Journaliste tué en Slovaquie

13 mars 2018 17:08; Act: 13.03.2018 18:36 Print

Un homme d'affaires italien interpellé

Un Italien arrêté une première fois puis relâché dans le cadre de l'enquête sur la mort d'un journaliste enquêtant sur la mafia a été interpellé.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Un homme d'affaires italien, Antonino Vadala, a été interpellé à nouveau mardi matin à la demande de la justice italienne, a annoncé le parquet slovaque. Il a été interpellé puis relâché début mars en Slovaquie dans le cadre de l'enquête sur l'assassinat du journaliste Jan Kuciak.

«Une cour de Venise a émis un mandat d'arrêt contre cette personne. Au moyen d'un mandat d'arrêt européen, cette cour italienne demande l'extradition d'Antonino V. qui est poursuivi en Italie pour un délit (de trafic) de drogue perpétré par un groupe criminel organisé à dimension internationale», selon un communiqué de la porte-parole du bureau du procureur général slovaque, Andrea Predajnova.

Mafia calabraise

Le nom de M. Vadala, homme d'affaires installé en Slovaquie, est cité à plusieurs reprises dans le dernier article inachevé de Jan Kuciak portant sur des relations entre des hommes d'affaires italiens soupçonnés d'être liés à la mafia calabraise, la 'Ndrangheta, et des hommes politiques slovaques. M. Vadala a démenti de telles relations dans des déclarations aux médias slovaques.

Toujours selon le parquet slovaque, l'enquête italienne porte au total sur 18 personnes soupçonnées de trafic de cocaïne pour le compte de la 'Ndrangheta. Le 1er mars, la police slovaque a interpellé sept Italiens cités par Kuciak, dont M. Vadala, mais les a relâchés 48 heures plus tard.

(nxp/ats)