Accident de car de Sierre

25 octobre 2012 09:24; Act: 25.10.2012 12:13 Print

Le texte polémique n'a pas déformé les faits

La virulente «tribune libre» publiée après le drame du car belge en Valais n'a ni déformé les faits ni discriminé le peuple belge, écrit mercredi le Conseil suisse de la presse.

storybild

Le texte de Regula Stämpfli posté sur des sites internet avait suscité la polémique et maintes critiques.

Sur ce sujet
Une faute?
Signalez-la nous!
Envoyer

L'accident avait fait 28 victimes le 13 mars dernier à Sierre (VS), pour la plupart des écoliers rentrant de vacances. Le lendemain, la politologue et historienne suisse alémanique Regula Stämpfli publie une «tribune libre» sur plusieurs sites belges et le site helvétique news.ch. Son texte défend la thèse que l'accident survenu à un car belge n'est pas un hasard.

L'article déclenche une vague de protestations, notamment sur les réseaux sociaux. Le Conseil suisse de la presse reçoit des plaintes dont les signataires considèrent que la politologue fait un lien discriminatoire entre l'accident et l'Etat et le peuple belge.

Dans sa prise de position rendue publique mercredi, le Conseil suisse de la presse estime au contraire que cette «tribune libre» n'a ni discriminé l'Etat belge ou le peuple belge ni déformé les faits.

Exagérations et métaphores

La critique de l'auteur ne visait pas les Belges dans leur ensemble, mais l'Etat belge, les responsables dans l'administration et la justice ainsi que le monde politique. Pour le Conseil suisse de la presse, les auteurs de rubriques telles qu'une tribune libre peuvent «s'exprimer de façon excessive et polémique».

Il rappelle que les rédactions ne doivent intervenir sur des textes d'auteurs invités que si ceux-ci contiennent des violations manifestes des normes déontologiques. Dans le texte de Regula Stämpfli, il n'y avait pas de risque de voir les lecteurs trompés par les exagérations et les métaphores utilisées.

(ats)

Immobiliers

powered by

Trouvez des immobiliers

NPA
Loyer à
Pièces à

Trouver des locataires? Passer une annonce maintenant sur homegate.ch