Irlande

13 octobre 2017 15:49; Act: 13.10.2017 16:45 Print

Un timbre à l'effigie de «Che» Guevara s'arrache

Un tampon avec le portrait du révolutionnaire argentin fait un véritable tabac et s'est déjà écoulé à plus de 100'000 exemplaires.

storybild

Ce timbre coûte 1 euro. (Photo: AFP)

Une faute?

Un timbre à l'effigie d'Ernesto «Che» Guevara, édité à l'occasion du 50e anniversaire de sa mort, s'arrache en Irlande. Le révolutionnaire argentin avait des racines familiales dans ce pays.

«Nous avions initialement imprimé 122'000 timbres... Nous sommes contraints d'en réimprimer» face à la demande, a déclaré vendredi un porte-parole de la Poste irlandaise. Le timbre de un euro reprend le célèbre portrait en noir et blanc créé par l'artiste dublinois Jim Fitzpatrick en 1968, sur un fond rouge sang.

Le père de «Che» Guevara, Ernesto Guevara Lynch, était un ingénieur civil d'origine irlandaise. La phrase «Dans les veines de mon fils coule le sang des rebelles irlandais» qui lui est attribuée figure sur l'enveloppe créée pour accompagner le timbre honorant son fils.

L'hommage n'est, cependant, pas du goût de tous en Irlande. Le sénateur Neale Richmond a jugé l'initiative «totalement inacceptable», se demandant si la poste avait aussi l'intention d'honorer des dictateurs comme Pol Pot ou Nicolae Ceausescu.

Ernesto «Che» Guevara est né le 14 juin 1928 à Rosario, en Argentine, au sein d'une famille de la bourgeoisie. Il a été exécuté par un soldat bolivien à 39 ans, le 9 octobre 1967.

(nxp/ats)