Excès du président français

27 octobre 2009 14:36; Act: 27.10.2009 16:01 Print

Sarkozy s’offre une douche à 371'000 francs

Après la grosse bouffe à 1,6 million, la Cour des comptes reproche aussi au président français un douche à 371'000 fr. Une douche que Nicolas Sarkozy n’a jamais utilisée!

Sur ce sujet
Une faute?

Les critiques de la Cour de comptes n’en finissent plus de faire des remous dans l’Hexagone. Des remous sous la douche, cette fois-ci.

Les contrôleurs des deniers publics ont passé les excès de Nicolas Sarkozy au peigne fin. Leur rapport révèle les excès lors du sommet pour la création de l’Union de la Méditerranée, qui s’est tenu les 13 et 14 juillet derniers au Grand Palais de Paris et qui aura coûté plus de 25 millions de francs.

Après les révélations d’un dîner de gala à 1,6 million de francs pour 200 convives triés sur le volet, la Cour des comptes a mis au jour l’existence d’une cabine de douche montée tout exprès pour l’occasion à l’attention de Nicolas Sarkozy: «Luxueuse et dernier cri, elle possédait une radio, des fonctions «jets» variées (…) Elle n’aurait jamais servi», affirme le site Mediapart, qui a révélé les bonnes feuilles du rapport de la Cour de comptes. Coût de cette douche présidentielle: 245.572 d’euros (371'000 francs).

Mediapart détaille par le menu les excès du sommet de la Méditerranée. Pour ce raout, le Grand Palais parisien a été entièrement réaménagé. Cinq cents ouvriers ont été mobilisés. Le mobilier a coûté plus de 600'000 francs. Prix de la décoration florale et de la moquette: 432’00 francs. «Compte tenu des délais très courts de montage et démontage, le chantier devait être opérationnel 24 heures sur 24», note la Cour des comptes.

Rien que le montage, le nettoyage et le démontage de l’installation ont coûté 6,6 millions de francs au contribuable français. Pour deux jours de sommet qui n’ont débouché sur aucun résultat concret.

(phf)