Elections en Valais

19 mars 2017 15:20; Act: 20.03.2017 15:00 Print

Oskar Freysinger éjecté du gouvernement

Le cinquième siège du gouvernement valaisan est revenu dimanche au PLR Frédéric Favre, au détriment d'Oskar Freysinger.

Réaction de Grégory Logean, chef de groupe UDC au parlement cantonal valaisan.
Sur ce sujet
Une faute?

Oskar Freysinger n'est pas venu à Sion à l'issue du scrutin de dimanche. «Déçu» de son score, il n'a pas répondu aux sollicitations des médias. Frédéric Favre, qui lui rafle son siège au Conseil d'Etat, s'est dit «heureux».

«J'ai parlé brièvement à Oskar Freysinger. Il est déçu mais aussi libéré. Je pense que sa carrière politique en Valais est terminée», a indiqué à l'ats Franz Ruppen, conseiller national UDC et président de Naters.

Le conseiller national convient que des changements à l'interne de l'UDC du Valais romand ne seront pas faciles à gérer. «Nous n'avons pas beaucoup de temps pour nous préparer. Nous ferons au mieux».

Frédéric Favre paraissait calme et serein à son arrivée devant le Centre médias. Il explique son résultat par la volonté des Valaisans d'avoir un centre droit fort. Le refus de reconduire Oskar Freysinger et de voir deux socialistes au gouvernement ont aussi joué un rôle selon lui.

Endosser le costume de conseiller d'Etat ne fait pas peur au nouvel élu sans expérience politique: «Il faut démystifier. Je suis confiant. Les gens m'ont élu et je mets beaucoup d'espoir dans une vraie collégialité».

PDC grand vainqueur

Le PDC est le grand vainqueur de cette élection. Au premier tour il y a trois semaines, il avait placé ses trois candidats en tête. Il récidive au deuxième tour. Le mieux élu est le conseiller national Roberto Schmidt avec 59'616 voix, devant le conseiller d'Etat sortant Jacques Melly, 57'582 voix et l'ancien président du PDC suisse Christophe Darbellay, 54'338 voix.

La candidate socialiste Esther Waeber-Kalbermatten pointe en quatrième position avec 53'990 voix. Le candidat PLR Frédéric Favre, néophyte en politique puisqu'il s'agissait de sa première campagne électorale, a récolté 44'644 voix.

Carton jaune au premier tour

Au sixième rang, et par conséquent non élu, Oskar Freysinger a totalisé 42'520 voix. Au premier tour déjà, l'électorat lui avait infligé un carton jaune puisqu'il terminait également à la sixième position derrière Stéphane Rossini (PS), lequel termine le deuxième tour au septième rang avec 40'429 voix.

Pour Oskar Freysinger, cette élection est une soupe à la grimace. Il avait été plébiscité par l'électorat il y a quatre ans, terminant les deux tours en tête, réunissant 56'913 voix au second tour, soit 43,5% des suffrages. Cette année, 32,4% des votants ont glissé son nom dans l'urne. Pour la première fois dans l'histoire moderne du Valais, un conseiller d'Etat qui brigue un nouveau mandat n'est pas réélu.

Elections valaisannes

La lutte pour le cinquième siège a mobilisé l'électorat. Au premier tour il y a deux semaines, la participation avait atteint 58%. Dimanche elle a totalisé 61,35%. Entre les deux tours, le seul sujet de conversation était le maintien ou non d'Oskar Freysinger au gouvernement.

Au final, tous les candidats améliorent leur score par rapport au premier tour de manière significative. Mais si Oskar Freysinger se classe dans les cinq premiers dans le Haut-Valais, il termine dernier dans la partie francophone du canton.

(nxp/ats)

Les commentaires les plus populaires

  • Bisounours le 19.03.2017 15:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Sans parti et fière de l'être

    Aïe, aïe, aïe, je suis Valaisan et ne fait partie d'aucun parti politique, mais je pense que je vote correctement en remplissant une feuille vierge avec des gens capables et non comme la plupart des électeurs de ce canton qui votent un parti sans réfléchir aux conséquences.

  • anonyme le 19.03.2017 15:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    vérité

    ma fois quand on se vante de vouloir changer et améliorer les choses et qu'on ne le fait pas.. je suis udc mais pas duppe

  • Johnny le 19.03.2017 15:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    au revoir à jamais

    Parfait. Maintenant, il pourra se consacrer à sa nouvelle carrière de troubadour et enfin nous foutre la paix!

Les derniers commentaires

  • Bh le 20.03.2017 22:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Mauvais perdant

    Lorsque on fait du sport ou n'importe quelle activité on sait perdre, la politique la même chose! Même pas capable de dire un mot pour ceux qui ont voté pour lui. Joli respect Abe

  • Vincent1207 le 20.03.2017 18:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    !!!!

    C'était l'Oscar de la Suisse !!!!

  • Vincent1207 le 20.03.2017 17:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ^_^

    C'est vraiment dommage en plus il est cool ce mec .:)

  • Claude le 20.03.2017 16:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bye-bye

    Le plr à fêter la victoire hier , mais ils n'ont pas compris que ce n'étaient pas eux qui avaient gagné! Il y a une semaine j'étais encore plr , mais vu les mots d'ordres qui circulaient sur les réseaux sociaux , Nantermod ,et plusieurs députés (suppléant) avaient mis en photos leur bulletin de vote ,j'ai alors décidé de quitter le plr ,se prostituer pour avoir un conseiller d'état et renier ses valeurs pas pour moi !! Honteux cette élection leur coûtera cher à l'avenir.

  • Joe Yossarian le 20.03.2017 16:28 Report dénoncer ce commentaire

    Dégonflé

    Pas très courageux le père Oskar. Lui la grande gueule qui sait si bien jouer avec les médias, il n'ose plus se présenter devant le peuple pour reconnaître sa défaite. Hollande en a plus que lui !!!

    • Fabien le 20.03.2017 16:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Joe Yossarian

      Un peu de respect et de compréhension pour Mme et M. Freysinger et famille , qui étaient en deuil en fin de semaine .

    • barlouka le 21.03.2017 13:26 Report dénoncer ce commentaire

      la peste brune

      et la peste brune elle a fait combien de morts