hochdeutsch bei uns Pflicht. Sofort gelöscht werden Beiträge, die Beleidigungen, Verleumdungen oder Diffamierungen enthalten. Auch Kommentare, die aufgrund mangelnder Orthografie quasi unlesbar sind, werden das Licht der Öffentlichkeit nie erblicken. (oku)

«Habe ich ein Recht darauf, dass meine Kommentare freigeschaltet werden?»

20 Minuten ist nicht dazu verpflichtet, eingehende Kommentare zu veröffentlichen. Ebenso haben die kommentierenden Leser keinen Anspruch darauf, dass ihre verfassten Beiträge auf der Seite erscheinen.

Haben Sie allgemeine Fragen zur Kommentarfunktion?

Schreiben Sie an feedback@20minuten.ch
Hinweis: Wir beantworten keine Fragen, die sich auf einzelne Kommentare beziehen.

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les derniers commentaires

  • MD007 le 19.12.2011 16:48 Report dénoncer ce commentaire

    Pourquoi pas

    C'est une méthode comme une autre, cela familiarise les enfants avec des outils qu'ils seront amenés à utiliser dans le futur, et temps qu'ils sont cadrés par l'institutrice il n'y a pas de soucis. C'est quand même plus malin de faire ceci sur Twitter que sur Facebook. Vu que l'engouement pour ces réseaux sociaux diminue fortement avec le temps c'est un bon moyen pour les dégouter de ces outils qui servent surtout a perdre du temps.

  • ciaoale le 19.12.2011 13:01 Report dénoncer ce commentaire

    le progrès

    Je ne suis pas d'accord. ce n'est pas la bonne façon. Nous avons toujours transmis aux enfants de nos pires habitudes, plutôt que de les amener à découvrir le bien en eux et autour d'eux.

    • scotie le 19.12.2011 14:21 Report dénoncer ce commentaire

      Vivre avec son temps

      Il faut accepter la nouvelle technologie et je trouve que c'est une bonne idée!

    • Lynette le 19.12.2011 16:07 Report dénoncer ce commentaire

      Cool.

      Je trouve que c'est une très bonne idée. Il est important de trouver de nouveaux moyens pour motiver les élèves!!!

    • Milpa Bagen le 19.12.2011 16:12 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      Bonne chose

      En quoi twitter est-il le mal? Ces enfants apprennent tôt à communiquer avec d'autre à travers le monde. C'est vraiment le meilleur moyen de justement découvrir tous le bien en eux et autour d'eux

Immobiliers

powered by

Trouvez des immobiliers

NPA
Loyer à
Pièces à

Trouver des locataires? Passer une annonce maintenant sur homegate.ch