Ukraine

23 juillet 2013 15:19; Act: 23.07.2013 15:29 Print

Royal Canin sponsorise des combats d'animaux

par Lea Huszno - Le fabriquant français de nourriture pour animaux soutient des combats illégaux entre chiens et ours en Ukraine. Une vidéo de ces combats vient attester les dénonciations d'une ONG.

La vidéo publiée par l'association Quatre Pattes.
Sur ce sujet
Une faute?

Une organisation de protection des animaux, Quatre Pattes, accuse, preuve à l'appui, le fabricant français de nourriture pour chiens, Royal Canin, d'avoir sponsorisé des combats illégaux d’ours en Ukraine au mois d'avril.

Ces compétitions se déroulent sous forme de concours, explique Quatre Pattes dans un communiqué. Pendant plusieurs heures, deux à trois chiens de chasse sont lâchés toutes les 10 minutes afin qu’ils pourchassent un ours brun enchaîné. Ils doivent attaquer et mordre l’ours. Plusieurs hommes contrôlent et limitent chaque mouvement de l'animal et le traînent à travers l’arène. Un juge-arbitre accorde des points à chaque chien.

Les propriétaires des canidés les plus agressifs reçoivent une coupe arborant le logo Royal Canin. Ces compétitions ont lieu 4 à 6 fois par an dans des camps de dressage spéciaux destinés aux chiens de chasse.

Des pratiques révoltantes

L'association de défense des animaux Quatre Pattes et des avocats ukrainiens dénoncent ces pratiques qu'ils considèrent comme de la torture.

Selon des informations de Quatre Pattes, les lois ukrainiennes interdisent toute activité infligeant douleurs et souffrances aux animaux. Les ours ne sont toutefois pas spécifiquement protégés par la législation locale. Ils sont cependant inscrits dans le Livre Rouge (ndlr: livre de protection des animaux) de l'Ukraine et ne sont pas signalés comme animaux de chasse dans la législation relative à cette activité.

Selon des avocats du pays, ce genre de pratiques serait malgré tout illégales en vertu des différents dispositions légales ukrainiennes en vigueur.

Un parrainage imprécis

Contactée par «20 minutes», la filiale suisse de Royal Canin déclare «ne pas être au courant de ce sponsoring allant à l’encontre de leur philosophie». Elle rajoute être atterrée à la vue des images présentées.

La section ukrainienne de Royal Canin confirme le parrainage dans le cadre duquel elle a fourni des bannières publicitaires, des trophées ainsi que de la nourriture. Elle ajoute que les détails de la compétition n'ont jamais été évoqués par les organisateurs. Suite à cette affaire, la marque a annoncé qu'elle ne sponsoriserait plus de tels événements. Royal Canin annonce que des mesures seront prises pour éviter que de telles situations se reproduisent.


L'organisation Quatre Pattes publie également une vidéo d'un ourson sauvé:

(20 minutes)