Etats-Unis

24 avril 2017 22:48; Act: 25.04.2017 07:31 Print

Torture: un rapport qui restera largement secret

La Cour suprême américaine a refusé d'exiger la publication complète d'un rapport du Sénat sur le recours à la torture par la CIA.

storybild

(Image d'illustration) (Photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Ce lundi, la Cour suprême américaine a refusé de se saisir d'un recours de défenseurs des droits de l'homme qui exigeaient la publication complète d'un rapport du Sénat sur le recours à la torture par la CIA. Seul un résumé a été déclassifié et rendu public à la fin 2014.

«Il s'agit d'un revers profondément décevant pour la transparence», a réagi Hina Shamsi, une responsable de l'ACLU, la puissante organisation américaine de défense des libertés à l'origine de l'appel. En refusant d'examiner ce dossier, la Cour suprême laisse valide un jugement d'un tribunal fédéral de Washington qui avait estimé que ce rapport de la commission du Renseignement du Sénat n'était pas soumis aux règles en vigueur en matière de liberté d'information.

Ce document de plus de 6000 pages est le fruit d'une vaste enquête parlementaire sur le programme de détentions secrètes et d'interrogatoires musclés de la CIA après le 11-Septembre, sous le gouvernement de George W. Bush. Il a été classé secret-défense.

Révélations chocs

Le compte-rendu partiel de l'enquête rendu public avait dévoilé les pratiques de l'agence d'espionnage pour capturer et interroger, hors cadre judiciaire, des hommes soupçonnés de liens avec Al-Qaïda. La révélation de ces informations avait fait l'effet d'une bombe aux Etats-Unis et dans le monde.

Le rapport décrit notamment comment des détenus avaient été attachés pendant des jours dans le noir, projetés contre les murs, plongés dans des bains glacés, privés de sommeil pendant une semaine, frappés ou harcelés psychologiquement. D'autres suspects avaient été enchaînés au plafond par leurs bras menottés dans le dos, avaient subi des «réhydratations rectales» forcées ou des séances de «waterboarding» (simulation de noyade) dans des prisons secrètes.

Les conclusions du rapport du Sénat ont été contestées par la CIA et une partie des républicains, tandis qu'environ la moitié de la population américaine considère comme justifié d'utiliser la torture pour interroger des suspects de terrorisme.

Après avoir défendu en campagne le recours à la torture, une pratique qu'a interdite Barack Obama quand il était à la Maison Blanche, Donald Trump a depuis sa prise de fonction donné l'impression de fluctuer sur la question.

(nxp/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Chris le 24.04.2017 23:28 Report dénoncer ce commentaire

    Pays de la Liberté...

    Pays de la Liberté... vous n'avez pas l'impression qu'on se fiche un peu de vous en vous racontant que l'Amérique est le représentant du monde libre ? Liberté d'abuser des petits et de ceux qui n'ont pas la voix au chapitre... Combien de terroristes jugés coupables à Guantanamo, et ce en dépit des tortures ? Utiliser des pratiques barbares et inhumaines comme la torture et la peine de mort, comme le font les USA n'est pas l'apanage de défendeurs des citoyens, mais des défendeurs d'un groupe, d'une caste, qui cherche à protéger ses intérêts géo-politiques et surtout, économiques

  • Jabba Le Hut le 25.04.2017 01:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Impunité amerloque

    USA = états voyous, avec la bénédiction de la communauté internationale (enfin, ce que "nous" appelons la communauté internationale). Pas une excuse, pas un haut gradé/placé puni pour un seul de leurs innombrables crimes, et ça met des pays à feu et à sang pour leur apprendre la "démocratie". Waow. Combien de temps encore comme ça?

  • muli-mtx le 25.04.2017 04:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    pseudo spécialiste

    laisser pas les gens faire des commentaires sur ce sujet.... un appel d'air pour les pseudo spécialiste. allé demander un rapport à la Russie Chine et autre pays de l'est. enfaite 99% Des pays dans le monde.. Europe compris

Les derniers commentaires

  • tycoon le 25.04.2017 10:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    embargo

    normalement on met le pays sous embargo de l onu avec un tel comportement? Alors a quoi sert l onu? A rien! Donc je propose que la Suisse quitte ce machin qui nous coute des milliards pour rien!

  • Nik le 25.04.2017 07:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Caché

    Ça veut dire qu'ils ont quelque chose à cacher !

  • NotMe le 25.04.2017 06:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    CIA

    Ah la CIA, faite une recherche sur Wiki --> Projet MK-Ultra

  • Marie le 25.04.2017 06:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ça date de quand ce rapport?

    Et tout ceci sous l'air Obama mais comme c'est un pro de la comm' adulé, personne n'oserait le lui reprocher...

  • muli-mtx le 25.04.2017 04:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    pseudo spécialiste

    laisser pas les gens faire des commentaires sur ce sujet.... un appel d'air pour les pseudo spécialiste. allé demander un rapport à la Russie Chine et autre pays de l'est. enfaite 99% Des pays dans le monde.. Europe compris

    • Spécialiste des slips le 25.04.2017 08:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @muli-mtx

      Les commentaires ne devrait être ouverts qu'aux spécialistes ? Gardez-vous donc bien de commenter le prochain sujet d'économie si vous n'avez pas votre doctorat cher Monsieur !

    • toto le 25.04.2017 09:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Spécialiste des slips

      Oui, enfin le fond du problème c'est pas les spécialistes ou les pseudos spécialiste, c'est le fait de dire tout haut que la Police du monde est tellement gangrènée que Duerte est en enfant de coeur à côté, n'est-ce pas? Alors je le dit.