Question jurassienne

19 juin 2017 05:53; Act: 19.06.2017 13:06 Print

Décision historique et cohérente de Moutier

Les éditorialistes suisses mettent en exergue lundi les défis qui attendent Moutier, ses habitants et toute la région.

Découvrez quelques réactions à chaud à Moutier après le vote.
Sur ce sujet
Une faute?

Si la décision de Moutier (BE) d'accepter dimanche de rejoindre le canton du Jura est «cohérente», elle n'en demeure pas moins «un dimanche noir» pour le Jura bernois, estime la presse suisse lundi. Il faut maintenant que ses «habitants divisés se donnent la main».

A l'instar de nombreux journaux, le Quotidien Jurassien estime que la décision de Moutier, prise à 51,72%, de rejoindre le canton du Jura est «cohérente». «Il aurait été paradoxal qu'une ville portée par les autonomistes depuis plus d'une génération renonce à franchir le seuil de la maison jurassienne, dont elle a été tenue à l'écart lors des sous-plébiscites des années septante», explique-t-il.

Il s'agit même d'une «correction d'une erreur historique», affirment L'Express et L'Impartial. Si «les larmes avaient coulé, côté autonomiste, après les plébiscites des années 1974-1975 qui avaient fait exploser l'unité du Jura», «43 ans après, elles sont devenues des larmes de joie», écrivent les journaux neuchâtelois en décrivant les scènes de joie dimanche dans la cité prévôtoise.

La Question jurassienne est-elle pour autant réglée? se demandent-ils encore. «Probablement pas», répondent-ils. «En changeant de canton, Moutier bouleverse de facto tout l'équilibre régional dans l'arc jurassien».

Un dimanche noir

Car il s'agit bien d'un «dimanche noir pour le Jura bernois», estime Le Journal du Jura. «Les vainqueurs d»hier, qui n«ont jamais eu véritablement conscience d»appartenir à cette entité, n«en auront forcément cure». Il souligne qu'une «longue période de flou artistique se prépare» d'ici au transfert, probablement en 2021, «qui ne fera pas que des gagnants».

Le quotidien appelle la «partie restée fidèle à Berne à ne pas s'entre-déchirer pour récupérer les institutions prévôtoises appelées à être relocalisées». Il préconise aussi une unité sans faille «pour défendre avec acharnement son pré carré» face à ceux, en terre alémanique, prêt à «remettre en cause les privilèges accordés au Jura bernois».

Le vote n'a également pas fait que des heureux à Moutier, remarque La Liberté. La commune sort divisée de ce scrutin: «49% des votants voulaient rester bernois». Le journal fribourgeois se demande, comment les 7700 habitants de la cité pourront désormais vivre ensemble, notamment après les «invectives» de la campagne électorale. «Quatre recours ont été déposés auprès du préfet du Jura bernois pour contester le vote», note-t-il encore.

«Et le 17 septembre, les villages de Belprahon (BE) et de Sorvilier (BE) doivent se prononcer à leur tour» sur leur appartenance cantonale. En cas de «oui», «le flot des passions politiques qui a jailli dans la cité baignée par la Birse est loin de se calmer», juge La Liberté.

Au Jura de tenir ses engagements

Chaque camp doit désormais tenir ses engagements, espère Le Temps. Il rappelle que, «pour séduire cette fiancée tant désirée, les autorités jurassiennes ont fait de multiples promesses». Il faut également, ajoute le journal lémanique, «assurer, en dialogue avec les autorités bernoises, une transition douce et permettant d'éviter l'insécurité juridique et financière».

C'est à ce prix seulement, et «une fois les votes des communes de Belprahon et Sorvilier passés», que «le plus jeune des cantons suisses» pourra «se libérer de l'héritage unique, mais aussi contraignant, de la lutte jurassienne».

«Au canton du Jura, qui a beaucoup promis aux Prévôtois de se montrer à la hauteur de ce vote historique», abondent La Tribune de Genève et 24 heures. Après «une campagne parfois très dure», «l'heure de la réconciliation a sonné», martèlent les journaux lémaniques. Les antiséparatistes doivent se rendre au verdict de la majorité.

«Toute autre attitude ne serait pas comprise du reste du pays, pour qui la Question jurassienne fait déjà partie du passé».

Pour Le Matin, Moutier «a choisi d'être une grande ville dans un petit canton». Cela «fera du bien au Jura». «La cité prévôtoise distillera son enthousiasme dans un canton qui s'est progressivement normalisé», lui permettant de retrouver du «mordant».

