Etats-Unis

08 mars 2018 19:53; Act: 09.03.2018 08:04 Print

Tariq Ramadan visé par une nouvelle plainte

Une plainte pour agression sexuelle aurait été déposée à Washington contre l'intellectuel genevois. Il s'agirait de la quatrième qui vise l'islamologue.

Sur ce sujet
Une faute?

L'affaire Ramadan continue de faire des remous. Une nouvelle plainte a été déposée contre Tariq Ramadan aux Etats-Unis, révèle jeudi Libération.

Une Américaine musulmane d'une trentaine d'années a déposé une plainte par téléphone contre Tariq Ramadan dans la soirée du 19 février, pour des faits remontant à la nuit du 30 au 31 août 2013. A cette date, l'intellectuel genevois se trouvait dans la capitale américaine, où il participait au 50e congrès de la Société islamique d'Amérique du Nord.

Selon des détails de la plainte de la jeune femme que le quotidien français a pu consulter, le théologien suisse aurait «placé son pénis dévêtu contre sa poitrine» et l'aurait «touchée au niveau du décolleté», le tout «contre sa volonté».

Le contact avec Tariq Ramadan s'était fait via Facebook. L'accusatrice, qui travaillait pour le Département américain de la Défense et était chargée d'enseigner l'islam aux militaires, avait contacté l'islamologue à cette occasion-là en mars 2012.

Après des échanges de messages suivis de plusieurs mois sans contact, leur correspondance reprend à l'été 2013. Le théologien informe alors la trentenaire de sa présence, fin août, à Washington. Ils se sont vus à ce moment-là.

Mercredi, Tariq Ramadan était visé en France par une troisième plainte pour viols. L'islamologue suisse controversé est déjà inculpé et incarcéré depuis un mois dans l'Hexagone pour des faits similaires.

(cb/nxp)