Recherche

13 octobre 2017 13:41; Act: 13.10.2017 14:18 Print

Les jeunes femmes se plient au «devoir conjugal»

Une étudiante de l'Université de Neuchâtel s'est penchée sur des jeunes femmes qui ont eu des relations consentantes avec leur conjoint sans désir.

storybild

La thématique reste encore tabou et a été peu étudiée. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Mélanie Riggenbach, étudiante en sociologie à l'Université de Neuchâtel, s'est intéressée aux jeunes femmes qui se forcent à avoir des relations sexuelles avec leur partenaire, malgré leur manque de désir.

Elle raconte au quotidien «L'Express» l'échange entre une jeune femme et son partenaire, à la fin d'une soirée. Il lui avait payé le restaurant et le théâtre et souhaitait un rapport sexuel. Sa compagne a cédé par culpabilité et volonté de lui faire plaisir, malgré son absence d'envie.

De cette situation, Mélanie Riggenbach a consacré son travail de mémoire de Master sur les fonctionnements au sein du couple hétérosexuel monogame. Dans ce type de relation, l'amour n'est pas envisagé sans sexualité. Les représentations influencent les comportements des participantes.

Expériences

Le travail cible des jeunes femmes qui commencent leur vie de couple. Mélanie Riggenbach explique dans les colonnes du quotidien qu'elles n'ont souvent jamais été informées sur l'asymétrie des désirs. «Elles ont entendu parler de viol ou de sexualité épanouie, et là, ce n’est ni l’un, ni l’autre». Les participantes considèrent que leur manque de libido est en cause, les envies des conjoints ne sont jamais remises en question.

Accepter des relations sexuelles indépendamment de leur envie est une manière pour ces femmes entre vingt et trente ans de préserver leur couple. L'auteur du travail indique dans «Le Matin» qu'elles cherchent aussi à éviter les conséquences négatives d'un refus comme de la mauvaise humeur ou le silence de leur conjoint voire dans de rares cas, de la violence.

La recherche ne fait pas mention de la baisse de libido des hommes, car le phénomène touche majoritairement les femmes, explique Mélanie Riggenbach au quotidien.

(akh)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Un homme amoureux le 13.10.2017 15:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Un peu de tendresse

    Mais c'est + qu'important de connaître et ressentir les besoins de sa partenaire. Je suis persuadé que de le faire sans qu'elle en ait réellement envie va la perturber + qu'autre chose. On est d'accord que l'amour sans vrai plaisir des 2 côtés ce n'est plus de l'amour. Personnellement je préfère largement un "non pas ce soir" qu'un oui qui n'a pour but que de calmer mes ardeurs... Elle s'endormira paisiblement dans mes bras et ça, ça n'a pas de prix. J'ai juste besoin de la sentir heureuse.

  • Gege le 13.10.2017 13:54 Report dénoncer ce commentaire

    33 ans...1 fois par mois..

    Et oui... 33 ans.... ma compagne de 27 ans accepte environ de le faire 1 fois par moi..... Je suis sérieusement entrain de penser à la tromper après 10 ans de vie commune.......car ce nest clairement pas assez pour moi....

  • Serge le 13.10.2017 15:21 Report dénoncer ce commentaire

    Partager...

    Partager (pas aider) la préparation des repas, les corvées quotidiennes, partager leur vie, leurs soucis, vos soucis. Partager l'aspirateur, la poussière, la lessive (On salit aussi nous les mecs!), les courses (oui on mange aussi). On aide pas une femme dans "ses" corvées, on les partage. Partager ces moments avec elles et vous verrez l'effet que cela fait sur leur libido...

Les derniers commentaires

  • Nat le 14.10.2017 21:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Communication et complicité

    Complicité dans la vie = complicité au lit. Il faut juste trouver la bonne personne, sa moitié...

  • Horny Freak le 14.10.2017 20:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Migraine solution

    L'excuse de la migraine enfin contournée. Un mec se saupoudre le gland avec de laspirine avant daller au lit et se retourne vers sa femme pour lui demander, alors ton analgésique ce soir tu le veux par voie orale ou anale?

  • Horny Freak le 14.10.2017 20:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Solution

    Perso, j'ai plusieurs "fuck buddies" et je baise quand je veux, autant de fois que je veux avec des nanas qui aiment ça et qui sont consentantes! Elles existent aussi et sont bien plus intéressantes que celles qui sont sèches comme le Sahel!

    • Anna le 14.10.2017 23:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Horny Freak

      quelle horreur! mon pauvre...

  • Jean Défonce le 14.10.2017 20:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et alors

    52% des femmes simulent, 90 % des hommes s'en foutent!

  • Seth Bert le 14.10.2017 18:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Simulation

    52% des femmes simulent lorgasme, 90% des hommes sen foutent!