Saint-Maurice (VS)

12 mars 2018 15:40; Act: 12.03.2018 15:54 Print

Annulation d'un concert d'anciens néonazis

par Xavier Fernandez - Face à l'ampleur grandissante de la polémique, le programmateur d'un pub a décidé d'annuler la soirée. Il reste toutefois convaincu que tout se serait bien passé.

storybild

Le nom du groupe Nokturnal Mortum demeure associé au néonazisme. (Photo: DR)

Sur ce sujet
Une faute?

Que ce soit dans la presse ou sur les réseaux sociaux, le passé néonazi de ce groupe ukrainien suscite le débat. Si cette triste page de son histoire semble tournée, son nom - Nokturnal Mortum -
n'en demeure pas moins associé aux mouvances d'extrême droite. «Pourtant, j'ai eu l'occasion de lire les textes qu'ils avaient prévu d'interpréter dans notre pub et je peux confirmer qu'ils sont surtout patriotiques. Il n'y a plus de références au IIIe Reich ou à l'antisémitisme», commente Axel, le programmateur du Manoir.

Malgré tout, à la suite de la diffusion d'un communiqué de presse de l'association bernoise Antifa, la polémique était lancée. «Cela faisait plusieurs mois que nous avions annoncé la venue de ce groupe et nous avions toutes les autorisations nécessaires. Mais, depuis la semaine dernière, l'image de notre établissement a été ternie», rappelle Axel, qui a informé ses collaborateurs de l'annulation samedi, soit à deux semaines de la date du concert.

Tous les billets étaient vendus

Les 230 billets mis en vente pour l'occasion étaient déjà vendus et le service de sécurité prévu était légèrement supérieur à l'habituel. «A mon avis, il n'y aurait pas eu de débordements. Au contraire, je reste convaincu que tout ce serait bien passé, et que seul l'aspect musical aurait prévalu», estime le programmateur.

Dès lors, pourquoi avoir annulé? «Tout d'abord, pour rassurer la commune et lui prouver que nous sommes des organisateurs dignes de confiance. Mais aussi parce que nous étions fatigués et déçus de voir que le pub Le Manoir était associé au néonazisme», répond Axel. D'ailleurs, ce dernier rappelle que, formellement, rien n'interdisait la tenue du concert.

La police cantonale étudiait encore la question

Selon le «Nouvelliste», toutefois, la police cantonale avait lancé une évaluation de la situation, en collaboration avec la commune de Saint-Maurice. Selon son résultat, une interdiction de concert aurait pu être prononcée.

Le groupe se dit «surpris et triste» de cette annulation. Mais il comprend que, face à la polémique, le pub ait finalement renoncé à le faire venir. «C'est vraiment dommage, car les Nokturnal Mortum se réjouissaient de, pour une fois, se produire dans un cadre normal, exempt de toute connotation politique», rapporte Axel.

A noter que Le Manoir propose de nombreux autres concerts, tout au long de l'année. Par exemple, ce week-end il accueille quatre groupes: Orphaned Land, Lunarsea, Subterranean Masquerade, Road to Jerusalem. «Cette soirée a d'ailleurs été encensée par les médias pour son caractère interreligieux. C'est là qu'on voit que la critique ne tient qu'à un fil», sourit le programmateur.

(xfz)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Axyel le 12.03.2018 16:01 Report dénoncer ce commentaire

    Contrairement à l'extrême gauche

    Ce genre de concerts ne génère jamais de débordement. Ils sont d'ailleurs tellement discrets que le dernier qui a rassemblé plus de 2'000 personnes est passé inaperçu. Par contre quand t'as 200 antifas à une de leur fête dédiée à la drogue et autre défonce, c'est un bordel monstre.

  • Albert le 12.03.2018 15:50 Report dénoncer ce commentaire

    Pauvre monde !

    il faut programmer un concert de gauchistes extrémiste, la pas de problème !!!

  • Alexendro Dio le 12.03.2018 15:59 Report dénoncer ce commentaire

    Merci

    Ahh ces anti-fa, ils étaient pas là quand Slayer est venu a l'usine pourtant bien dans leur fief....Quid des groupes anti-fa qui appel à l'anarchie et à cassé du politique ??? toujours pareil, dans un sens seulement. Dommage

Les derniers commentaires

  • Fraglerock le 13.03.2018 08:06 Report dénoncer ce commentaire

    T'as compris les paroles??

    Tout ce tintamarre...! et bien sûr, quelle branche musicale se ramasse: le métal. D'ailleurs de mémoire, je n'ai jamais connu de débordements lors d'un concert de métal, contrairement à un concert de rap! Et puis messieurs les journalistes et politiques, allez une fois dans votre vie dans un concert de métal et essayez de comprendre toutes les paroles au milieu des styles criants ou gutturaux. La "violence" du métal nous permet une sorte d'exutoire à la nôtre et je vous promets qu'on repart d'un concert serein, content, et heureux d'avoir partagé une soirée avec nos frères et soeur métalleux!

  • ullo excel le 13.03.2018 06:53 Report dénoncer ce commentaire

    LA BETE IMMONDE

    Tous ces commentaires en soutien aux néonazis! Pour info, sachez que tous ceux qui ne pensent pas comme eux (enfin, s'ils pensent...) seront classés "gauchistes, antifas, drogués, etc.." en attendant d'autres classifications plus nazies (voir l'article sur le fils de Carla Bruni). Tout ça nous promet des jours "heureux".

  • Dé Kadenss le 13.03.2018 01:15 Report dénoncer ce commentaire

    Vive le 21ème siècle, le tout dernier !

    La musique a cessé d'exister avec la fin du 20ème siècle. Le bruit, les machines et les robots lobotomisés (ça, ça sonne bien!...) ont pris le relais...

    • Remy Grand le 13.03.2018 01:40 Report dénoncer ce commentaire

      @Dé Kadenss

      Les nazis produisaient encore de la belle musique. Avant que l'unterkultur hiphop, électro ne monopolisent les ondes.

  • Black Metal le 12.03.2018 23:31 Report dénoncer ce commentaire

    Mais oui !

    Que dire des concerts de groupes d'extrême gauche qui encouragent à la violence, dont leurs membres cassent les vitrines de petits commerçants ou brûlent les voitures de famille pour "protester contre l'autorité" lors de leurs manifestations sauvages... Bref, vraiment dommage, je me réjouissais de voir ce groupe pour sa musique, et non son idéologie passée...

  • SLT le 12.03.2018 22:40 Report dénoncer ce commentaire

    Gauchos dehors

    C'est normal. Tout se serait bien passé c'est connu. Vive les bobos !