Zermatt (VS)

09 août 2017 11:46; Act: 09.08.2017 12:49 Print

La croix de la Dent d'Hérens sera replacée

La croix a été sciée à sa base avant d'être précipitée dans le vide.

storybild

Une vue de la Dent d'Hérens. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

La croix vandalisée qui trônait au sommet de la Dent d'Hérens sera replacée. Les autorités des trois communes propriétaires du sommet se sont mises d'accord pour remettre l'objet en place.

La présidente de Zermatt (VS) Romy Biner-Hauser a eu un entretien avec ses homologues des deux communes italiennes également propriétaires de la Dent d'Hérens. «Nous sommes tous d'accord pour remettre la croix en place», a-t-elle déclaré mercredi à l'ats.

La réinstallation ne pourra en revanche certainement pas se faire cette année. Il faudra attendre l'année prochaine, précise la présidente. L'option d'une action en justice contre les auteurs du méfait a également été évoquée avec le guide Harry Lauber à l'origine de l'implantation de cette croix. Rien n'a été décidé, mais ce n'est pas une priorité, précise Romy Biner-Hauser qui pense qu'une plainte ne sera pas d'une grande aide.

Sciée et jetée dans le vide

L'érection d'une croix au sommet de la Dent d'Hérens à 4171 mètres d'altitude a été acceptée par les trois communes en 2013, année qui marquait le 150e anniversaire de la première ascension de la montagne. L'objet a été retrouvé fracassé sur des rochers 500 mètres en contrebas sur la face nord le 2 août dernier.

La vandalisme est avéré. La croix a été sciée à sa base avant d'être précipitée dans le vide. L'acte a créé l'émoi dans le monde de la montagne et heurté les communautés locales. Pratiquement tous les sommets valaisans sont surmontés d'une croix.

Dès que les conditions le permettront, la croix sera héliportée à Zermatt pour réparation, précise Romy Biner-Hauser. Quant au financement de la remise en état, la présidente de Zermatt est persuadée qu'une solution pourra être trouvée d'entente avec les autres communes.

(nxp/ats)