(nxp/ats)

Les commentaires les plus populaires

  • phinedel312 le 19.06.2017 09:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Du temps au temps

    il faudra un peu de temps pour que le camp anti-séparatiste digère, mais ça fait environ 30 ans qu'il n'y a plus de grosses échauffourées et Moutier va reprendre sa vie de tous les jours sauf si bien sûr les engagements pris par le Jura ne sont pas tenus.

  • bertrand le 19.06.2017 10:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    un joli defit

    il faut saluer TOUSLes habitants de Moutier. Eux auront des défis intéressants pour le futur.....pas les autres

  • Julien Grun le 19.06.2017 10:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pas encore fait

    Pas encore dans la poche Le vote des citoyens des deux cantons aura lieu simultanément au 1er trimestre 2019, selon un calendrier du Gouvernement jurassien. Si les citoyens bernois devaient refuser cet objet, Moutier et d'éventuelles autres communes resteraient bernoises.

Les derniers commentaires

  • Phil Barney le 19.06.2017 17:37 Report dénoncer ce commentaire

    Drôle !

    Moutier ne sera qu'une enclave jurassienne,étant donné qu'entre elle et le Jura,il y a un village bernois,nommé Roches!!

    • Dirk le 19.06.2017 23:02 Report dénoncer ce commentaire

      Pas Drôle!

      Faux, Moutier a une frontière avec un village jurassien nommé Châtillon!!

  • Missia B le 19.06.2017 14:37 Report dénoncer ce commentaire

    pas fini

    prochain objectif la vallée de Tavanne

  • Lucie le 19.06.2017 12:30 Report dénoncer ce commentaire

    Quelle rigolade ...

    Si le Jura était un paradis cela se saurait et il n'y aurait pas autant de voitures immatriculées JU qui se rendent dans la "dictature Bernoise" tout les matins pour y travailler ... c'est pas bien de cracher dans la soupe .

    • portero le 19.06.2017 13:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Lucie

      Et combien de voitures BE vont bosser sur SO et AG??? Des kyrielles

  • Philou9906 le 19.06.2017 11:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pour moins de 200 voix

    Lire que les anti séparatistes doivent se conformer à la décision du peuple et déposer les armes est fort en café de la part d'un camp qui a inscrit dans sa constitution l'unification du Jura. Donc n'a JAMAIS reconnu la décision qui ne lui convenait pas. La victoire est pas écrasante. Il y a majorité mais toute relative. Une victoire modeste s'impose. Les autorités Prévotoise autonomistes ont fait du bon travail ces années de règne, ce qui a fait qu'elles ont eu des voix même hors de leur camp. Sachez donc faire la lecture qu'une minorité importante de votre population est contrainte de changer de canton. Et que les provocations n'aident pas. Seul le temps montrera si réellement l'enfer de la dictature Bernoise est quitté pour atteindre le paradis que vous promettez dans le Jura.

    • Fabrice le 19.06.2017 16:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Philou9906

      C'est les règles du jeu. Vous voudriez quoi, que les perdant gagnent

    • Philou9906 le 19.06.2017 20:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Fabrice

      Non je n'ai pas écrit cela. lisez correctement. Je dis que la victoire est là. Une majorité de 139 voix n'est pas une majorité écrasante! Et que vous n'avez jamais accepté le résultat des urnes des années 70. Alors pourquoi pouvez vous exiger cette morales des citoyens opposant ? Les cantons du Jura et de Berne clos la question. Et ça c'est aussi une avancée.

  • giof le 19.06.2017 11:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ils vont peut-être le regretter

    Après le Brexit voilà le Moutix. Les jurassiens ont l'air d'être heureux, mais ceux qui ont voté pour rester bernois doivent déjà avoir les yeux sur leur dernière déclaration fiscale. Le canton du Jura est le plus cher en impôts de toute la Suisse. Il y a des gents qui sont en train de chercher à déménager et l'immobilier de Moutier risque d'avoir un coup de vent. Mais l'honneur de la patrie est plus grand que le porte-monnaie.

    • Un Ex-Jurassien Bernois le 19.06.2017 12:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @giof

      Faux! Archi faux! Comme démontré par le rapport d'experts, je paye réellement moins depuis mon déménagement !

    • Une Jurassienne le 19.06.2017 12:50 Report dénoncer ce commentaire

      @giof

      @giof exactement comme dit @un Ex-Jurassien Bernois moi c'est pareil j'ai déménagé de Moutier pour le Jura l'année passé et je paie réellement moins d'impôt que sur Berne... alors chercher l'erreur.... on essaie de nous convaincre que on paie plus au Jura... ce qui est faux! Au Jura on peut déclarer la réalité pas comme Berne ou on a de simple forfait à la baisse pour déclarer un minium que possible! c'est sur Berne que on ce fait couillonner par au Jura!