Fribourg

05 mars 2009 22:44; Act: 05.03.2009 21:19 Print

Les mineurs violeurs de Schmitten face à la justice

Six jeunes impliqués dans trois lourdes affaires seront jugés la semaine prochaine.

Une faute?

Le procès de six mineurs impliqués entre autres dans l’affaire d’abus sexuels à Schmitten (FR) s’ouvrira lundi. Les débats, prévus jusqu’au 17 mars, se dérouleront à huis clos. Les accusés doivent répondre notamment de viol en commun.

Quatre des cinq accusés mineurs de Schmitten y seront jugés pour des agressions sexuelles commises entre l’été 2005 et novembre 2006. La victime était une jeune Suissesse issue de l’immigration et âgée de 14 à 15 ans au moment des faits. Elle aurait été contrainte d’entretenir des rapports sexuels et de commettre des actes d’ordre sexuel en commun, une pratique appelée «gang bang». Les faits, qui se sont déroulés à Schmitten et à Fribourg, ont parfois été filmés à l’aide de téléphones portables.

Un cinquième mineur, accusé d’être l’auteur principal, ne sera pas jugé lors de ce procès. Le Tribunal fédéral doit encore trancher qui de la Chambre pénale des mineurs ou de l’Office des juges d’instruction est compétent pour rendre justice. Le jeune homme a été expulsé de Suisse et se trouve actuellement à l’étranger.

Deux des mineurs qui vont comparaître sont impliqués dans une deuxième affaire à Wünnewil. Ils sont accusés d’avoir tenté de contraindre deux jeunes filles à des actes d’ordre sexuel dans les toilettes des garçons de l’école du village en 2007. L’un des deux comparaît également dans une troisième affaire, l’agression d’une personne handicapée survenue dans la même commune.

(ats/ap)